Première victoire d’Alpine cette saison en FIA WEC LMP2 à Austin

L’équipe Signatech-Alpine a retrouvé la performance qui lui faisait défaut, il y a deux semaines déjà, avec la pôle position et la seconde place au Mexique. Après avoir signée une seconde pole position consécutive aux 6 Heures de COTA, disputées à Austin (Texas), l’Alpine A470 n°36 de Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão décroche sa première victoire de la saison en Après une troisième place au Nürburgring LMP2. Sur le circuit des Amériques, l’équipe française a dominé sa catégorie, lui permettant de se rapprocher des deux premiers au classement général, Jackie Chan DC Racing n°38 et Vaillante Rebellion n°31.

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Tir groupé des Vaillante Rebellion et Jacky Chan DC Racing derrière l’Alpine

Il faisait très chaud à Austin au moment du départ à midi (+35°C), ce qui n’a pas empêché Nicolas Lapierre de conserver l’avantage sur le peloton des LMP2. Dès la fin du premier relais, le pilote français avait creusé l’écart. Gustavo Menezes reprenant la volant était dépassé par Nelson Piquet (n°13) et Alex Brundle (n°37), il reprenait la deuxième place après l’erreur du Brésilien. C’était ensuite au tour de Negrão qui fondait sur Brundle avant de le déposséder des commandes ! Ce superbe travail était complété par Lapierre, de retour au volant après un peu plus de deux heures de course, creusant un écart de plus de 40 secondes sur ses poursuivants.

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Ces efforts étaient toutefois réduits à néant : après trois heures, alors que Menezes venait de reprendre la piste, l’entrée de la voiture de sécurité regroupait l’ensemble du peloton. Particulièrement motivé devant son public, il ne tardait pas à reprendre une belle avance. Après le troisième et dernier relais effectué par Lapierre, Negrão récupérait le volant de l’Alpine A470 avec plus de 50 secondes de marge ! Comme en 2016, c’est à Gustavo Menezes que revenait l’honneur de franchir la ligne d’arrivée. Ce dernier relais n’était pas de tout repos pour le californien, qui devait attaquer pour effectuer un “splash and das”, assorti d’un changement de bloc arrière pour réparer un feu arrière défectueux.

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Malgré une frayeur dans le trafic lors de l’avant-dernier tour, c’est bien l’Alpine A470 n°36 qui franchissait la ligne d’arrivée en tête, avec un tour d’avance sur le deuxième ! Après une troisième place au Nürburgring et une deuxième position à Mexico, Signatech-Alpine remporte donc sa première victoire de la saison. Lors des trois dernières courses, l’équipage n°36 est celui qui a marqué le plus de points en LMP2. Au classement général, les écarts se resserrent : Signatech-Alpine n’est plus qu’à 8 points du deuxième et à 28 unités du leader. La prochaine manche du Championnat du Monde FIA WEC se déroulera de l’autre côté de l’océan Pacifique, à Fuji au Japon, le 15 octobre.

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine : « À Austin, Alpine a réalisé un carton plein avec la pole position, la victoire et le record du tour. Nous souhaitions que cette course constitue un tournant dans notre saison : l’objectif est atteint. L’équipe a su trouver les meilleurs réglages et mettre en place une stratégie offensive pour aller chercher cette première victoire de la saison. Les trois pilotes ont su exploiter le package mis à leur disposition et ils ont tous fait preuve de panache pour dépasser leurs concurrents et creuser l’écart. L’Alpine A470 semble avoir trouvé son rythme de croisière et nous comptons bien poursuivre sur notre lancée en Asie, pour défendre notre titre jusqu’au bout ! »

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine : « Nous avions choisi d’appliquer une stratégie qui avait déjà bien fonctionné en 2016. En utilisant les pneus durs, nous acceptions d’être un peu moins performants sur un tour, sachant que cela paierait sur l’ensemble de la course. Dès le premier relais, nous avons vu que nous étions plus rapides que la concurrence, qui devait gérer la dégradation de ses gommes. Avec la voiture de sécurité, l’écart a été réduit à néant, mais nous savions que nous pourrions reconstruire cette avance. Tout aurait pu basculer lors du dernier arrêt, avec le changement de bloc arrière imposé par la direction de course. Cette manipulation n’a rien d’anodin, mais les gars ont été parfaits. L’objectif de remporter la course a été atteint. Nous serons dans la bagarre jusqu’à la fin de la saison ! »

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques – Alpine A470 n°36

Nicolas Lapierre : « Je suis content pour toute l’équipe Signatech Alpine Matmut ! Nous avions le rythme pour gagner très largement. Quelques faits et incidents de course nous ont un peu compliqué la tâche, mais personne n’a paniqué et nous avons décroché cette victoire tant attendue. C’est un moment important, après lequel nous courrions depuis le début de la saison. Il s’agit également d’une bonne opération pour le championnat. »

2017 – 6 heures WEC du Circuit des Amériques

Gustavo Menezes : « C’était une course fantastique grâce à une stratégie parfaitement maîtrisée. C’était difficile d’accepter de perdre nos quarante secondes d’avance lorsque la voiture de sécurité est entrée, mais nous avons aussitôt repris le large. André et Nico ont fait du super boulot par la suite. Mon dernier relais n’a pas été évident, je devais attaquer pour compenser le changement de bloc arrière. Je dois reconnaître que ça n’était pas si difficile, car la voiture était vraiment fantastique à piloter. Bravo à tous, je suis très fier de gagner chez moi, aux États-Unis ! »

Classements 6 Heures de COTA – LMP2
1. Signatech Alpine Matmut n°36 177 tours
2. Vaillante Rebellion n°13 +1 tour
3. Vaillante Rebellion n°31 +3’’775
4. Jackie Chan DC Racing n°38 +1’’985
5. Jackie Chan DC Racing n°37 +1 tour
6. CEFC Manor TRS Racing n°24 +25’’144
7. TDS Racing n°28 +1 tour
8. G-Drive Racing n°26 +6 tours

Trophée FIA Endurance LMP2 “Équipes”
1. Jackie Chan DC Racing n°38 – 130 points
2. Vaillante Rebellion n°31 – 110 points
3. Signatech Alpine Matmut n°36 – 102 points
4. Jackie Chan DC Racing n°37 – 69 points
5. CEFC Manor TRS Racing n°24 – 63 points
6. G-Drive Racing n°26 – 62 points
7. Vaillante Rebellion n°13 – 54 points
8. TDS Racing n°28 – 33 points
9. CEFC Manor TRS Racing n°25 – 20 points

Source CP Alpine

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Goodwood Revival 2017
Goodwood Revival 2017 : L’ambiance

Ce qui rend Goodwood Revival si magique et si particulier, outre la qualité (et la richesse) des plateaux en piste,...

Fermer