GPAO Historique

Grand Prix de l’Age d’Or 2019 : En piste à Dijon Prenois

GPAO 2019
GPAO 2019

Après un tour dans les paddocks puis dans l’espace Clubs, il est temps de s’intéresser au spectacle en piste !

 

On attaque avec l’Heritage Touring Cup, plateau richement garni et riche en couleurs à l’image de cette Capri 2600 RS

 

Les BMW 3.0 CSL sont nombreuses, pour mon plus grand plaisir !

 

Après les couleurs M sur fond noir, les mêmes sur fond blanc, difficile de faire un choix

 

Derrière cette Capri 3100 RS, une petite orange pressée ?

 

Oui c’est bien ça, aux couleurs Jagermeister, j’adore

 

Oup’s Peter Vogele semble avoir du mal à dompter le freinage de son Escort 1600 RS

 

Une 1750 GTAM, des italiens certainement. Perdu, l’équipage Wilwert/Mailliet nous vient de l’autre pays du fromage !

 

Une autre Escort 1600 RS hurlante, un régal pour les oreilles

 

Oui les fesses larges lui vont bien

 

En parlant de look bodybuildé, les 3.0 CSL n’usurpent pas leur surnom de Batmobile…

 

On passe au plateau Trophée Légende qui remplace en dernière minute le Jaguar Challenge.

 

Un peu déçu, mais les Jag’ sont malgré tout nombreuses, comme cette Type-E plutôt timide

 

Ou cette autre Type-E carrément affûtée

 

Les Giulia Sprint GTA sont 3 au départ sur la grille

 

La grosse Bizzarini ne cessera de se bagarrer avec les 4 Lotus Elan 26R

 

 

 

 

Mais malheureusement toutes ne franchiront pas la ligne d’arrivée

 

Une 911 égarée de la 2.0 Cup

 

On saute en Classic Endurance 1, avec l’une des 2 stars du plateau : la Ferrari 512 M de 1970 conduite par Carlos MONTEVERDE et Gary PEARSON

 

La seconde star, qui coiffera la jaune sur la ligne d’arrivée, est la Porsche 917 qui a failli gagner le Mans en 1969, ici emmenée par Claudio RODDARO

 

Avant la 917, il y avait la 910 en 1967

 

En même temps que les monstrueuses Lola T70, toujours un grand plaisir de les retrouver

 

Un peu moins performante que tous ces monstres, mais pas moins spectaculaire, cette De Tomaso Mangusta ne fera que 3 tours en course, dommage.

 

La 2.0 L cup avec ses 30 911 au départ, un festival de glisse sur des Dunlop étroits, du vrai spectacle !

 

 

On souffle la bougie du GPAO 2019 sur cette Porsche 934, et on se donne rendez-vous l’année prochaine !

 

Crédit photos @ Ambroise Brosselin.