Actualité Bugatti

Le Bolide Bugatti, hypercar de piste pour Le Mans ?

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Après plusieurs semaines de “teasing” ayant pour thème “What if…?”, voici l’hypercar Le Bolide, un concept que Bugatti vient de présenter en donnant la réponse : “[Que se passerait-il si]… Bugatti développait une hypersportive extrême conçue pour les courses sur circuit avec un rapport poids/puissance sans précédent de seulement 0,67 kg/ch ?”. C’est deux fois moins que la Chiron et le design est inspiré des concepts Vision Le Mans et Gran Turismo. Au menu 1240 kg pour 1850 ch, le 0 à 100 km/h en 2,17 sec, 1,8T d’appui aéro à 320 km/h, 2,8G en accélération transversale, une VMax de 500 km/h !

Le Bolide, LaFerrari FXX-K de Bugatti

67, chiffre symbole pour le Bolide Bugatti, numéro du département de l’Alsace où est située la marque mais également la valeur affichée du rapport poids/puissance et poids/couple. Heureusement que Bugatti n’a pas son adresse dans l’Ain, 01… Le Bolide Bugatti, basé sur la Chiron Pur Sport (lire ici) est un concept extrême, hypercar sans compromis, le plus rapide et le plus léger de la récente histoire de la marque. Le W16 8.0L quadri-turbo est repris de la Chiron Super Sport 300+ (lire ici) mais il est encore amélioré avec 250 ch et 250 Nm de plus : le circuit d’huile, les clapets anti-retour, les déflecteurs, les réservoirs d’huile et le dimensionnement des pompes pour la lubrification du carter sec ont été optimisés. Le refroidissement eau/air/air de la suralimentation a été remplacé par un refroidissement air/air/air avec pré-refroidissement à l’eau.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Il développe une puissance de 1850 ch (1361 kW à 7000 tr/min) et 1850 Nm (entre 2000 et 7025 tr/min). Il est associé a une boite de vitesses robotisée à 7 rapports DSG. Pour arriver à un rapport poids/puissance deux fois moindre que la Chiron (lire ici), en conservant le même groupe motopropulseur, aussi lourd qu’imposant, il n’y a pas d’autre choix que de concevoir un nouvel ensemble châssis/train roulant très allégé grâce à l’utilisation de matériaux… ultra-légers, tel que le titane, le magnésium, la fibre de carbone. Certaines pièces font appel à l’usinage en impression 3D permettant de gagner du poids malgré leur complexité, tout en conservant une résistance à la traction élevé de 1250 N/mm2. Verdict 700 kg de perdu pour arriver à 1240 kg !

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Bugatti assène les performances du Bolide comme l’avion de chasse Rafale en passage bas en post combustion : 0 à 100 km/h en 2,17 sec, 0 à 200 en 4,36 sec, 0 à 300 en 7,37 sec, 0 à 400 en 12,08 sec, 0 à 500 en 20,16 sec. Côté freinage, avec 4 disques en magnésium forgé de 340 mm à l’avant et 400 mm à l’arrière, pincés par des étriers de 6 pistons, pesant chacun 2,4 kilos, les chiffres sont assez éloquent : le 0 à 400 km/h puis arrêt total est annoncé en 24,64 sec ! Pour mémoire la Koenigsegg Regera (lire ici) est détentrice du record sur cet exercice avec 31,49 sec. Bugatti, bien qu’ayant fait des essais sur le Circuit du Castellet, a simulé informatiquement des chronos sur les pistes des 24 Heures du Mans et du Nürburgring. En Sarthe, la pôle 2020 a été décroché en 3 m 15,27 sec et le record est de 3 min 14,79 sec (lire ici), le Bolide Bugatti est crédité de 3 min 7,1 sec. Dans l’enfer vert de la Nordschleife, la Porsche 919 Hybrid Evo, double vainqueur des 24 Heures du Mans en LMP1, avait réalisé 5 min 19,54 sec débarrassée des contraintes réglementaires du FIA LMP1. Le Bolide Bugatti est crédité de 5 min 23,1 sec, soit 4 sec de plus.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Ultime expérience

« Bugatti est synonyme de recherche continue en matière d’innovations technologiques – le tout sous le signe des valeurs de la marque excellence, courage, dédication. Mais Bugatti ne reste jamais sur ses acquis. Nous tendons toujours et encore vers de nouveaux objectifs passionnants et nous avons toujours en tête cette question : Que se passerait-il si ? Nous nous sommes demandés comment nous pourrions représenter dans sa forme la plus pure le puissant moteur W16 comme symbole technique de la marque – avec juste quatre roues, le moteur, la boîte de vitesses, le volant et comme luxe unique, deux sièges. Ce qui était important dans nos réflexions, c’était de tirer parti de notre groupe motopropulseur iconique sans aucune limitation de puissance massique. C’est de cette réflexion qu’est né le Bolide Bugatti. Une expérience sans compromis, un pur-sang, qui, dans son exclusivité brute, convainc surtout par ses hautes performances, son faible poids et une expérience de conduite dans de nouvelles dimensions. Filer dans le Bolide, c’est comme chevaucher un boulet de canon. », explique Stephan Winkelmann, président de Bugatti.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

« Le Bolide est l’ultime réponse à la question suivante : Et si Bugatti pouvait construire une hypersportive pour les circuits qui remplisse les prescriptions de sécurité de la FIA ? Conçu autour du W16 avec des cotes minimales de carrosserie et des caractéristiques de puissance incroyables. Il en a résulté l’enveloppe la plus petite possible pour que le W16 se développe librement, pour faire naître un véhicule d’une performance époustouflante. Dans le Bolide se concentre tout le savoir-faire de Bugatti et joue le rôle de détenteur de connaissances innovantes pour les futures technologies. Le Bolide est donc bien plus qu’une simple gymnastique intellectuelle. », explique Stefan Ellrott, membre de la direction générale de Bugatti et directeur du développement technique.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

L’écoulement des flux d’air s’effectue à partir de l’avant du véhicule par l’intermédiaire d’un canal de guidage d’air interne et externe respectivement sur chaque côté. Les deux refroidisseurs à eau, sont disposés en amont de l’essieu avant. Trois refroidisseurs à huile traversés par un écoulement d’air pour le moteur, la boîte de vitesses et le différentiel avec pré-refroidissement à eau respectif ont pour mission d’abaisser la température. Des compresseurs centrifuges à double flux CFRP-titane nouvellement développés et hybrides ventilent et refroidissent le système de freinage. Les composants hybrides, tels que les arbres secondaires de l’entraînement de 0,5 mètre de long, combinent des fibres synthétiques hautement résistantes et rigides à des raccords d’extrémité en titane imprimés 3D, et résistent à une température en fonctionnement continu allant jusqu’à 260 degrés C°, réduisant le poids de près de la moitié à 1,5 kilogramme. De même, les forces agissant sur les ailes avant et arrière sont transmises par des éléments de titane ultralégers, mais très solides. Les éléments de l’avant ne pèsent que 600 grammes et ceux de l’arrière ont un poids étonnant de 325 grammes seulement.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Le Bolide Bugatti mesure 4,75 m de long, 1,99 m de large, 0,99 m de hauteur et 2,75 m d’empattement. Innovation issue de l’aéronautique, la dérive centrale et la prise d’air de toit ont une enveloppe extérieure déformable et changeant avec l’augmentation de la vitesse, permettant de réduire la traînée aérodynamique jusqu’à -10% et la portance de -17%. Ainsi cela permet une optimisation active du flux d’air : à vitesse réduite, la surface du capot reste plate, à vitesse élevée, des boursouflures apparaissent formant un bombement. À 320 km/h, la déportance est de 1800 kg sur l’aile arrière et de 800 kg sur l’aile avant. L’accélération transversale maxi s’élève à 2,8G.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

A noter, les roues forgées en magnésium – avec verrouillage central – pèsent à l’avant 7,4 kg chacune et à l’arrière 8,4 kg chacune. Un dispositif de levage à air comprimé avec quatre tampons facilite le changement de roue, un système de ravitaillement rapide permet un ravitaillement en air comprimé. Le Bolide Bugatti est équipé d’amortisseurs horizontaux via une cinématique à tige de culbuteur. Les réservoirs d’huile dans les amortisseurs sont agencés à l’intérieur, ce qui améliore l’aérodynamisme. Les tiges de culbuteurs, ne pesant que 100 grammes, sont une construction en titane à paroi mince favorisant l’écoulement, et ont une charge de flambage de 3,5 tonnes. Les biellettes de suspension soudées en acier aéronautique présentent une résistance à la traction de 1200 N/mm2 et sont également conçues en forme de profils d’ailes.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Monocoque légère en carbone

Tout autour du groupe motopropulseur, l’équipe de Bugatti a mis au point une monocoque légère en carbone. La partie avant intégrale (bridée dessus) est constituée, tout comme le soubassement (avec effet aérodynamique) et la monocoque elle-même, de fibres de carbone à très haute résistance. La résistance à la traction d’une seule de ces fibres est de 6750 N/mm2, la rigidité d’une seule de ces fibres est de 350000 N/mm2. Des valeurs qui ne sont généralement atteintes que dans l’aéronautique et l’aérospatiale. Le châssis arrière réalisé en forme de module d’acier soudé offre une résistance maximale à la traction de 1200 N/mm2, malgré une épaisseur de seulement 1 mm.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

L’équipement de sécurité conçu conformément au règlement FIA, l’ouverture des ouvrant étant identique aux LMP1. Citons par exemple, le système HANS, un système automatique d’extinction d’incendie, un dispositif de remorquage, un ravitaillement en air comprimé avec un réservoir à vessie de carburant, un verrouillage central pour les roues, des vitres légères en polycarbonate et une ceinture de sécurité six points. Le pilote visionne toutes les données le concernant sur un écran et le pédalier comme le repose-pied du passager peuvent coulisser de 150 millimètres.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

Référence à l’aéronautique toujours, le design du Bolide Bugatti – où seule l’efficacité aéro prime sur le style – est inspiré des concepts Vision Le Mans et Gran Turismo (lire ici), et se dote d’un feu arrière en forme de X en hommage au au Bell X-1 – premier des avions expérimentaux “X planes” – qui a permit au Capitaine Charles « Chuck » Yeager de franchir le mur du son en 1947 avec un passage à 1,06 Mach.

Le Bolide Bugatti
Le Bolide Bugatti

« Nous montrons pour la première fois ce dont un moteur W16 est capable. Nous avons libéré le véhicule de tout ballast, annobli et combiné le moteur avec le châssis le plus léger possible, afin de créer la Bugatti ultime pour une expérience de conduite ultime. Avec le Bolide, nous présentons aux enthousiastes de Bugatti du monde entier notre interprétation de la voiture de course de Bugatti de l’époque actuelle et réalisons leur souhait le plus ardent. », explique Stephan Winkelmann. Il n’a pas encore été décidé, si le Bolide Bugatti sera ou non produit en série.

Source CP Bugatti

Nous twittons, suivez-nous