Goodwood Revival 2017 : Ecurie Ecosse

Nous vous l’avions annoncé, Lord March a choisi de mettre à l’honneur l’Ecurie Ecosse pour fêter les 60 ans du doublé au Mans, seconde victoire d’affilé en terres mancelles, chose incroyable et improbable pour une écurie privée.

Tout le circuit s’est mis aux couleurs écossaises

Et la cérémonie est ouverte par la traditionnelle cornemuse qui résonne dans tout le circuit, le public se tait, profite et admire

Lord March prend la parole pour retracer l’incroyable histoire de l’écurie de David Murray, resté fidèle à sa patrie bleue et blanche

Le discours est vraiment captivant, Jackie Stewart et Dario Franchitti écoutent et profitent d’un rayon de soleil

Et qui dit célébration dit voitures d’exception qui retracent cette histoire, à commencer par le Commer TS3 Transporter de 1960, emblématique camion de l’Ecurie Ecosse

Ce ne sont pas moins de 5 Jaguar D-Type se sont retrouvées sur la pitlane du circuit de Goodwood ! XKD502 en short nose accumulera les victoires en 1955 et 1956

XKD606 est connue pour sa victoire au Mans en 1957, il y a tout juste 60 ans ! Après 5 participations aux 24h du Mans elle connue une vie tumultueuse, et passa un peu de temps en France, chez Pierre Bardinon, puis la famille Moet et Chandon ou encore Jacques Setton et sa discrète mais sublime collection dans les années 1990.

Jackie Stewart a du mal a caché son sourire !

XKD504 de 1955, d’où le 5, fut la voiture de développement pour l’injection et voiture de réserve au Mans 1955. Elle a rejoint l’Ecurie Ecosse en 1957 pour parcourir les circuits d’Europe

Mais revenons un peu en arrière, retour en 1951 avec les débuts de l’Ecurie Ecosse et les 3 roadster XK120 préparés. LXO 126 est la seule survivante, sublimement restaurée et présentée !

Les XK120 ont été épaulées rapidement par une C-Type, XKC006 dès 1952 pour accumuler les victoires avec Ian Stewart et continuer sur la saison 1953.

La Lister Jaguar Knobbly BHL104 rejoint l‘Ecurie Ecosse en 1958 pour être pilotée par Masten Gregory

Sévèrement endommagée à Silverstone, la légende dit qu’elle aurait été reconstruite plus tard avec l’arrière de BHL109, elle aussi crashée par Masten Gregory…

Une rare Tojeiro Jaguar de 1956 pilotée par Dick Protheroe durant la saison 1956

Moins connu que sa remplaçante, la Tojeiro Jaguar de 1959 avec le gros XK 3.0 litres. Après une participation aux 24h du Mans, on retrouve Masten Gregory à son volant, le partageant avec un jeune pilote prometteur, un certain Jim Clark pour le RAC TT à Goodwood en Septembre. L’histoire ne sait dire s’il a rencontré un soucis de direction ou de frein, ou simplement poussé par les temps de son jeune coéquipier, il détruit la Tojeiro dans le Woodcote corner. L’histoire se répète pour Masten !

Jackie Stewart évoque ses souvenirs de l’Ecurie Ecosse et notamment son frère Jimmy véritable pilier du Team fidèle au tartan, tout comme lui

Profitons de cet incroyable regroupement de Type-D pour en savourer quelques détails…

En promenade dans les paddocks on retrouve des autos bleues rayées de blanc un peu partout

Jackie Stewart, l’ancien champion de tir au pigeon, est toujours aussi accessible et sympathique, dédicaçant et discutant à tour de bras avec le public

Un autre invité de marque pour cette célébration, Ron Gaudion le chef mécano de l’équipe maintenant âgé de 88 ans mais tellement heureux de retrouver “ses” autos !

Résumé en vidéo :

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

Author: Ambroise Brosselin

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Edox Chronorally Sauber F1 Team "25th anniversary" Limited Edition
Edox Chronorally Sauber F1 Team “25th anniversary” Limited Edition : Blue spirit

Edox, partenaire de l'écurie de Formule 1 Sauber depuis 2016, vient de présenter l'édition commémorative de son emblématique Chronorally célébrant...

Fermer