Livre/Book/Film/Movie

Senna, du cinéaste britannique Asif Kapadia, projeté à l’Institut Lumière

Senna, Institut Lumière 2019

Dans le cadre du 6ème festival “Sport, Littérature et Cinéma” organisé par l’Institut Lumière, le cinéaste britannique Asif Kapadia a présenté son documentaire sur Ayrton Senna, le pilote brésilien triple champion du monde de Formule 1. Élu “meilleur documentaire” au British Academy Film Awards, il a été également primé du “meilleur montage” et “prix du public World Cinéma” au festival du film documentaire de Sundance en 2011. Les revenus d’exploitation engendrés par ce documentaire sur le pilote brésilien ont dépassé les 10 millions de dollars. Asif Kapadia a également réalisé Amy, sur la chanteuse Amy Winehouse, Oscar du meilleur documentaire en 2016.

Après la projection (trailers en bas de l’article), Thierry Fremaux (directeur de l’Institut Lumière de Lyon, président de l’association Frères Lumière et délégué général du Festival de Cannes) a animé le débat où Asif Kapadia est revenu sur son travail concernant son documentaire “Senna, sans peur, sans limite, sans égal”.

Asif Kapadia
Asif Kapadia

Passionné par tous les sports, Asif Kapadia s’est intéressé aux sports mécaniques, très populaire en Angleterre, et notamment à la Formule 1. C’est donc tout naturellement que son attention s’est porté sur l’un des meilleurs pilotes de la discipline, comme nombre de fans : Ayrton Senna da Silva, au destin tragique et à la carrière digne d’un acteur de cinéma, disparu au sommet de sa gloire.

Ayrton Senna
Ayrton Senna (Lotus Renault)

Asif Kapadia va mettre 5 ans pour réaliser son documentaire sur Ayrton Senna dont 3 ans uniquement consacré au montage ! Ce projet est devenu obsessionnel pour lui et n’a pas été de tout repos. Lui qui avait choisi cette discipline du documentaire, espérant qu’elle soient plus “tranquille” que le cinéma, n’a pu se préserver pour son entourage (il avait alors des jeunes enfants). Mais qu’importe, plus il avance sur son projet, plus l’homme Ayrton Senna le fascine.

Ayrton Senna (McLaren Honda)
Ayrton Senna (McLaren Honda) – Monaco 1992

Il précise qu’il voulait faire un documentaire sur Senna d’une durée de 4 heures, au début, en plusieurs parties, tant il admirait le sportif et l’homme. Très vite Asif Kapadia s’est aperçu que son projet serait très onéreux, car il tenait absolument à montrer des images d’archives et les droits d’utilisation des images de la Formule 1 coûtent très chers. Beaucoup lui ont conseillé de faire le maximum d’images lui même, c’est à dire plus de 20 ans après les événements, afin de ne pas avoir de droits à payer aux organisations régissant la Formule 1 (FIA, FOCA, FOM, etc…)

Ayrton Senna (McLaren Honda)
Ayrton Senna (McLaren Honda)

Asif Kapadia s’est donc résolu à raccourcir son projet pour arriver à une durée de 1h 46min, car il tenait absolument à avoir des images de l’époque afin de garder toute l’authenticité et l’émotion de ces moments si particuliers. C’est la première fois que son documentaire est projeté sur grand écran et il est toujours très ému de revoir ces images d’Ayrton Senna. Le format du grand écran sublime la vitesse et la brutalité des Formule 1, notamment avec les caméras embarquées, bien que les images d’époques soient de mauvaises qualités (c’était le début…).

Ayrton Senna (Lotus Renault)
Ayrton Senna (Lotus Honda)

Il explique que la rivalité entre Ayrton Senna et Alain Prost a été exacerbé par les médias. Par conséquent il a suivi le fil chronologique des événements, sans forcément scénariser les images pour accentuer leurs différents, montrant la dualité entre les deux pilotes, la pression et le suspens montant crescendo.

Ayton Senna et Alain Prost (McLaren Honda)
Ayton Senna (McLaren Honda) et Alain Prost (Ferrari)

Plus des trois quarts de la salle a assisté en 1994 à l’accident mortel de Ayrton Senna. Certains spectateurs(trices) étaient très jeunes à l’époque mais leur souvenir est tenace. Asif Kapadia a voulu montrer l’accident en caméra embarquée afin que le spectateur soit à la place de Senna, plutôt que reprendre les plans externes à la voiture.

Ayrton Senna (McLaren Honda)
Ayrton Senna (McLaren Honda)

Asif Kapadia s’est aussi intéressé à la vie privée de Ayrton Senna et à sa famille, qui lui a permis d’arriver en Formule 1, sport élitiste, dans un Brésil très pauvre où il est devenu une star, voir un dieu vivant. Très vite Ayrton Senna, face à sa popularité grandissante, a compris qu’il fallait faire quelque chose pour son pays, dont il était devenu ambassadeur malgré lui. Il aimait brandir son drapeau lors de ses victoires. Il décida de venir en aide aux enfants défavorisés de son pays et créa une fondation à l’initiative de sa sœur aînée Viviane.

Ayrton Senna (McLaren Honda)

Asif Kapadia qui a réalisé un documentaire sur la chanteuse Amy Winehouse admet que ce sont deux personnages opposés : Ayrton Senna étaient au sommet de sa gloire, adulé et respecté, porté aux nues par son peuple. Il étaient très positif et optimiste sur son avenir après la Formule 1. Amy Winehouse était l’inverse. Elle est décédée alors qu’elle étaient dans une situation personnelle très difficile, délaissée de ses proches, malmenée par les tabloïds anglais, en pleine déchéance alors que son talent aurait pu faire d’elle une immense star.

Amy Winehouse – Asif Kapadia

Asif Kapadia prépare un nouveau documentaire sportif, cette fois ci sur un homme bien vivant : Diego Maradona. Il espère qu’il pourra sortir en salle.

Diego Maradona – Asif Kapadia

Apparemment son documentaire “Senna, sans peur, sans limite, sans égal” va (enfin) être projeté en salle dans quelques mois, mais dans un petit nombre seulement…. à vos programmes !

Senna, sans peur, sans limite, sans égal – Asif Kapadia

Bande annonce

 

Caméra embarquée Grand Prix de Monaco 1988

 

Grand-Prix du Japon 1990

 

Grand Prix d’Allemagne 1991