Actualité Porsche

Porsche 917 Replica Bailey Cars : Le rêve accessible

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

917, LA Porsche ultime

Ah, si j’avais 15 millions d’euros…mais ce n’est pas le cas. Et dans mes plus folles prévisions, ce n’est pas non plus pour tout de suite. Mais tout n’est pas perdu. Avec 100 fois moins, il est possible de satisfaire un rêve de Porsche 917.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Je ne suis décidément pas un grand fan de Porsche. Oh, je sais, ce sont des voitures exceptionnelles, permettant de tout faire bien. Très bien même. Lors de mon essai de la 911 (type 991) GTS Targa (lire ici), j’avais bien essayé de détester la voiture, mais rien à faire. Elle s’était montrée aussi exceptionnelle que sa réputation le sous-entendait. Il n’empêche. Une Porsche est dans mon subconscient une voiture trop parfaite pour être passionnante.

Trop parfaite… c’est valable pour les Porsche de route moderne. Car à la fin des années 1960, alors que la marque allemande sort son arme ultime pour affronter le championnat du monde d’endurance et tenter de remporter les 24H du Mans, la 917 est loin d’être parfaite. Moteur 12 cylindres, 4.5L pour répondre à la réglementation technique des voitures de sport, 520 ch environ. Châssis en aluminium et poids total d’environ 820 kg. La 917 est un monstre prêt à avaler le circuit de la Sarthe.

Porsche 917 1969 – 25 ex homologation FIA

Aux premiers essais des 24H 1969 la 917 se montre aussi performante qu’attendue, mais aussi franchement dangereuse à haute vitesse. La 917 se forge vite une réputation de piège auprès des pilotes au point que certains et non des moindres lui préféreront sur certaines courses une 908 moins performante mais plus “conduisible” (Jo Siffert aux 1000km de Spa 1969).

Il y aurait de quoi écrire un nouvel article complet sur l’histoire et le palmarès de la 917. Mais nous avons déjà écrit sur le sujet sur Automotivpress (lire ici). Je souhaitais juste remettre un peu de contexte sur les raisons qui font de la 917 une Porsche à part. Et par la même occasion en rajouter une couche sur la raison pour lesquelles les Porsche actuelles me laissent froid. La 917, bien que Porsche, était brutale, difficile à conduire, dangereuse et effrayante. C’est certainement ce qui la rend si légendaire.

Porsche 917 Bailey

917 Bailey, le rêve abordable

Comme toutes les voitures mythiques, la 917 originale est aujourd’hui une œuvre d’art absolument inabordable. Sa rareté (65 châssis recensés), son palmarès et son aura en font un bijou dont la cote tourne autour des 15 millions d’euros.

Alors pour les passionnés fortunés, mais pas à ce point, la société Bailey Cars propose une réplique plutôt intéressante.

Porsche 917 Nailey
Porsche 917 Nailey

D’autant plus intéressante que cette voiture d’origine américaine est importée en France via la société Racing Legend Car. Au programme, la possibilité de personnaliser sa 917 à partir d’un châssis tubulaire en acier inspiré du modèle original.

Sur ce châssis, la personnalisation commence par la carrosserie. Si la forme reprend les formes de la version courte (917 K) de 1970, la décoration peut aussi bien s’inspirer d’une livrée historique telle que le modèle rouge actuellement en vente (vainqueur 1970), il est tout à fait possible de la décorer à son goût.

Il est à noter que châssis et carrosserie sont en évolution constante. Ainsi le modèle illustrant cet article voit ses prises d’air bouchées, ce qui n’est plus le cas des dernières carrosseries sortant de chez Bailey.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Motorisation : le pragmatisme à l’honneur

Si le ramage de la 917 importée par Racing Legend Cars est à la hauteur de la 917 originale, la motorisation joue la carte de la modestie. Trouver un flat 12 original est déjà mission impossible. Il est toujours envisageable de se faire construire un moteur sur mesure, mais le tarif est prohibitif (comptez quelques centaines de milliers d’euros).

La solution proposée se veut plus humble. Ainsi la 917 Bailey est elle proposée avec une motorisation, toujours Porsche, mais 6 cylindres. La base préconisée est celle d’une 996 (lire notre essai ici) en version 3.6 ou 3.8.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Une fois de plus, la personnalisation est possible avec l’ajout d’une turbine horizontale pour un look se rapprochant de l’originale. Mais c’est surtout au niveau des caractéristiques du moteur que la voiture changera de personnalité. Vous pouvez opter pour une version atmosphérique qui pourra sortir aux environs de 300 ch, bien moins puissante que la glorieuse aînée, mais dont la sonorité sera plus en phase avec le look de la voiture. Ou alors une version turbo avec une puissante entre 400 et 500 ch plus en phase avec les performances attendues d’une telle auto mais en décalage avec l’esprit.

Côté boite de vitesse, trois possibilités aussi. Une G50 (qui devient rare et chère), une boite de Cayman/Boxter ou une Hewland. Il semblerait que l’avantage de la boite Cayman/Boxter soit de permettre un meilleur centrage du moteur.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Quelle utilisation pour une réplique de 917 ?

L’intérêt de la proposition Bailey/Racing Legend Car est de vous proposer une 917 en phase avec vos attentes.

Vous cherchez un jouet brutal, performant et original pour les trackdays ? Optez pour une version turbo à boite Hewland. La voiture sera performante et certainement plus excitante à piloter qu’une Audi R8.

Vous voudriez faire de la compétition ? Une version atmosphérique a boite Cayman, turbine horizontale sera éligible à l’Historic Tour en plateau Saloon Car (compétition FFSA). De quoi là encore sortir du lot des 911 pour un tarif raisonnable.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Par contre, quel que soit votre choix, la voiture devra rester sur les pistes car elle n’est pas homologuée pour la route.

Et si je n’aime pas la 917 ?

Bon, déjà il faut revoir vos classiques. Ne pas aimer la 917 n’est pas encore puni par la peine de mort, mais cela devrait au moins mériter un bannissement de tout rassemblement automobile pour au moins 10 ans.

Mais je peux comprendre qu’elle ne soit pas votre voiture historique préférée. Dans ce cas Bailey et Racing Legend Car ont deux autres propositions pour vous.

La première réjouira les tiffosi : une Ferrari 330 P4. Le tarif est cependant un peu plus gratiné car elle reste motorisée par un V12 de Maranello (issu des 412i).

La seconde plaira aux amateurs de big blocks US : une Ford GT40.

Ces deux propositions ne sont pas encore disponibles sur le territoire français pour des raisons diverses. La P4 à cause de son tarif plus élitiste (comptez environ 450 k€) et la GT40 car il y a déjà pas mal de concurrence sur ce créneau en Europe. Cependant la sortie du film Le Mans 66 en 2019 semble avoir ravivé la flamme pour ce modèle et Racing Legend Car a de plus en plus de demande. A suivre donc si vous êtes intéressé.

Parlons un peu d’argent

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Avec les voitures faites sur mesure, difficile de sortir un tarif catalogue. Cependant voici quelques éléments pour vous faire une idée sur le tarif d’une 917 via Racing Legend Car.

La voiture non motorisée est proposée à environ 110 k€ (hors taxes, comme tous les chiffres à suivre).

La boite Hewland est disponible pour 21 k€.

Le modèle actuellement en vente, la rouge qui illustre cet article a déjà pas mal tourné et participé au championnat Historic Tour. Avec son 3.6L réalésé 3.8L, sa boite G50, elle développe 320 ch pour 920 kg avec un demi plein. Les roues de 16 pouces sont un peu grandes par rapport à la vraie mais elle fait son effet. Et elle est disponible pour un tarif aux environs de 160/170 k€.

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

Un second modèle est en cours de motorisation (3.6L a injection moderne, sans turbine horizontale, roues 15 pouces et écopes de carrosserie ouverte) et doit encore recevoir une peinture.

Dernière solution, la location est possible pour des courses de régularité de 100 tours. Pour 16 k€, 4 pilotes pourront ainsi profiter de 3h de roulage. Chacun sur un week-end.

Pour en revenir au tarif d’achat, j’ai eu le temps de me poser la question : cela vaut-il le coup ? Pour 170 k€ il commence à y avoir quelques beaux jouets sur le marché. Une majorité permettant de faire de la piste mais aussi de se promener sur la route. Mais si vous cherchez une voiture uniquement dédiée à la piste, encore plus de la compétition, vous avez alors peu de voitures présentant un look aussi excitant. J’aimerai vous parler de l’expérience de conduite, mais je n’ai pas eu la chance de tester la voiture. J’imagine cependant que même avec 300 ch cela doit être plutôt amusant et excitant à piloter. A titre personnel, avec un tel budget à mettre dans une voiture de course, je pense que je me laisserai bien tenter.

Véritable voiture de course, ou de piste à minima, la 917 Bailey proposée sur notre territoire par Racing Legend Car est une magnifique réalisation en plus de raviver le souvenir de l’une des plus iconiques voitures de tous les temps. Le tarif est certes élevé, mais vous permettra de toucher du doigt un rêve autrement inaccessible. Il y a certes des libertés prises avec le modèle original, mais c’est à ce prix que vous pourrez profiter au volant de cette légende des 24H du Mans.

 

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey

 

Porsche 917 Bailey
Porsche 917 Bailey
Tags

Nous twittons, suivez-nous