Journée Test 24 Heures du Mans : Alpine second et troisième en LMP2 | AUTOMOTIV PRESS
24H du Mans Alpine Sport Auto

Journée Test 24 Heures du Mans : Alpine second et troisième en LMP2

ALPINE A450 24 HEURES DU MANS 2013 MOTORSPORT - WEC 2013 - WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP 2013 - TESTS 24H DU MANS - CIRCUIT DES 24H DU MANS (FRA) - 08 TO 09/06/2013 - PHOTO FREDERIC LE FLOC'H / DPPI -
ALPINE A450 24 HEURES DU MANS 2013 MOTORSPORT - WEC 2013 - WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP 2013 - TESTS 24H DU MANS - CIRCUIT DES 24H DU MANS (FRA) - 08 TO 09/06/2013 - PHOTO FREDERIC LE FLOC'H / DPPI -

Nous avons particulièrement suivi l’équipe Signatech-Alpine lors de la Journée Test des prochaines 24 Heures du Mans. Avec une piste humide durant les six premières heures de roulage, les meilleurs temps ont été réalisé en slick sur le sec les deux dernières heures. Nelson Panciatici a signé le deuxième temps en 3’39’’642 sur l’A450 n°36 à 223,4 km/h de moyenne et Paul-Loup Chatin au volant de l’A450 n°37, s’est placé en troisième position en 3’40’’907.

Nelson Panciatici est satisfait de sa journée d’essais mais il reste cependant prudent : « Notre journée de test s’est bien passée, nous n’avons pas quitté le haut du classement que ce soit sur le mouillé ou sur le sec. Nous avons pu tester deux types de pneumatiques lorsque la piste était sèche. L’objectif n’était pas de chercher la performance. Ce deuxième temps est prometteur pour la suite, je pense que ça va aller très vite dès les qualifications. Mes coéquipiers, Pierre Ragues et Tristan Gommendy, ont une grande expérience du Mans et je reste à leur écoute pour continuer à progresser. Nous devons toutefois rester humbles pour cette course qui est extrêmement difficile. L’Alpine A450 est très saine, nos pneumatiques Michelin sont très performants et endurants, je suis vraiment impatient d’être à la course. »

Philippe Sinault, Team Principal de Signatech-Alpine : « Nous avons eu l’occasion de valider notre nouvelle définition aérodynamique type ‘Le Mans’ même si la météo n’a pas été très favorable. L’équilibre de l’Alpine A450 est bon. Les pilotes trouvent que l’auto est facile à piloter. Ils sont en confiance. La performance est aussi au rendez-vous. La météo nous frustre un peu. Il va falloir affiner notre programme lors des prochains essais. Bravo à nos pilotes qui ont parfaitement géré ces tests difficiles. Ils ont d’ailleurs été – tous les quatre – en tête de la catégorie LMP2 durant la journée. »

Pierre Ragues : « Nous sommes parvenus à bien adapter la voiture aux différentes conditions météorologiques. Nous étions dans la bonne plage d’utilisation des pneumatiques. Tout a fonctionné. Je me suis vraiment senti à l’aise. J’ai roulé sans prendre de risques. J’étais sur un rythme que je peux tenir en course. »

Tristan Gommendy était aussi conquis par l’Alpine A450 : « C’est une journée très positive pour l’équipe. Nous comprenons de mieux en mieux tous les paramètres qui entourent les pneumatiques Michelin. L’équilibre général est très bon. Je suis impatient de pouvoir rouler sur le sec pour bien ressentir le potentiel de l’auto dans ces conditions. »

Pour obtenir sa qualification pour les 24 Heures du Mans, Paul-Loup Chatin a du boucler dix tours avant de pouvoir travailler sur son programme d’essais : « Je n’avais aucun objectif de performance durant la matinée. J’ai découvert la piste en prenant mes marques sans pression. Dans l’après-midi, j’ai commencé à oser un peu plus. J’ai pu davantage exploiter le potentiel de la voiture malgré le trafic en piste. L’équipe a fait du très bon travail. Je me sens exceptionnellement bien dans l’Alpine A450. »

Les chronos :

Alpine A450 #36
Matin (piste humide) : Pierre Ragues 4’00’’391
Après-midi (piste sèche) : Nelson Panciatici 3’39’’642

Alpine A450 #37
Matin (piste humide) : Tristan Gommendy 4’03’’174
Après-midi (piste sèche) : Paul-Loup Chatin 3’40’’907

Sources CP Alpine

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous