Actualité Salon Auto Salon de Francfort

Salon de Francfort 2015 : Artega Scalo, la GT électrisée

Artega Scalo
Artega Scalo

Si il y a une voiture qui nous fait plaisir de revoir, c’est bien l’Artega GT, pardon, Scalo version électrisée du coupé motorisé par le V6 Volkswagen 3,6L de 300 ch qui a disparu corps et biens avec la faillite du petit constructeur de Delbrück en 2012. Mais, Artega revient à Francfort, après une discrète renaissance, pour présenter une concurrente aux Tesla Roadster ou Detroit Electric SP:01.

Artega Scalo
Artega Scalo

Une Artega électrique ? Ce n’est pas nouveau puisque avant de disparaitre en 2012, le petit constructeur allemand avait présenté l’Artega Sport Electric, dite SE, dérivée de la GT qui à nos toutes nos faveurs. Ce coupé reprend la ligne sportive et compacte originelle due au designer Henrik Fisker. Le coup de crayon est splendide et ce coupé de 4,01 m à de l’allure même si les différents appendices aérodynamiques sur le bouclier avant, le pavillon et l’aileron arrière mobile sont un peu “too much”. Par rapport à la SE, la Scalo repose sur des jantes en aluminium forgé de 20 pouces de diamètre, à l’arrière les 4 feux ronds sont nouveaux comme les rétroviseurs accueillant les répétiteurs de clignotants.

Artega Scalo
Artega Scalo

La Scalo reprend l’architecture de l’Artega SE vue au Salon de Genève 2011 avec deux moteurs électriques développant chacun 150 kW (204 ch) pour une puissance cumulée de 300 kW soit 408 ch et un couple de 780 Nm, au lieu de 280 kW (380 ch) sur la SE. La vitesse maximale de rotation des moteurs est de 12 500 tr/min. Durant une dizaine de secondes, un overboost permet de porter la puissance à 390 kW soit 531 ch ! Au niveau de la batterie, Artega reprend également la puissance de 37 kWh qui permettaient sur la SE d’obtenir une autonomie théorique de 300 km, disons 200 km réellement. Sur la Scalo, le pack de batteries Lithium-Ion permet un autonomie théorique de 400 km, plus proche des 300 km en réel.

Artega Scalo
Artega Scalo

La recharge des batteries s’effectue soit via une prise dédiée, soit sur borne. Sur ce point des progrès ont été également réalisé par rapport à la SE puisque d’1h30 sur une borne dite rapide, on passe maintenant à 1h suivant la capacité maximale de recharge de 64 kWh DC. Avec le chargeur embarqué de 22 kWh AC, la durée de recharge est de 2h et sous 16A AC… 10h ! La voiture se recharge également lors des décélérations et des freinages par récupération de l’énergie.

Artega Scalo
Artega Scalo

Au niveau des performances, la VMax est toujours auto-limitée à 250 km/h (limitée à 200 km/h sous le seuil des 25% d’énergie). Le 0 à 100 km/h évolue de 4,3 sec (SE) à 3,5 sec (Scalo). Le poids annoncé augmente de +10% passant à 1 595 kg. L’habitacle évolue un peu reprenant celui des version GT et SE, plus luxueux que sportif. 12 exemplaire de la Scalo sont déjà programmé au tarif de 170 000 €.

Artega Scalo
Artega Scalo

Sources Artega

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous