Actualité Alpine Concept

L’Alpine 2016 de série… la voici !

Alpine 2016
Alpine 2016

Après la présentation du l’Alpine Célébration aux 24 Heures du Mans pour les 60 ans de la marque dieppoise, les commentaires fusent sur le seule chose de connue : le design. Pour notre part, l’attrait ou le désintérêt pour tel ou tel style/design est une affaire personnelle, propre aux sensibilités de chacun. Nous, nous nous intéressons plutôt aux spécifications techniques, mais en ce qui concerne la Célébration 60, Renault est plus qu’avare d’informations.

Alpine 2016
Alpine 2016

Cependant, l’utilisation effrénée des moteurs de recherches sur internet ; outre la fait de piquer les yeux, à force ; s’avère toujours payante. Point d’infos techniques pour nous rassasier mais la projection de la version de série de la Célébration 60 nous est apparue sur les forums RS Team et Worldscoop (http://worldscoop.forumpro.fr/) aussi rapidement… qu’elle en disparu. Bizarre…

Alpine 2016
Alpine 2016

Heureusement, nous avons sauvegardé les images que vous pouvez voir en illustration ici. Seules les jantes ; taille et dessin ; nous paraissent peu plausible, tant pour limiter le poids que les coûts. Sinon, comme nous l’avions pressenti, les écopes d’aération en arrière de la lunette arrière ont disparu, tout comme l’aileron fixe du concept. Les rétroviseurs seront d’une dimension supérieure par rapport aux illustrations.

Alpine 2016
Alpine 2016

Débarrassée de ses peintures de guerre bleue et orange, le traitement de la carrosserie d’un blanc neutre permet de mieux faire ressortir les lignes et proportions générales de l’auto. Comme sur l’étude de la Willis AW 380 Interlagos, la ligne inspiratrice de la Berlinette A110 est fidèlement omniprésente. Sur la vue 3/4 arrière, on remarque les hanches très marquées et musclées de la carrosserie.

Alpine 2016
Alpine 2016

Également, la disparition de l’échappement à double sortie laisse place à une unique centrale, signé Akrapovic, reprenant celui de la Megane RS Trophy-R. De même, l’imposant extracteur arrière est bien plus discret que sur le concept d’origine et adapté à une utilisation quotidienne.

Alpine 2016
Alpine 2016

Autre détail intéressant, la faiblesse de la surface vitrée , par rapport au reste de la carrosserie, très en vogue depuis les Audi TT, permet d’accentuer l’agressivité et de renforcer l’esprit “Berlinette” de la future Alpine.

Alpine 2016
Alpine 2016

Le traitement de “nuit” permet de découvrir la signature visuelle des feux, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, ainsi que l’utilisation des LED’s qui les composent.

Alpine 2016
Alpine 2016
Alpine 2016
Alpine 2016
Alpine 2016
Alpine 2016

Le design de la future Alpine a au moins le mérite de créer l’intérêt ou le désintérêt, clivant pour certains, mais surtout ne laisser personne indifférent. Sur ce point, le but est atteint.

Sources : RS Team, Worldscoop forum et Philippe C.