Goodwood Revival Historique Sport Auto

Goodwood Revival 2018, l’action en piste

Goodwood Revival 2018
Goodwood Revival 2018

Le problème avec les courses au Revival c’est que très très souvent l’action est tellement dense en piste que l’on se retrouve trop occupé à suivre les batailles pour faire des photos. Du coup je m’en excuse par avance, mais cette sélection « en piste » est plutôt maigre…

La première course du week-end, le vendredi soir au coucher du soleil, le Kinrara trophy et ses plus de 200 millions de Livres Sterling sur la grille…

 

Non non on ne parle pas de valeur déclarée à l’assurance pour la coiffure des grid girls, mais bien des voitures prêtes à en découdre !

 

Aston Martin DB4 GT, quelle beauté

 

Oui j’aime beaucoup, et elles sont 4 au départ !

 

Les Ferrari sont bien évidement nombreuses, très nombreuses avec une 330 GTO au premier plan et 2 des 9 (oui 9 !) 250 GT SWB derrière

 

Rajoutez à cela en première ligne la 250 GT Breadvan et une 250 GTO, poursuivies par 8 Jaguar E-Type, 2 AC Cobra, 2 Austin Healey 3000 et une Maserati 3500GT et vous tenez l’intégralité du plateau du Kinrara Trophy !!

 

Ahh l’Aston DB4 GT, je reste particulièrement fan de ses lignes

 

Même si le Breadvan si surprenant ferait presque passer une AC Cobra pour un banal voire vulgaire roadster

 

Pardon j’y vais un peu fort avec la Cobra…

 

Allez je fais mon choix, ma préférence va définitivement pour la 250 GT SWB !!

 

Encore plus quand le V12 Colombo hurle en stéréo dans la ligne droite…

 

Je crois que c’est de plein profil que je préfère sa chute de reins

 

Toutes ne seront pas à l’arrivée malheureusement, la seconde Ecurie Francorchamps déclare forfait à la chicane

 

Qui dit course d’une heure dit changement de pilote, les panneaux annoncent les stratégies

 

Puis rapidement les premiers passages aux stands ravissent nos oreilles !

 

Fin de courses de nuit, ou presque, la lueur des phares remplace celle du soleil couchant

 

 

Une autre course qui méritent toute notre attention est celle du St Mary’s Trophy, courue en 2 fois 25 min.

 

Lors de la première course le samedi des pilotes pro, principalement des stars du BTTC, s’affrontent au volant des saloon cars de 1960 à 1966.

 

Et le lendemain ce sont les proprios qui finalisent les débats, donnant lieu à d’improbables affrontements.

 

Les pilotes de BTTC sont habitués aux courses en peloton et à utiliser toute la piste, des habitudes qui manifestement ne se changent pas !

 

La mécanique souffre un peu parfois. La soirée va être longue pour que les mécanos permettent au proprio de rouler le lendemain…

 

Cortina, Mini, Alfa GTA, BMW 1800, tous les ingrédients pour une bagarre dantesque du début du classement jusqu’à la dernière place, encore plus si vous rajoutez quelques Ford Galaxy au milieu pour pimenter le débat !

 

Entre les courses quelques démonstrations ou célébrations, cette année Rob Walker est à l’honneur, avec entre autres les 2 Ferrari 250 GT SWB au volant desquelles Stirling Moss a remporté ici même le Tourist Trophy en 1960 puis 1961.

 

La Ford GT40 des 24h du Mans 1965 peine un peu à démarrer…

 

On saute tout de suite au Jack Sears Memorial Trophy avec un triplé de Jaguar Mk1.

 

Qui reparte avec au moins autant d’ambiance que pendant les 25 min de course !! Regardez le résumé de la course ici , c’est vraiment incroyable

 

La Whitsun Cup n’est pas qu’une ode au V8

 

La preuve avec ces 2 Porsche 910 et leur Flat 6 de 1991 cm3 🙂

 

Sinon toutes les autres cubent au minimum 4.2 litres pour le bloc Oldsmobile et 4.7 pour le Ford et jusqu’à 5.7 litres comme cette McLaren Chevrolet M1B.

 

Pour les 20 ans du Revival, l’équipe du Duke of Richmond a organisé une magnifique parade avec que des autos victorieuses, donnant des belles photos de famille

 

 

 

Et on termine avec ce micro focus sur les courses par celle qui amasse le plus de spectateurs en bord de piste, le RAC TT Celebration

 

Au milieu des 11 AC Cobra et 7 Type-E, quelques exotiques allemandes avec 3 Porsche 904

 

Quand je vous disais qu’il y a du monde pour regarder cette course !!

 

Même la pitlane est pleine … ou presque

 

Après 60 minutes d’une lutte acharnée, c’est le duo Hart qui remporte la course au volant de leur belle Cobra. Là aussi je vous invite à revoir le résumé ici de cette course sublime

 

Une TVR Griffith “allégée” et une Jag’ E-Type complètent le podium

 

Crédit photos @ Ambroise Brosselin.