Actualité Morgan

Retour au cœur de l’usine Morgan 15 ans après

Retour au cœur de l’usine Morgan 15 ans après
Retour au cœur de l’usine Morgan 15 ans après

En 1999, Jonathan Jacob, alors étudiant en photographie, choisi l’usine Morgan de Malvern Link comme sujet de son travail de fin d’étude. Son but était simple, capturer des instants de vie dans cette usine faite de gens et de savoir-faire.

Après quelques journées passées au plus proche des gens qui fabriquent le quotidien de l’Histoire Morgan, il a du faire une sélection parmi la centaine de pellicule de 15 négatifs chacune pour présenter son travail. Depuis les négatifs étaient sagement resté rangés dans un classeur, les croix identifiant les clichés travaillés et développés lors de la première sélection.

Sauf que quand fin 2014 Jonathan eu l’opportunité de retourner à Malvern Link il a d’abord décidé de ne pas ré ouvrir ce classeur, et de shooter comme il le fait d’habitude, même si cette fois-ci ce serait en couleurs. Sauf que parmi les photos non sélectionnées la première fois, certains portraits lui ont donné envie de voir qui de 1999 était encore là.

Il a rapidement reconnu Taff, certainement un des employés avec le plus d’ancienneté, qui s’est fait un plaisir de parcourir à nouveau les photos de 1999 et dire qui était encore là ou non.

Comme le dit Jonathan, on nous a donné 2 jambes pour se déplacer et trouver le meilleur point de vue. Il met donc un point d’honneur à ne rien déplacer autour des artisans Morgan et à conserver l’environnement de leur poste de travail comme il est tous les jours, sans mise en scène ou arrangements. Taff travaillait en 1999 à l’habillage des panneaux et au garnissage.

La photo 2015 fut facile à faire puisque Taff puisqu’il travaille toujours au même poste, dans le même environnement et toujours avec les mêmes gestes. Lors de notre visite de l’usine, on avait été stupéfait par la passion, le savoir-faire et la maitrise, on comprend mieux…

La boite à fusible sur le mur, la double porte blanche en bois, pas de doute, le décor n’a pas beaucoup évolué, on remarquera juste le rideau métallique au fond certainement plus pratique que l’ancienne porte. Les ciseaux à cuir sont les mêmes, seul l’outillage électrique est devenu sans fil pour plus de facilité de mouvement. L’évolution dans la tradition disaient certains, oui c’est vrai !

Vince est un autre témoin de la précédente visite. La moustache s’est affinée, les cheveux ont tournés au gris mais Vince assemble toujours les 72 pièces de bois de frêne pour créer la structure que viendront épouser les feuilles d’aluminium pour former les lignes de la Morgan.

Une autre image qui ne fit pas parti de la sélection de 1999 mais facile à reproduire, toujours à l’assemblage des châssis bois

Ici c’est certainement l’endroit qui a le plus évolué ! La sécurité dictant le pas sur le reste, l’antique machine a été remplacée par une plus moderne. Pour une fois les machines changent, les hommes restent !

Sympathique parallèle entre ces deux visites séparées de 15 années, si vous voulez voir les galeries complètes, les voici :

1999: http://jjpautophoto.co.uk/portfolio/uncategorized/morgan-motor-co-life-in-the-factory-in-1999/
2014 : http://jjpautophoto.co.uk/portfolio/photography-2/morgan-motor-co-life-in-the-factory-2014/

Rendez-vous en 2029 ? Pourquoi pas !

Photo : Jonathan Jacob

Nous twittons, suivez-nous