Actualité Goodwood Revival Goodwood Revival 2014 Historique Vidéos

Goodwood Revival : Royal Automobile Club TT Celebration

Royal Automobile Club TT Celebration, voici LA course du week-end à ne pas manquer. L’horaire est d’ailleurs en conséquence : dimanche à 14h00, digne d’un GP de F1. Pourtant une course d’une heure, avec changement de pilote, réservée aux GT de 1960 à 1964, sur le papier jauni du programme du Revival ça pourrait presque paraitre banal. Sauf qu’en y regardant un peu mieux on constate rapidement qu’au moins 3/4 des pilotes engagés sont des noms connus, du genre Andy Priaulx, Giedo Van der Garde, Tiff Needell, Jason Platon, Matt Neal, Nicolas Minassian, Chris Harris pour ne citer que les quelques premiers noms. Vous aussi ça vous dit vaguement quelque chose ?
Et puis quand on regarde la liste des voiture, on se dit “ah ouais quand même”, par exemple AC Cobra, Ferrari GTO, Jaguar E-Type, Iso Bizzarini, Aston Martin, oui quand même hein ?!

On commence par un petit tour dans les paddocks, David Hart médite les fesses posées sur son AC Cobra

Conception Eiffel la Bizzarini ?

CUT7 et CUT8, deux belles E-Type FHC

Quel arrière cette Low Drag quand même !!

Intéressant, n’est-ce pas Mme ?

Les Italiennes se sentent loin de l’Emilie Romagne et préfère rester entre elles on dirait

Quoique du coté des Aston, pareil on ne se mélange pas trop…

Allez en piste !

Oh oui, quel plateau !!!

Dany Sullivan file au volant de cette DB4GT

La même que la blanche de Tiff Needell

L’unique Aston Martin 212 qui a couru Le Mans 1962, quelle beauté

Jochen Mass et Bill Sheperd se partage le volant de la Low Drag aperçu dans les paddocks

UK vs US, l’ile prend le dessus sur le continent, est-ce que ça va durer ?

La déco de CUT8 est plus colorée que CUT7

Chris Harris utilise toute la piste, même un peu plus !

Un beau duel qui aura duré quelques tours

Avant que Matt Nicoll-Jones, le grand animateur de la seconde partie de course, ne prenne le dessus au volant de sa semi-lightweight ex Jacky Stewart

Christian Horner a quant à lui délaisser le temps d’un week-end RedBull F1 pour venir rouler en jaune

La même 250GT, Short Wheel Base, celle que je préfère, dans un peu courant bleu clair

Même borgne elle reste désirable, vous ne trouvez pas ?

Et bien sûr toujours élégante !

Pas besoin de couleur pour deviner le Rosso Corsa

Miss 330 GTO et son V12 4.0 l

Et une belle GTO64

Ici poursuivi par une Lotus 11

Pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l’unique Breadvan !

Iso Bizzarini, le mélange du meilleur de l’Italie et le meilleur de l’Amérique, dans cette version brut elle pourrait plaire à Mad Max…

La seconde passera un peu de temps aux paddocks, des soucis d’arrivée d’essence

Maserait Tipo 151, elle finira seconde entre les mains de Derk Hill et Joe Collasacco

Jason Plato s’est fait plaisir avec cette surpuissante Sting Ray de 1965

David Hart et Giedo Van Der Garde (oui oui le pilote de F1) remporteront la course au volant d’une des 7 AC Cobra alignée sur la grille

Bruno Caron et Nicolas Minassian en bagarre aux premières places n’arriveront pas au bout

Un freinage hasardeux à moitié dans l’herbe en bout de ligne aura raison des lignes de la belle…

Originale couleur qui lui va plutôt bien

Abandon dans le dernier tour de course alors qu’elle était en 3ème position, on comprend la deception du duo Bryant / Priaulx !

Beaucoup de monde pour suivre cette course, au passage de la ligne d’arrivée, on comprend

Classement de la course :
1st place – David Hart and Giedo Van Der Garde, AC Cobra (below)
2nd place – Joe Colasacco and Derek Hill, Maserati Tipo 151
3rd place – Matt Nicoll-Jones and Robin Liddell, Jaguar E-Type

Tous nos articles sur Goodwood Revival > IcI <

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous