24H du Nurburgring Actualité

Mini JCW GP et Mercedes-AMG GT3 : à l’assaut du Nürburgring

Mini JCW GP
Mini JCW GP

Deux modèles strictement opposés présentés lors d’une même occasion : les 24h du Nürburgring il y a trois semaines. Un point commun : l’envie d’avaler le bitume et de battre des records. La Mini John Cooper Works GP et ses 300 chevaux vise à devenir la citadine la plus radicale jamais créée de la marque. La Mercedes-AMG GT3 évolue elle dans la course automobile et améliore la monture déjà en place depuis plusieurs saisons. Découverte sur le Nordschleife…

Mini gabarit au grand cœur

Mini a gardé la surprise jusqu’au bout. Depuis plusieurs générations, les JCW (John Cooper Works) se basent sur la classique Cooper S pour en faire un véhicule de sport. Les versions GP étant encore plus radicales, sans pour autant augmenter considérablement la puissance, cette génération 2020 saute le pas et propose 300 chevaux. Soit 70 de plus que la précédente génération de JCW GP… Un monde d’écart et une volonté de transformer la bombinette en un monstre d’efficacité. Mais quid de la puissance si celle-ci ne se vérifie pas sur la piste ? Le verdict est sans appel avec un chrono de moins de huit minutes sur la boucle Nord du Nürburgring, quand son homologue précédent ne parcourait le circuit qu’en 8 minutes 23 secondes.

Mini JCW GP
Mini JCW GP
Mini JCW GP
Mini JCW GP

Le public présent sur place a pu profiter de la présentation du prototype juste avant les 24h du Nürburgring le 22 juin dernier. La Mini JCW GP reprend un 4 cylindres 2.0 turbo gonflé à bloc et est optimisée pour la piste. Elle possède une technologie de suspension exclusive, un allègement conséquent (sans toutefois communiquer de chiffres) et un kit visuel détonnant. Certes depuis la Mini JCW GP Concept présentée en 2017, certains artifices grossiers ont disparu mais le style reste méchant. Les larges prises d’air, les jantes en alliage léger, les tabliers avant et arrière distinctifs et le grand becquet témoignent de la philosophie de la citadine. Dernière information, la Mini JCW GP sera produite à seulement 3000 unités prévues pour 2020.

Mini JCW GP
Mini JCW GP
Mini JCW GP
Mini JCW GP

La Mercedes AMG-GT3 se refait la face

La marque à l’étoile a bien choisi son moment pour présenter la nouvelle AMG-GT3 en remplacement de l’actuelle version. Une pole position et une troisième place finale lors des dernières 24h, les résultats prouvent l’efficacité redoutable de la bête. Et la date n’a pas été choisie par hasard car Mercedes fête les 10 ans de son programme « compétition client ». Descendante de la SLS AMG GT3 de 2010, la mouture actuelle de 2015 (vendue à 130 exemplaires) se renouvelle en fin d’année pour être disponible au début de la saison 2020. Comme tous les constructeurs de véhicules homologués piste, chaque année est un casse-tête pour fiabiliser l’ensemble et réduire les coûts à l’achat, mais surtout à l’usage, des particuliers. La nouvelle AMG-GT3 va en ce sens avec la première modification frappante qui concerne l’énorme calandre. Celle-ci descend quasiment jusqu’au fond plat pour faciliter les interventions rapides en cas de casse et protéger les pièces moteur. Tous les éléments visuels du modèle de série restylé font leur apparition comme les optiques avant et arrière. Le V8 AMG 6.3 litres est reconduit sans être modifié, avec les réglementations en vigueur. La principale avancée technique résidant dans l’enregistrement et l’analyse automatiques de la durée de fonctionnement des composants du véhicule. Un soulagement pour les équipes et ingénieurs, ou les clients n’ayant pas accès à autant de main d’œuvre.

Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3

Autres nouveautés, le contrôle de traction et l’ABS peuvent être réglés à la volonté du pilote tandis qu’un nouveau système nommé « DropStart » fait son apparition. Il consiste à allumer le moteur dès que les prises pneumatiques intégrées se lâchent : les arrêts au stand en sont d’autant facilités et rapides. Les voitures vont être engagées dans plusieurs événements à venir pour tester la voiture. Un test d’endurance de 30h servira aussi de base au constructeur, des essais étant prévus jusqu’à la fin de l’année, date de livraison des GT3. Le poids est contenu sous les 1.3 tonnes, merci à l’aluminium et à la fibre de carbone. Le prix de départ est lui assez corsé pour le commun des mortels avec 399 000 € HT mais reste dans la bonne moyenne des GT3 officielles. Pour les teams qui n’ont pas les moyens de se payer la nouvelle version, Mercedes propose une “upgrade” de l’actuelle AMG-GT3 qui bénéficiera d’un kit spécial. Garantie 100 % identique, elle aura les mêmes spécificités techniques, visuelles et pratiques que l’édition 2020.

Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3
Mercedes AMG-GT3