24H du Mans Actualité Toyota

Toyota GT86 Le Mans 86th edition

Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th
Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th

Pour la 86ème édition des 24 Heures du Mans, Toyota Grande-Bretagne rend hommage à l’histoire de la marque nippone dans l’épreuve mancelle. L’importateur anglais n’en est pas à son coup d’essai puisque déjà en 2015 à Goodwood, six GT86 étaient mises à contribution pour fêter l’héritage sportif de Toyota. Cette année, c’est à nouveau la GT86 (relire notre essai ici) qui revêt une livrée reprenant les couleurs des prototypes TS010, TS020 ou GT-One et TS050 Hybrid version 2016.

Les trois coupés GT86 sont des exemplaires uniques, des “One-Off” décidément très à la mode en ce moment. En dehors de leur décoration spécifique à chaque prototype du Mans réalisée par Funkee Fish, spécialiste du wrapping, ils reçoivent des suspensions abaissées de 40 mm, un aileron arrière spécifique, un échappement sport fournie par Miltek Sport et des jantes inspirées de celles des prototypes.

Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th

Toyota TS010

Pour mémoire, la Toyota TS010 alignée dans la Sarthe en 1992 et 1993 étaient propulsée par un V10 3.5L (RV10) développant plus de 700 ch. Elle termina la course de 1992 sur le podium, 2nde, ainsi qu’à la 8ème place, manquant la victoire qui fut remportée par la Peugeot 905 Evo1B, classée également 3ème. L’année suivante, en 1993, elle termina les 24 Heures du Mans, 4ème et 8ème.

1992 Toyota TS010
1992 Toyota TS010
Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th Toyota TS010
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th – Toyota TS010
Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th Toyota TS010
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th – Toyota TS010

Toyota TS020

La Toyota TS020, plus connue sous le nom GT-One et motorisée par un V8 3.6L Turbo (R36V) de 650 ch, fut engagée sur l’épreuve en 1998 et 1999. Elle manqua de peu d’apporter son premier succès du constructeur nippon. En tête après 18 heures de course, elle abandonna après 330 tours. Cette année là, seule un des 3 exemplaires passa la ligne d’arrivée, à la 9ème place. En 1999 au Mans, les résultats furent du même tonneau, 8ème place et deux abandons pour le trio de GT-One.

A noter que la réglementation en vigueur obligera Toyota a décliner son prototype GT-One en version routière, 2 exemplaires furent produits ! Cette GT-One de route n’était pas beaucoup modifiée par rapport à son homologue de course. Elle développait presque la même puissance, soit 600 ch. Les deux modèles sont la propriété de Toyota, l’une est au siège social au Japon, l’autre dans les usines du département course de Toyota à Cologne, en Allemagne.

1998 Toyota TS020
1998 Toyota TS020
Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th Toyota TS020
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th – Toyota TS020
Toyota GT86 Le Mans heritage 86Th Toyota TS020
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th – Toyota TS020

TS050 Hybrid

La TS050 Hybrid de 2016 a écrit une page des 24 Heures du Mans. Elle est la “gagnante morale” de l’édition 2016 de l’épreuve mancelle. L’histoire retiendra qu’elle céda la victoire à Porsche, un tour seulement avant le drapeau à damier alors qu’elle mena la course de bout en bout (relisez notre article ici). Lot de consolation pour Toyota qui monte une nouvelle fois sur le podium, avec sa 2ème TS050 à la seconde place, entre la Porsche 919 Hybrid et l’Audi R18.

Toyota TS050 Hybrid 2016 - 24 Heures du Mans
Toyota Racing TS050 – Le Mans 24 Hours Test Day 3rd-5th June 2016 – Circuit de Le Mans, France.
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th Toyota TS050
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th Toyota TS050
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th Toyota TS050
Toyota GT86 Le Mans edition 86Th Toyota TS050

Vous l’aurez compris, Toyota GB n’a pas choisi ces modèles de prototype au hasard. Chacun d’eux s’est refusé à gravir sur la plus haute marche du podium des 24 Heures de Mans, privant da victoire la marque nippone dont l’histoire en terre mancelle remonte à plus de 30 ans (relire notre article ici). Espérons que cette édition 2018 des 24 Heures du Mans sera la bonne, celle où Toyota pourra enfin triompher, rejoignant un autre constructeur japonais, Mazda.

Source CP Toyota GB

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous