McLaren 600LT : Toucher de route Lotus | AUTOMOTIV PRESS
Actualité Festival Of Speed Goodwood McLaren

McLaren 600LT : Toucher de route Lotus

McLaren 600LT
McLaren 600LT

McLaren présente au Festival Of Speed de Goodwood une version “Long Tail”, en référence à la McLaren F1 GTR Long Tail de 1996, de son modèle d’accès gamme Sport Series. Cette version très sportive des 540C/570S/570GT développe ici 600 ch et pèse 1247 kg à sec, dans sa configuration la plus légère, soit un gain de +30 ch, 20 Nm et -96 kg par rapport à la 570S. Comme la précisé Mike Flewitt, le CEO de McLaren Automotive, la marque anglaise souhaite privilégier “la course à la légèreté plutôt que celle à la puissance”. Pour info, Mike Flewitt est l’heureux propriétaire de trois Lotus Elan (lire ici), modèle fétiche de Gordon Murray, l’un des père de la McLaren F1. La boucle est bouclée et l’objectif avoué de McLaren pour la 600LT, dixit Philippe Humbrecht, chef de projet des Sport Series, est de “retrouver un toucher de route typé Lotus” !

GT3 Sport Series homologuée

Pourquoi McLaren n’a pas racheté Lotus, en lieu et place du chinois Geely (lire notre article ici) ? Les deux marques ont la même philosophie, ciblant une clientèle presque différente, mais avec des gammes complémentaires… Fleuron de la gamme Sport Series, la 600LT est une 570S optimisée, 23% des pièces sont nouvelles, mesurant près de 7,4 cm de plus du fait de son aéro’ modifiée. Le changement esthétiques les plus marqués sont à l’avant, au niveau du splitter et à l’arrière avec un diffuseur plus large, débarrassé des échappements qui migrent au dessus du moteur, en avant d’un grand aileron devenu fixe. Si cette solution permet de gagner du poids sur les sorties d’échappement (-12 kg) et de ne plus perturber le flux d’air du diffuseur, le moteur devient invisible et inaccessible, sauf aux techniciens de la marque de Woking disposant des bons outils pour ouvrir la trappe d’accès !

McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT

McLaren a réutilisé certains éléments performants des autres modèles : les sièges en carbone (option) sont empruntés à la McLaren P1 ou au choix à la Senna, les freins et suspensions à double triangle en aluminium forgé viennent de la 720S. La carrosserie réalisée en fibre de carbone abrite l’habituel V8 3.8L bi-turbo développant ici une puissance de 600 ch pour 620 Nm de couple, soit un gain de 30 ch et 20 Nm. Avec 1247 kg à sec sur la balance (plus clim’ ni d’audio !), le rapport poids puissance théorique est de 2,08 kg/ch. McLaren malheureusement ne diffuse aucun chiffrage des performances, ni de la charge aérodynamique. Chaussée de gommes Pirelli P Zero Trofeo R spécifiques, McLaren annonce des performances proches de la 675LT, 1270 kg à sec (coupé), 675 ch/700 Nm, 0 à 100 km/h en 2,9 sec, 0 à 200 en 7,9 et Vmax 332 km/h. Pour mémoire, les valeurs respectives de la 570S sont 1313 kg à sec (coupé), 570 ch/600 Nm, 0 à 100 km/h en 3.2 sec, 0 à 200 en 9.5 et Vmax 328 km/h.

McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT

La McLaren 600LT sera assemblée à la main au McLaren Production Centre de Woking, dans le Surrey, sa production sera limitée à 500 exemplaires (à confirmer) et accessible à partir de 185 500 £ (210 450 €).

McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT
McLaren 600LT

Source CP McLaren

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous