Actualité Concept Vidéos

Le coaching sur circuit, une excellente idée de cadeau pour Noël !

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Pour ceux d’entre vous qui ont eu la chance de rouler sur un circuit, vous avez sans doute déjà fait l’expérience de vous faire doubler par une auto objectivement moins performante que la vôtre, mais manifestement mieux pilotée. C’est l’occasion d’humblement se rendre compte que le plus gros problème dans une voiture se situe souvent entre le volant et le siège conducteur.

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Je suis toujours surpris de constater, malgré l’augmentation sensible des performances des voitures de sport, que nous puissions acheter à peu près tout et n’importe quoi sans qu’aucune espèce de compétence particulière ne soit requise. En effet 20 heures de conduite et un examen de code de la route passé il y a 15, 30 ou 50 ans suffisent pour vous payer une voiture de 300 ch ou plus sans avoir la moindre capacité à la conduire vite. Ce n’est tout de même pas très logique, ni rassurant…

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Plutôt que de débattre vainement sur ce que l’état devrait ou ne devrait pas changer, intéressons-nous un instant à ce que chacun d’entre nous peut faire lorsqu’il a fait le choix de rouler en voiture de sport : dans la conduite comme dans la vie, on n’arrête jamais d’apprendre, et ce n’est pas parce que l’on a eu des voitures de sport depuis longtemps que cette règle ne s’applique pas. Partant de ce principe, j’ai décidé de rafraichir mes connaissances à l’occasion de la découverte de la Porsche 996, essayée ici il y a quelques semaines, pour ne pas me faire piéger par cette architecture à moteur arrière, synonyme de plaisir de conduite mais aussi parfois de passage au marbre. S’il existe énormément de formules pour l’initiation au pilotage sur circuit, Il n’en existe en revanche qu’une seule qui permette de progresser vraiment : c’est le coaching individuel, sur sa propre voiture.

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Mon objectif était simple : rafraichir mes connaissances, progresser et de savoir comment fonctionne une 911 pour la mener et l’emmener correctement. Je me suis donc naturellement orienté vers un pilote professionnel, qui court entre autres sur Porsche 911, pour apprendre de quelqu’un qui connait ce modèle en particulier. Cependant, faire appel à un pilote professionnel peut se révéler une démarche à double tranchant : ce n’est pas parce qu’il a un palmarès que cela en fait un bon pédagogue, et si ce n’est pas le cas, cela peut ternir une expérience qui à la base doit être positive. A vous donc de choisir quelqu’un avec qui vous avez un bon feeling, ou que l’on vous a recommandé.

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Par ailleurs, inutile de partir sur un circuit de type F1 ou Le Mans, car on n’y apprend généralement pas plus que sur un autre circuit, sauf à avoir une auto très puissante. C’est ainsi que j’ai choisi de passer une journée avec Dimitri Enjalbert, pilote professionnel en activité et en parallèle instructeur agréé. Il effectue des stages sur différents types d’autos, y compris la vôtre sur divers circuits. J’ai pour ma part choisi le circuit des écuyers, qui est selon moi pour le pilotage sur circuit ce que le “practice” est au parcours de Golf : un parfait lieu d’entrainement avant de se lancer sur un plus grand parcours.

La formation consiste en une succession de séries de quelques tours, suivis à chaque fois d’un debrief’ et entrecoupées de pauses au cours de la journée. La première session, la plus frustrante, révèle l’étendu de votre incompétence, suite à quoi le coach fait la liste des points à voir dans la journée qu’il organise en plan de travail. La démarche est simple : on va des points les plus basiques crescendo vers les points les plus complexes à assimiler. On part à chaque session avec un objectif à atteindre, non pas pour faire chuter un temps au tour, mais pour corriger une mauvaise habitude, se focaliser sur un point particulier, un endroit difficile, ou un automatisme à acquérir. On apprend également pendant les pauses : j’ai par exemple appris à nettoyer mes disques de frein pour ne pas laisser la poussière de plaquette obstruer les disques lorsqu’ils sont percés pour optimiser le refroidissement, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit… (voir la petite vidéo en bas de l’article)

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Si vous êtes assez vieux pour avoir connu le jeu de mémoire « Simon », cela fonctionne exactement de la même manière : plus la journée avance, plus on a de points à mémoriser. Ainsi, vous finissez les derniers tours de la journée totalement concentré, sans parler, avec la respiration interrompue dans les courbes. C’est en cela que ce type de formation est vraiment efficace et pertinent. Le plan de travail dépend de chacun, et il s’adaptera à chaque fois à votre niveau, vous poussant à votre plein potentiel à la fin de chaque journée. Quel que soit le nombre de coachings que vous souhaitiez faire, ou l’intervalle entre deux séances, vous reprendrez à partir de votre niveau du moment pour le dépasser. On ressort en ayant l’impression de mieux utiliser la voiture, en progressant bien plus vite que si on avait passé plusieurs journées à travailler seul de son côté, que l’on soit pilote débutant, ou confirmé.

Coaching sur circuit
Coaching sur circuit

Par rapport à l’objectif que je m’étais fixé, je suis maintenant plus rassuré sur la façon dont fonctionne ma voiture, et je me suis fait plaisir en augmentant mon rythme tout au long de la journée sans rien abimer. J’ai fait la connaissance de Dimitri Enjalbert, mon coach pour la journée, excellent prof’ et de très bonne compagnie, qui m’a beaucoup appris et montré le potentiel de la 996 quand elle est mise entre les bonnes mains. Cher lecteurs, ce genre de stage est une excellente idée de cadeau pour vous qui avez une voiture de sport et qui souhaitez élever votre niveau de jeu. Et puis contrairement à des pièces racing dans votre voiture actuelle, les bénéfices en performances restent acquis, même une fois votre auto revendue !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=BxFM0IAec_g?rel=0]

A propos de l'auteur

Jean-François Autret

Jean-François Autret

5 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Merci Jean-François, le comble dans tout ça c’est que j’habite au Mans 😉 et que je bosse pour l’ACO lors des compétitions lol mais que je ne bénéficie pas de reducs pour l’accès à la piste

  • En fait pas exactement. L’hôtel est nécessaire pour les circuits loin de la région Parisienne ne permettant pas l’A/R dans la journée. Le tarif de coaching est plus élevé sur des circuits dangereux type Nürburgring, et à titre d’exemple la journée d’accès à la piste coute 3 fois plus cher au Mans qu’aux écuyers. C’est pourquoi je vous invite à prendre contact avec le formateur si vous etes intéressé, car ne sachant pas quelle est votre recherche, c’est la seule personne qui puisse vraiment vous donner un ordre d’idée pertinent.

    JF

  • Bonjour Lannoo. Très bonne question, cependant simple de vous répondre précisément. En effet, en fonction de votre auto, du circuit, de la distancede déplacement de l’instructeur, éventuellement des nuits d’hotel, ces prix peuvent varier de façon significative. Le plus simple est de contacter Dimitri directement qui saura vous donner le cout exact en fonction de ce que vous recherchez. Voici ses coordonnées:
    dimteam@hotmail.com

    Excellente journée,

    JF

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous