Ford Mustang 7ème génération (S650), pure propulsion thermique !
Actualité Ford

Ford Mustang 7ème génération (S650), pure propulsion thermique !

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Très peu de voitures ne nécessitent aucune introduction, mais lorsque Ford lance une nouvelle génération de Mustang (S650), il n’y a pas vraiment besoin de cérémonial. Une grande partie de sa fiche technique sera familière aux fans de la Mustang sortante de 6ème génération (S550). Alors quoi de neuf ?

Il serait impoli de ne pas commencer par le moteur, enfin, les moteurs, dans ce cas. La nouvelle Mustang (S650) en proposera deux : un quatre cylindres EcoBoost turbocompressé de 2.3L ou le V8 « Coyote » atmosphérique de 5.0L. Ford précise que chaque moteur a été complètement retravaillé. Il promet que ce Coyote de quatrième génération offrira la puissance des dernières Mustang GT grâce à de nouvelles prises d’air doubles, une nouvelle boîte d’admission d’air et à un nouveau système à papillon double corps.

Ford Mustang (S650) & heritage family
Ford Mustang (S650) & heritage family

Ford ne divulgue pour le moment aucun chiffre sur les motorisations, mais tablons sur 460 ch pour le V8 « Coyote » 5,0L (338 kW à 7250 tr/min, régime maxi 7350 tr/min, 529 Nm de couple à 4600 tr/min), comme sur la Bullit (lire ici). Le fait que Ford ait choisi de spécifier la puissance de « n’importe quelle GT » nous fait soupçonner que l’exception faite pour l’actuelle Mach 1 (lire ici), dont le Coyote produit 480 ch grâce à Ford Performance, ne soit pas retenue. Même raisonnement pour le 2.3L EcoBoost qui affichait 335 ch en 2020 (246 kW à 5500 tr/min, régime maxi à 6600 tr/min, 475 Nm de couple dès 2500 tr/min).

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Chaque moteur sera associé à une boîte manuelle à six vitesses Tremec (pommeau du levier rond en titane imprimé en 3D) ou à une boîte automatique à 10 vitesses (avec palettes au volant). A noter que la boite manuelle dispose « d’une correspondance de régime standard qui aide à maintenir le régime moteur lorsque l’embrayage est engagé, conservant le couple maximal entre les changements de vitesse manuelles ». Comme prévu, il n’y a aucune mention d’une variante hybride, ou à traction intégrale, de la Mustang qui reste pour le moment une pure sportive thermique propulsion.

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

La conduite de la nouvelle Mustang (S650) sera personnalisable grâce à la programmation électronique. La direction, la réponse de l’accélérateur, la cartographie moteur ainsi que de la transmission et le contrôle électronique de la stabilité, peuvent tous être modulés en parcourant les six modes de conduite : Normal, Sport, Slippery (glisse), Drag, Track (piste) et custom (personnalisé).

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Un pack Performance est disponible, en option, sur l’un ou l’autre moteur : calibrage spécifique du châssis, barres anti-roulis plus grandes, renfort des éléments des suspensions avant, différentiel arrière à glissement limité Torsen, roues et pneus plus larges (Pirelli P-Zero PZ4 19 pouces) et freins Brembo plus gros (390 mm à l’avant et 355 mm à l’arrière). La suspension MagneRide est une option supplémentaire. Sur la V8 GT, le pack Performance inclus également des conduits de frein renforcés, un radiateur d’huile moteur auxiliaire, un système d’échappement actif et les sièges sport Recaro de Ford.
La version Dark Horse, dédié à une utilisation sur circuit, reçoit en série le pack Performance. Cette série spéciale servira base d’homologation des Mustang les compétitions GT3, GT4 et NASCAR.

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Deux nouvelles fonctionnalités techniques feront leurs débuts sur la ‘Stang de 7ème génération. Le premier est le « Remote Rev », qui fait exactement ce qu’il dit : faire tourner le moteur à distance… avec le porte-clés. Le second est l ‘« Electronic Drift Brake », utilisant un levier mécanique dans l’habitacle – levier qui n’est pas directement connecté à le frein de stationnement (!) – ​​pour moduler électroniquement les freins sur les roues arrière, permettant rapidement de transformer un novice en un pro du drift ! Il faut retenir le pack Performances pour avoir accès à cette fonction.

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Si la nouvelle Mustang (S650) ne vous semble pas radicalement différente de la précédente (S550), elle ne l’est effectivement pas, puisqu’elle reprend la même plate-forme, revue et actualisée, bien entendu. La voiture est un peu plus musclée sur les roues avant et arrière, mais des éléments comme le nez incliné et les triples feux arrière verticaux permettent de ne pas la confondre avec autre chose qu’une Mustang. Comme à l’accoutumée, la nouvelle Mustang (S650) est disponible en un coupé ou un cabriolet.

2024 Mustang Interior
2024 Mustang Interior

Mais le report est limité aux repères de style généralisés. Pour la première fois, la Mustang arboreront des avants différents. La V8 GT aura des ouvertures de calandre avant plus grandes pour une meilleure circulation de l’air vers les radiateurs nécessaires, ainsi que des évents de capot distincts et un séparateur avant unique. Il y a 11 couleurs extérieures proposées au lancement, dont deux nouvelles – « Vapor Blue » et « Yellow Squash » – ainsi qu’une multitude de packs esthétiques (bandes et rayures). La teinte « Blue Ember » est pour le moment spécifique à la version Dark Horse, dont les étriers de frein sont peints en « Notorious Blue ».

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Trois options de couleur d’étrier de frein Brembo sont au catalogue : noir, rouge et bleu Grabber, ainsi qu’une toute nouvelle gamme de jantes en alliage, allant de la taille standard de 17 pouces sur les modèles de base à 19 pouces pour la GT, avec 20 pouces en option. La nouveauté est la série « Mustang Design » offrant d’autres options de personnalisation, directement depuis l’usine. Le pack esthétique « Bronze Design » ajoute des jantes en alliage « Sinister Bronze » avec des badges en bronze, disponible sur les modèles EcoBoost et V8 GT, avec ou sans le pack Performance en option.

Ford Mustang (S650)
Ford Mustang (S650)

Ford Mustang (S650)

À l’intérieur, Ford a choisi d’être technologique. Deux écrans incurvés, de 12,4 pouces devant le conducteur et de 13,1 pouces montée au centre, dominent la disposition du tableau de bord. Le groupe d’instruments est totalement personnalisable, permettant des jauges futuristes ou rétro, dont un groupe de manomètres digitaux imitant celui de la Mustang Fox de 3ème génération (1987-93). Les boutons physiques pour la climatisation et les excellents interrupteurs à bascule au bas de la console centrale (contrôle de traction, échappement actif, etc…) ont malheureusement disparu. Ces commandes sont désormais pixellisée dans l’écran central, un souhait pour satisfaire les « milléniaux », la génération Z et les conducteurs traditionnels de Mustang de location… Loosers !

Ford Mustang (S650)

La super idée : Ford a installé des prises USB au-dessus du rétroviseur pour alimenter des caméras de type GoPro pour les journées trackdays ! Les Mustang V8 GT auront des sièges entièrement en cuir, en option, tandis que les modèles EcoBoost auront du cuir synthétique, dans une multitude de couleurs.

La nouvelle Mustang (S650) de 7ème génération sera construite à l’usine d’assemblage Ford de Flat Rock, au sud de Detroit. Des détails clés tels que les chiffres de puissance, les prix, etc. arriveront dans les mois à venir. La bonne nouvelle est que, bien que toutes les informations concernent le marché américain jusqu’à présent, la Mustang reviendra également au Royaume-Uni et espérons de l’autre côté de la Manche, en Europe (prix et spécifications complètes plus tard cette année).

Source CP Ford

Tags

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous

annonces