Actualité GPAO GPAO 2016 Historique Le Mans Classic Le Mans Classic 2016 Vidéos

Le Grand Prix de l’Age d’Or et le Mans Classic en ligne de mire

Grand Prix de l'Age d'Or - Le Mans Classic - Pierre Yves Riom
Grand Prix de l'Age d'Or - Le Mans Classic - Pierre Yves Riom

A l’annonce du calendrier 2016 des évènements Peter Auto, le printemps nous avait paru particulièrement riche. Mais maintenant que nous sommes en plein dedans, même si la météo incite parfois à penser le contraire, le constat est encore plus flagrant ! Ainsi à peine remis du Tour Auto que l’humidité légendaire des Ardennes belges nous a sauté à la gorge pour Spa Classic, et nous voilà déjà en train de nous organiser pour le GPAO et Le Mans Classic dans la foulée. S’il en est de même pour vous, voici un petit rappel sur le programme de ces deux évènements qui s’annoncent de grands moments automobiles.

Commençons par le plus proche de nous, le Grand Prix de l’Age d’Or sur le mythique circuit Dijon-Prenois en fin de semaine prochaine. La Bourgogne nous ouvrira ses portes pour retrouver les plateaux classiques du calendrier Peter Auto, du 3 au 5 juin nous aurons plaisir à voir en piste les Classic Endurance Racing 1 et 2 avec les autos d’endurance des années 66 à 81 regroupant Porsche 935, Ford GT40, Lola T70 ou encore BMW M1 et plusieurs protos du Mans, plateaux complétés depuis cette année par les Groupe C des 24h du Mans de 1982 à 1993 déjà vus à Spa Classic. Une occasion unique de voir évoluer ensemble les Jaguar, Porsche, Mercedes, Toyota, Nissan, Lancia et même Peugeot qui ont bercé des éditions mancelles magiques, rien que pour la bande son le déplacement vaut le coup ! Nous aurons ensuite les plus habituels plateaux Sixtie’s Endurance truffé de Type E, Cobra et autres 911, le Trofeo Nastro Rosso pour les italiennes d’avant 1965, l’Heritage Touring Cup qui fait revivre le Championnat d’Europe de Tourisme des années 66 à 84 avec des batailles épiques entre BMW 3.0 CSL, Ford Capri ou Rover SD1, et bien-sûr, mon préféré, le U2TC pour le voiture de tourisme d’avant 1966 et en dessous de 2 litres mélangeant les Alfa, Ford, BMW et Mini.

GPAO 2016
GPAO 2016

Enfin coté voiture de grand prix les plateaux FJHRA et HSCC regrouperont les monoplace à moteur avant avec de nombreuses Formule Junior comme les Elva et Stanguellini, mais aussi celles à moteur arrière, principalement des Lotus ou Lola, et pour finir, honneur aux vieilles dames avec le Trophée Légende pour les monoplaces des années 30, Delage, Bugatti, ERA ou encore Alfa et BMW, un plateau assez magique avec des performances surprenantes ! Pas suffisant pour vous convaincre d’aller visiter Dijon ? A 15 € la journée ou 25 pour l’accès complet durant le week-end, il serait dommage de s’en priver. Retrouver nos articles sur l’édition 2015 > IcI < et consulter le site Peter Auto pour le programme détaillé et toutes les dernières infos.

Un mois plus tard, du 8 au 10 juillet, direction la Sarthe pour la 8ème édition du Mans Classic. Cet évènement majeur de l’Automobile ancienne sait se faire désirer puisqu’il n’a lieu qu’une fois tous les 2 ans ! Alors si vous rater 2016, il faudra attendre 2018 !! Car si les courses font rage jour et nuit avec 6 plateaux regroupant par époque les voitures ayant pris part aux 24h, l’animation autour et dans le circuit battra son plein tout le week-end. Coté piste donc, on retrouvera les pionniers, de nombreuses françaises et les incontournables Bentley avec la période 1923 à 1939, le second plateau de 1949 à 1956 fera la part belle aux anglaises et plus particulièrement Jaguar Type C et D, puis l’ère Ferrari avec les années 1957 à 1961. Le plateau 4 se concentre sur la courte et riche période 1962 à 1965 avec l’émergence de Ford et ses GT40 pour contrer les italiens puis 1966-1971 années durant lesquelles Porsche met la main sur le Mans et enfin le dernier plateau de 1972 à 1981 avec bien sûr l’Alpine A442 qui marque l’édition 1978. Fort du succès du Groupe C sur les autres évènements Peter Auto, une course d’ouverture le vendredi permettra à 48 de ces monstres aérodynamiques de 1982 à 1993 de retrouver l’adrénaline des Hunaudières…

LMC 2016
LMC 2016

Et si vous arrivez à vous descotcher du bord de piste, sachez qu’un immense espace Club regroupant plus de 8000 voitures venues de toute l’Europe vous attend sur les bords du circuit Bugatti, une vente aux enchères Artcurial, un village marchands avec tout ce que vous pouvez rechercher et même plus encore et bien évidement des animations en pagaille. Le beau et complet site internet dédié à l’évènement devrait répondre à toutes les questions que vous vous posez encore : http://www.lemansclassic.com et pour patienter un peu en attendant début juillet, nos articles sur l’édition 2014 sont > IcI <
Bien évidemment, nous serons sur place vous vous rapporter de belles images de ces 2 évènements et essayer de vous faire partager l’ambiance si vous n’avez pu y prendre part. Ne le cachons pas, nous aussi nous avons hâte d’y être !

Source : CP Peter Auto

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous