Actualité Ferrari Vidéos

Ferrari FXX-K : La “LaSuperPistarde”

C’est bien connu, plus on en a, plus on en veut ! C’est valable, entre autre, pour le succès, la tartiflette et bien sûr les chevaux sous le capot. Aussi on peut se demander quand la course à l’armement va s’arrêter, comme le disait Philippe dans son récent essai de la 360 Stradale, chaque nouvelle supercar se doit de démoder instantanément les performantes de la précédente. Mais il faut aussi perpétuellement se mesurer à la concurrence, vous savez un peu comme à la maternelle, pour toujours avoir une courte longueur d’avance sur son voisin. L’exemple le plus récent et le plus flagrant est composé du trio McLaren P1, Porsche 918 et Ferrari LaFerrari toutes les 3 avec des choix technologiques très proches, thermique + hydride, des performances très proches, des puissances annoncées très proches pour finalement des clients certainement eux aussi très proches.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Aussi en voyant la présentation de la McLaren P1 GTR en aout dernier puis les premiers roulages à Barhein il y a tout juste un mois on pouvait s’attendre à la riposte de la concurrence. Celle de Ferrari ne s’est pas fait attendre, voici la FXX-K présentée ce week-end sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi dans le cadre du Finali Mondiali, la finale des coupes organisées par Ferrari.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

FXX Evoluzione bis ? Pas du tout !

Bien qu’elle reprenne le nom de la FXX, la super Enzo présentée en 2005, son look la rattache sans hésiter à la LaFerrari, dernière super-méga-ultra-car au cheval cabré. Le F de Ferrari s’associe au XX de eXperience, le K lui vient tout droit du système de récupération d’énergie cinétique, Kers, développé et utilisé en Formule 1. Il s’agit là en quelques sortes de l’étape 2 de l’hybridation, après les moteurs électriques déjà présents sur la LaFerrari, il sera question de maximiser l’utilisation du Kers pour développer au mieux cette technologie avant de la diffuser plus largement.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Exclusivement réservée à la piste … sans compétition

Dans la même lignée que les précédentes versions XX, que ce soit la FXX ou la 599XX, cette FXX-K ne sera pas homologuée pour la route, ni même pour les compétitions officielles car elle ne satisfait aucun règlement en vigueur actuellement. Elle se veut un véhicule de développement, à (relativement) grande échelle par l’intermédiaire du département compétition client, et surtout financé en grande partie par les heureux futurs propriétaires. Le nombre d’exemplaires produits n’est pas communiqué, mais en faisant le parallèle avec les XX précédentes, le quota sera certainement autour de 30 unités. Ces « owner-test-drivers » comme on les appelle à Maranello seront accompagnés par Ferrari sur des trackdays organisés pour eux et entre eux. Toute la logistique de la marque est bien évidement présente, aussi bien pour l’acheminement sur différents circuits à travers le monde que l’assistance technique sur place, les équipes d’ingénieurs en soutient pour optimiser le fonctionnement de ces machines ultra-technologiques seront avant tout là pour bénéficier des précieux retours acquis au fil de ces kilomètres de roulage. Un peu comme Citroën avec ses M35 à moteur rotatif  😉 , les kilomètres des clients sont mis à profit de la marque pour accélérer le développement.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Un look affuté pour la performance

En voyant les photos, même si le lien de parenté avec la LaFerrari est plus qu’évident, on ne peut que rester scotché par la bestialité de l’engin ! Les décos de guerre en rajoutent un peu, mais le travail aérodynamique semble avoir dicté les modifications de la ligne d’origine, qui pourtant semblait déjà bien optimisée. Ainsi l’avant est souligné par une lame qui, en plus de donner de l’appui, va guider l’air là où il sera nécessaire, pour l’appui encore, mais aussi le refroidissement. Si les phares sont réduits à leur plus simple expression c’est la partie arrière qui semble la plus modifiée. Un énorme extracteur vient prendre place en bas de la partie arrière, et exit les jolis feux ronds, gimmick stylistique historique de la marque ! La place est laissée à deux petits appendices dignes de l’interprétation d’une faille du dernier règlement technique de la F1, qui combinés à l’aileron arrière mobile agrandit viennent générer jusqu’à 540 kg d’appui à 200 km/h ! Le poids de la FXX-K n’est pas communiqué, on peut imaginer qu’il restera sous la barre des 1300 kg sans pouvoir descendre beaucoup plus bas malheureusement.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Plus de 1000 cv !

On parlait du concours de “quequette” en maternelle, Bugatti était devant depuis longtemps avec ses fameux 1001 ch de la Veyron, Ferrari franchit aussi cette barre mythique en annonçant 1050 ch, 860 venant du sans-plomb, 190 de la fée électricité (+30cv gagnés sur les moteurs électriques et +60 sur le V12 6.3 litres). Les arbres à cames et l’échappement (sans silencieux !) étant les principales modifications du bloc thermique, le bruit des mulets ayant été aperçus et surtout entendus au Nurburgring ou à Monza annonçant une bande son hors norme… Le Kers, la grosse nouveauté tout de même, sera ajustable en fonction de son besoin : une position « qualify » pour tout donner sur un tour, une position « manual » pour une utilisation manuelle (c’est bien je vois que vous suivez !) et bien d’autres encore. L’électronique associé s’adaptera en conséquence, que ce soit le différentiel, la gestion de la boite ou les différentes aides électroniques. Nul doute que les premiers roulages seront destinés à apprivoiser les multiples modes et réglages possibles, dans le but d’adapter au mieux la voiture à son ressenti. Et puisqu’on parle de ressenti, le contact avec le bitume se fera au travers de Pirelli Slicks sous surveillance électronique eux aussi, pression, température et effort. Le terme de laboratoire technologique de développement ne semble finalement pas du tout usurpé… Ferrari sait nous faire rêver, et ça semble parti pour durer encore.

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Si comme moi vous n’avez pas encore fait votre lettre au Père Noël, il n’est peut-être pas encore trop tard !! Mais il faut croiser les doigts pour que le vieux barbu soit déjà bon client chez Ferrari pour se voir accorder la possibilité de débourser environ 2 millions d’Euros, le prix n’a pas été communiqué officiellement, mais c’est le chiffre qui circule…

Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K
Ferrari FXX-K

Plus d’infos sur http://auto.ferrari.com/en_EN/news-events/news/fxx-k-debuts-finali-mondiali/

Crédit photos @ Ferrari, Evo & Effspot Photography

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous