Gorilla Watches Fastback GT "Mirage" : Esprit "muscle cars" ! | AUTOMOTIV PRESS
Horlogerie / Montres

Gorilla Watches Fastback GT “Mirage” : Esprit “muscle cars” !

Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage

La jeune marque suisse Gorilla Watches rend hommage aux muscle cars américains et aux Mirage M1 de 1967 et Ford GT40 de 1968 victorieuse aux 24 Heures du Mans, aux couleurs bleu ciel et orange de Gulf Racing. Design atypique, matériaux issus de la compétition auto, la Fastback GT Mirage bousculent les codes de l’horlogerie.

Aujourd’hui, je vous présente une montre atypique. Une montre virile au style audacieux et puissant inspiré par les “muscle cars” américains des années 1970. On aime ou on n’aime pas ! La Fastback GT Mirage est une série spéciale aux couleurs du célèbre sponsor américain Gulf Racing, sponsor de l’écurie de John Wyer via la Gulf Oil, pour rendre hommage à la légendaire Ford GT40 victorieuse aux 24 Heures du Mans en 1968, ainsi qu’à son ascendante, la Mirage M1 de 1967.

Mirage M1 1967 et Ford GT40 1968 - Ecurie Mirage Gulf Racing John Wyer
Mirage M1 1967 et Ford GT40 1968 – Ecurie Mirage Gulf Racing John Wyer – Goodwood Revival 2016

vidéo “Gorilla Fastback GT Mirage” :

Gorilla Watches est une jeune marque suisse fondée en 2016 par Octavio Garcia et Lukas Gopp, deux célèbres designers horlogers qui ont précédemment travaillé pour la prestigieuse manufacture suisse Audemars Piguet. Leur but : concevoir des montres inspirées par le monde automobile. Leur design atypique se distingue de la production horlogère contemporaine qui n’est pas sans rappeler par certains côtés les créations de SevenFriday.

Octavio Garcia et Lukas Gopp
Octavio Garcia et Lukas Gopp

La Gorilla Fastback GT Mirage se dote d’un boitier à la construction modulaire usiné en plusieurs matériaux high tech issus de la compétition auto : une carrure en carbone forgé et une lunette en céramique bleu ciel polie séparés par une plaque en aluminium anodisé orange, le tout fixé par quatre vis apparentes en titane. Egalement en titane, la couronne vissée bien protégée par deux éléments en carbone, la boucle ardillon et le fond saphir à la finition brossée s’ouvrant sur le mouvement. Sa forme coussin reprend les dimensions des montres contemporaines, à savoir 44 mm de côté.

Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage

Derrière le verre saphir plat traité antireflet s’expose un cadran inspiré de l’univers automobile. Il est complété par un beau bracelet “racing” perforé en caoutchouc prolongeant les couleurs Gulf du boitier. L’absence de cornes pour la fixation n’enlève rien au confort ressenti au porter de cette montre qui s’adapte parfaitement au poignet.

Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage

Pour contenir le prix sous la barre des 1000 €, Gorilla Watches a choisi de faire confiance à un fournisseur japonais de mouvements, reconnu pour la solidité et la fiabilité de ces calibres mécaniques ou à quartz. Il s’agit ici en l’occurrence d’un calibre Miyota 90S5 à remontage automatique vibrant à 28800 alternances par heure (visible par une ouverture à 5h30) et offrant une réserve de marche de 42 heures. Il offre les mêmes caractéristiques techniques que les mouvements standards “Swiss made” qui équipent la plupart des montres suisses.

Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage

Tout comme le boitier “sandwich”, le cadran est construit en plusieurs parties avec une partie centrale noir mat striée faisant penser aux prises d’air perçant les carrosseries des voitures de course. Elle est ceinte d’un anneau blanc brillant supportant les index appliqués gris luminescents – des chiffres qui rappellent les compteurs de voiture – et d’un rehaut noir avec la minuterie. Particularité : les heures sont indiquées par la partie centrale tournante munie d’une pointe blanche luminescente, les minutes par une aiguille orange squelettée muni d’une pointe luminescente et les secondes par une fine trotteuse noire et orange.

Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage
Gorilla Watches Fastback GT Mirage

Avec la Fastback GT Mirage, Gorilla Watches propose une montres atypique, fun et contemporaine au style décontracté, sans concession. Une montre qui plaira à tous les amoureux de “muscle cars” américains et des exploits de Gulf Racing en sport automobile (couleurs reprises également par TAG Heuer, lire notre article ici). Elle est proposée en une édition limitée exclusive à 250 pièces numérotées qui s’affiche à un tarif de 960 € (contre 790 € pour la version Fastback standard”).

Gorilla Watches
Gorilla Watches

A noter également aux côtés de la Mirage est également proposée une 2ème édition limitée dénommée Fastback GT Bandit qui rend hommage à la Pontiac Trans Am 1977 noire frappée d’un aigle doré du film « Cours après moi shérif » (« Smokey and the bandit ») avec Burt Reynolds. Son prix ? 960 € aussi.

Gorilla Watches Fastback Bandit
Gorilla Watches Fastback Bandit
Pontiac Trans Am 1977 - film « Cours après moi shérif » (« Smokey and the bandit ») - Burt Reynolds
Pontiac Trans Am 1977 – film « Cours après moi shérif » (« Smokey and the bandit ») – Burt Reynolds

Caractéristiques techniques
Boîtier : 44 mm de diamètre, carbone forgé et aluminium anodisé, étanche à 100 mètres, verre saphir plat traité antireflet sur les deux faces, lunette en céramique, fond de boitier transparent, couronne vissée ;
Cadran : blanc et noir, chiffres appliqués gris luminescents, indication de l’heure par une partie tournante avec pointe luminescente, aiguille des minutes orange luminescente, aiguille centrale des secondes ;
Mouvement : calibre Miyota 90S5 à remontage automatique, 24 rubis, fréquence de 28800 alternances/heure (4 Hz), réserve de marche de 42 heures ;
Fonctions : heures, minutes, secondes ;
Bracelet : caoutchouc perforé bleu ciel et orange, boucle ardillon en titane ;
Edition limitée : 250 pièces ;
Référence : FBY5.0 ;
Prix : 960 €.

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous