Actualité Historique Le Mans Classic Le Mans Classic 2016

Le Mans Classic 2016 : Ambiance par Raphael

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne

Le vrai problème avec un évènement de l’ampleur du Mans Classic, c’est qu’il n’y a pas assez de temps pour tout voir. Même sans dormir du vendredi matin au dimanche je suis certain qu’on pourrait passer à coté de perles, que ce soit dans un recoin des paddocks, au milieu de l’immense espace Club ou encore tout au long des 13,629 km… Heureusement nous avions nos photographes de choc présent pour essayer de capturer le maximum de ces instants magiques. Ainsi après une immersion au cœur de la nuit avec Julien, nous filons avec Raph’D dans l’ambiance chaude et ensoleillée de cette édition 2016 avec ces détails délicieux qu’il a su capturer…

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Verte ou rouge, la Lotus XI reste une magnifique illustration du “Light is right” si cher à Colin Chapman !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Belle moustache Marko (Werner) ! On te pardonne avec tes 3 victoires consécutives ici de 2005 à 2007…

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Encore plus que les nombreux spectateurs, les pilotes cherchent l’ombre et la fraicheur avant de prendre la piste. On imagine, un peu, la chaleur qu’il peut faire dans le cockpit après 1 heure de course ! Bravo messieurs.

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Pitstop ! Ce museau jaune donne un petit air d’Aston Martin à cette Alpine Sunbeam, j’aime bien 🙂

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Bonjour Mesdemoiselles, voilà ce qu’on appelle un accueil chaleureux !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Romain Dumas n’a pas encore décroché son sourire, voilà un mois qu’il a remporté, pour la seconde fois, les 24 Heures du Mans ici même après un final incroyable… Ce week-end c’était sur une 962 “non hybride” qu’il a pu profiter du tracé de la Sarthe.

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

L’aéro active de cette 908 longue queue est toujours aussi fascinante, même immobile et à l’arrêt !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Pratique ces pontons, on avait oublié les scooters pour aller en pré-grille

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

On dirait que prendre la volant de la 908 LH donne le sourire !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

La légende dit que les rouges sont plus rapides, ah mince elles sont toutes rouges…

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Joyeux bazar en pré-grille, imaginez la bande son lorsque tout ce beau monde s’ébroue

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Sprechen sie Deutsch ?

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Technologie vs tradition, vous avez-vu ce beau chrono à coté du gros afficheur digital ?

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

V8 Monza ?

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Non non il s’agit bien d’une Lola T70 à la déco psycho art déco, originale !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Humm une Porsche 936, pas courante, sauf dans les articles de Raph’D sur le Rennsport Reunion de Laguna Seca 🙂

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Air cooled !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

e-Gul, facile de compléter avec Porsch F en voyant les couleurs

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

La vraie #P/1046, la GT40 victorieuse au Mans 1966 lors du célèbre triplé Ford, oui oui c’est bien elle de retour 50 ans plus tard

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Toujours aussi intimidante !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

CES4R Art C4r, la McLaren F1 GTR qui a terminé l’édition 1995 des 24 heures en 13ème position aux mains de Jean-Luc Maury-Laribière, Marc Sourd et Hervé Poulain toujours fidèle aux Art Cars

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

935 – ex Paul Newman Himself, qui se classe 2ème aux 24H en 1979, derrière une autre 935, une K3-, pas un physique facile, mais quelles jantes ! J’adore !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Qui suis-je ? Facile !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Qui suis-je ? un peu plus compliqué… Dodge Viper ex-Le Mans 1994

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Les anglais présents en masse bien sûr, et toujours avec des montures improbables, à l’image de cette Marcos… couleur Scarabée

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Choc des cultures !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Et oui il n’y a pas que des anciennes anciennes au Mans Classic, mais on ne boude pas notre plaisir

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Comme quoi les échauffements sont bel et bien nécessaires avant de prendre la piste !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Reflets d’Art Car sur le stand BMW !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Prête pour affronter la nuit avec ses phares additionnels qui lui donne un petit air de… BMW !

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Tiens, on s’est déjà vu ici Madame, non ?… Ferrari 250 GT SWB grise croisée à Arnage

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Raph’D aussi a déjà du la voir celle-ci il y a quelques mois en territoire ‘Ricain 🙂 , Porsche 908/2 brésilienne.

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

C’est quoi l’astuce pour reconnaître l’originale ? Une histoire de rétro, non ?

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Papillon de nuit

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Sacré déco quand même…

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Même au milieu de la nuit elle est impressionnante et bestiale cette 917K… “réplique” 5LT – avec des vraies pièces tout de même – qui permet à Monsieur Monteverde de jouer sans risque de casser la vraie gagnante du Mans 1970… La vraie n’a effectivement pas de rétroviseurs sur les ailes et une grille de calandre différente.

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Chuuut le fauve s’est endormi ! Une cinquantenaire unique, la Jag’ XJ13.

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Et pour finir un petit clin d’œil à nos amis du Club Lotus France et les alignements parfaits et colorés d’Elise ou de Seven le long du Bugatti

Le Mans Classic 2016 - Raphael Dauvergne
Le Mans Classic 2016 – Raphael Dauvergne

Crédit photos @ Raphael Dauvergne

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

  • Content que ça te plaise Raph, jamais facile de commenter les photos des autres…
    Merci aussi pour les précisions, pour la Viper j’avoue que je n’en avais aucune idée !
    Ahh la 250 GT SWB venue par la route en spectateur, la grande grande classe quand même…

  • Effectivement c’est une 935 “classique” et pas une K3, celle de Paul Newman Himself, qui se classe 2ème aux 24H en 1979, derrière une autre 935, une K3 cette fois-ci, d’après ce qui se dit on la trouve dans mon reportage “Legends of Le Mans” de Laguna Seca 🙂

    Pour le second qui-suis-je : pas facile, c’est une Dodge Viper ex-Le Mans 1994 (les roadsters à hard-top). Celle-ci est jaune fluo !

    Macaron 24 Heures 1970 : Il s’agit tout simplement d’une Ferrari 250 GT SWB grise venue par la route, croisée nuitamment dans le parking public d’Arnage !

    Macaron Rennsport : C’est la 908/2 brésilienne que l’on voit plus haut en prégrille, celle qui sert de scooter aux tête-en-l’air. On la trouve effectivement dans mon reportage sur le plateau Weissach Cup de Laguna Seca.

    La 917 rouge est bien la “réplique” 5LT (avec des vraies pièces tout de même); qui permet à Monsieur Monteverde de jouer sans risque de casser la vraie gagnante du Mans 1970… La vraie n’a effectivement pas de rétroviseurs sur les ailes et une grille de calandre différente. J’attends toujours de la croiser pour la première fois au demeurant…

    Merci Ambroise pour cette mise en mots, j’ai bien apprécié !

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous