Actualité Porsche

Hans Mezger, une vie dédiée à Porsche depuis 1956

Hans Mezger
Hans Mezger

Ce 10 juin, avec le décès de l’ingénieur Hans Mezger à l’âge de 90 ans, un acteur important de l’histoire de Porsche nous a quittés.

Mezger, c’est presque quatre décennies au service de la marque allemande et des contributions importantes tant à la série qu’à la compétition. C’est à lui que l’on doit le moteur de la 911 notamment, le célèbre moteur Mezger qui ne cessera d’évoluer de 1963 jusqu’à… 2011 avec la fabuleuse 997 GT3 RS 4.0. Entre temps, ce moteur est passé sous le capot de la 962, de la 911 GT1

Hans Mezger
Hans Mezger

Porsche 911 GT3 RS 4.0 (997)

Porsche 911 GT1
Porsche 911 GT1

Hans Mezger est né le 18 novembre 1929 à Ottmarsheim, un petit village près de Ludwigsburg à la périphérie de Stuttgart. Le plus jeune de cinq enfants, ses parents dirigeaient une auberge de campagne. Dès son jeune âge, l’avion et le vol ont également fasciné le jeune Hans, et il a occasionnellement entrepris un voyage à Kirchheim/Teck avec un groupe d’amateurs de vol à voile de son quartier. Mezger a poursuivi ses études de lycée à Besigheim jusqu’à la 6e année, puis à Ludwigsburg. “En 1946, j’ai vécu ma toute première course automobile. C’était à Hockenheim où s’alignaient de vieilles voitures de course d’avant-guerre, avec Hans Stuck, que j’ai photographié avec mon vieil appareil photo.”

Mezger a décidé d’étudier le génie mécanique à l’Université Technique, maintenant l’Université de Stuttgart, et a fait un stage de douze mois pour pratiquer de nombreuses étapes telles que l’usinage, le soudage, la fabrication de modèles et quelques semaines dans la fonderie de fonte grise et d’aluminium. “À l’époque, je conduisais un scooter, un NSU Lambretta. À part le 250 cc DKW de mon frère, c’était mon premier et dernier deux-roues motorisé. J’ai conduit le Lambretta jusqu’en 1960, quand j’ai acheté ma première voiture, une vieille et assez usée 356. Ce n’est que des années plus tard que j’ai retrouvé le contact avec les deux-roues motorisés, à la fin des années 1970, il est devenu nécessaire de développer de nouveaux moteurs de motos pour Harley-Davidson.”

Hans Mezger Carrera 6
Hans Mezger Carrera 6

Après avoir obtenu son diplôme en 1956 au moment du miracle économique allemand, il y a eu un véritable flot d’offres d’emploi. “Il y en avait 28. Mais Porsche n’était pas parmi eux. Je voulais rejoindre Porsche car la voiture de sport Type 356 m’a inspiré. J’ai donc postulé, obtenu un entretien et l’entreprise m’a proposé un poste dans le développement de moteurs diesel. Jusque-là, je ne savais même pas que Porsche avait une telle chose. Mais j’envisageais de travailler sur des voitures de sport. Ils ont fait preuve de compréhension et c’est comme ça que j’ai commencé dans le service des calculs chez Porsche”.

Ferry Porsche (right), Hans Mezger, Peter Falk (middle) at the Solitude in 1962
Ferry Porsche (right), Hans Mezger, Peter Falk (middle) at the Solitude in 1962

Hans Mezger c’est aussi, pour l’un de ses premiers travaux pour Porsche, le moteur de la Formule 1 Type 804, qui s’imposa aux mains de Dan Gurney au Grand Prix de France 1962 à Rouen. Il s’agit de la seule victoire de Porsche dans sa courte expérience en tant que constructeur en F1 ! “Sur ce projet de Formule 1, j’ai aussi beaucoup appris sur la conception des chambres de combustion. Cela a également profité directement à la conception du moteur boxer 6 cylindres pour la dernière 901/911. Ferry Porsche, avec son leadership visionnaire de l’entreprise, ses qualités humaines, sa dignité et son grand dévouement, est devenu mon modèle. J’ai partagé de tout cœur sa philosophie de course afin de construire la meilleure voiture de sport pour la route,était impressionnant et a eu un impact durable sur moi-même et sur mon travail pendant toute la période que j’ai passée dans l’entreprise”.

Porsche 911 Type 901
Porsche 911 Type 901
Porsche Type 804 F1
Porsche Type 804 F1

 

Mais Mezger retrouvera la F1 plus de 20 ans plus tard puisqu’il est le concepteur du moteur TAG Porsche Turbo qui, associé à McLaren domina la F1 des années 80 et apporta des titres de Champion du Monde à Niki Lauda (1984) et à Alain Prost (1985).

Niki Lauda and Hans Mezger 1984
Niki Lauda and Hans Mezger 1984
McLaren MP4-2 TAG Porsche
McLaren MP4-2 TAG Porsche

Enfin, comment ne pas se rappeler que l’homme est l’un des maîtres d’œuvre de la légende 917 (lire ici), en tant que responsable de la conception, non seulement du moteur, mais générale. Pour le plaisir des yeux, on repense également à la monstrueuse version 16 cylindres du moteur de la 917 PA, qui ne vit cependant pas la compétition.

Hans Mezger
Hans Mezger

 

Porsche 16 cylindres
Porsche 16 cylindres
Porsche 16 cylindres
Porsche 16 cylindres

Porsche 16 cylindres

Et on se rappelle évidemment de la puissance indécente de la 917/20 de Can-Am, qui gavée par ses turbos pouvait donner 1500 cv en qualification. A la veille du cinquantenaire de la première victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans, ce week-end, on se laisse avec quelques images de la reine des Porsche « Mezger », la 917-023.

 

Porsche 917

Porsche 917 Can-Am
Porsche 917 Can-Am
Porsche 917
Porsche 917

Carrière et temps forts chez Porsche
1956–1960 : Service de calcul technique au bureau d’études. Responsable du contrôle des soupapes de tous les moteurs, entre autres.
1960–1962 : Passage à l’équipe du projet “Porsche Formula 1”. Collaboration dans la conception de moteurs et de châssis.
1963 : Conception du moteur 901/911. Responsable de la conception et du développement de tous les moteurs de course.
1965 : Conception et gestion de projet de l’Ollon-Villars Spyder. Gestion du nouveau département de conception de voitures de course.
1966–1970 : Conception du moteur des 910, 907, 908, 917 et quatre cylindres de 2 litres pour la 914.
1971-1973 : Etude pour la CanAm des 917/10 et 917/30 avec turbocompresseur.
1974–1976 : Conception, développement des moteurs turbo six cylindres et des voitures de course de type 935 et 936.
1977–1978 : Développement du concept de refroidissement par eau et à quatre soupapes pour les moteurs turbo six cylindres de type 935 et 936.
1977–1980 : Conception du moteur quatre cylindres pour Harley-Davidson. Développement du moteur Indy basé sur le Type 935/936. Poursuite du développement des voitures et moteurs de course 935/936.
1981–1982 : Développement d’un moteur de 2,65 litres basé sur le 935/936 pour le groupe C (956/962).
1981–1987 : Conception, gestion globale du projet et poursuite du développement du moteur de Formule 1 “TAG-Turbo – made by Porsche”.
1987–1988 : Conception du moteur Type 2708 Indy 2,65 litres.
1990 : Conception du moteur de Formule 1 12 cylindres Type 3512

Porsche 917
Porsche 917
Porsche 917
Porsche 917

Distinctions et prix
1974 : Le Starley Premium Award (GB) pour la meilleure présentation automobile de l’année sur la Porsche Type 917.
1984 : Behind the Scenes Award (USA) pour le développement du moteur TAG Turbo Formula 1.
1984 : Trofeo Colin Chapman (I) pour le développement du moteur TAG Turbo Formula 1.
1984 : Prix ​​Prince Metternich (D) pour réalisations techniques exceptionnelles dans le sport automobile.
1984 : Trophée de L’Exploit (F) pour le développement du moteur TAG Turbo Formula 1.
1984 : Caschi d’Oro (I) pour avoir remporté le Championnat du monde des constructeurs de Formule 1 (présenté à McLaren).
1985 : Prix Prof. Ferdinand-Porsche (A) de l’université technique de Vienne en reconnaissance de l’accomplissement du développement du moteur à combustion. Hans Mezger est toujours la seule personne de la société Porsche à avoir remporté ce prix.
1987 : Médaille Spéciale (F) pour le développement du moteur TAG Turbo Formula 1.

Source CP Porsche

Crédit photos @ Raphael Dauvergne et Porsche

Nous twittons, suivez-nous