Salon Auto Salon de Lyon

Le Salon Automobile de Lyon annonce son lot de nouveautés

Salon Auto Lyon
Salon Auto Lyon

Dès ce jeudi 26 septembre et jusqu’au lundi 30 septembre, la capitale des Gaules ouvre ses portes au plus gros événement automobile français de l’année. Le salon automobile de Lyon annonce la présence de 100% des constructeurs représentatifs français, des chiffres qui laissent rêveurs les éditions actuelles des salons internationaux… En plus de cela, cette fête de la voiture propose des animations, un village de la mobilité, du sport auto et des pistes d’essai. Tout cela à Eurexpo pour une entrée à prix raisonnable. Mais quid des nouveautés et avant-premières ? Tour d’horizon !

 

Une ambiance « électrique »

Dans un monde poussé à la refonte complète de ses moyens de transport, la promotion des énergies propres pour le secteur automobile est une des valeurs essentielles. Il suffit de voir le nombre de concept-cars électriques ou hybrides aux derniers salons de Francfort (lire ici) ou de Genève pour en témoigner. Le salon de Lyon n’échappe pas à la règle et passe à la vitesse supérieure. « La place des Lumières » en référence aux idées novatrices des Frères lyonnais du même nom accueille les visiteurs avant la suite des expositions. Chaque constructeur va exposer un modèle hybride, électrique, ou à hydrogène. Les compactes ouvrent le bal des nouveautés avec des avant-premières françaises comme la Honda e, la Peugeot e-208, la Corsa-e et l’iconique Mini électrique. La nouvelle Renault Zoe débarque elle, en exclusivité mondiale. D’autres voitures, déjà connues, sont présentes comme la Nissan Leaf, la Volkswagen e-Golf ou encore la Suzuki Swift SHVS hybride. Une carrosserie idéale pour allier la praticité à l’usage, un certain standing de confort et d’habitabilité tout en préservant l‘environnement. Mercedes n’est pas en reste avec la présence du EQC, premier SUV et véhicule 100% électrique de la marque à l’étoile. Pour rester dans la tendance du moment, plusieurs SUV prônent aussi la mouvance en silence comme l’Audi e-tron, le DS 3 Crossback E-TENSE en avant-première, Jaguar I-Pace ou le Hyundai Kona.

Honda e - Miss280ch
Honda e – Miss280ch
Honda e - Miss280ch
Honda e – Miss280ch
Opel Corsa e - Miss280ch
Opel Corsa e – Miss280ch
Opel Corsa e - Miss280ch
Opel Corsa e – Miss280ch

D’autres modèles préfèrent mixer l’électrique et le thermique pour allier les avantages des deux motorisations : la technologie hybride. Très répandue dans l’esprit collectif, elle permet une avancée moins radicale pour contenter tout type d’usage. On retrouve bien sûr des SUV tels que le Range Rover, le Porsche Cayenne E-Hybrid, le Honda CR-V Hybrid, le Peugeot 3008 Hybrid, le Mitsubishi Outlander PHEV, le Kia Niro ou aussi l’Opel Grandland X PHEV. Une brochette de véhicules utilisables au quotidien avec l’avantage de ne pas polluer selon les trajets. Les berlines sont aussi friandes de l’hybridation avec la nouvelle Mazda 3 SkyActiv-G M-hybrid, la Mercedes Classe E hybride, la Volvo S60 T8 Twin Engine (lire notre article ici) et la Ford Mondeo Hybrid. Le coupé Lexus LC500h (lire notre essai ici) joue lui dans la catégorie supérieure et le haut de gamme. Longue est l’énumération de ces nouveautés comme est longue l’attente du public envers les nouvelles énergies. La pluralité des voitures exposées sur la place des Lumières atteint son paroxysme avec la Ferrari « LaFerrari », forte de 963 chevaux et d’une technologie hybride tirée de la F1. Une hypercar qui fait rêver et ce, grâce à sa force électrique hors normes. Pour les plus originaux, le salon accueille aussi la Citroën E-Mehari pour des ballades néo-rétro. La Seat Leon TGI propulsée au gaz naturel GNV ou la Toyota Mirai roulant à l’hydrogène terminent ce plateau très spécial.

Lexus LC500h – Philippe Lagrange
Tour Auto 2017 - Grand Palais - Ferrari LaFerrari Aperta - Raphael Dauvergne
Ferrari LaFerrari Aperta – Raphael Dauvergne

Des nouveautés à la pelle

Sur plus de 54 000 m2 de surface d’exposition, tous les constructeurs proposent leurs nouveautés ou modèles plus conventionnels à l’essai. Sur la base d’une liste non exhaustive, les avant-premières françaises sont nombreuses tout comme les véhicules rentrant en phase de commercialisation. Pour les généralistes bleu-blanc-rouge, l’heure est au renouvellement des best-sellers. La 208 et la Clio Vème génération (lire notre essai ici) se refont une beauté en même temps, pour perpétuer le combat de la voiture la plus vendue de l’Hexagone. Si la première adopte un nouveau design agressif, la deuxième se concentre sur l’aspect technique et l’habitacle. Nul doute que les deux marques vont se faire la guerre sur et en dehors du salon… DS, constructeur premium, vient lui avec dans ses bagages un concept-car : le DS X E-Tense. Une vision du véhicule de demain, électrique, bourré de technologie sans oublier l’agrément moteur avec un bloc issu de la Formule E. Le DS 7 Crossback E-Tense représente lui, la nouveauté du haut de gamme à la française. Enfin, Citroën fête ses 100 ans d’existence avec une série limitée « Origins » et le C5 Aircross, SUV chapeautant la gamme des chevrons.

Renault Clio Vème génération
Renault Clio Vème génération – Jpog Photographie
Peugeot 208 – Salon de Genève 2019 – Miss280ch
Ford Puma 2019 - Miss280ch
Ford Puma 2019 – Miss280ch

Pour les constructeurs étrangers, l’heure est aussi à la fête après le dernier salon de Francfort (qui annonce par ailleurs une fréquentation catastrophique cette année). BMW vient présenter le X1 restylé et le nouveau X6, même s’il ne sera commercialisé que l’année prochaine. Mitsubishi, plus discret depuis un moment, passe à l’attaque avec le nouveau pick-up L200 restylé. Quant à Hyundai, la marque coréenne dévoile la nouvelle i10, citadine des villes prête à jouer des coudes avec la concurrence actuelle. Au rayon des avant-premières françaises, les SUV sont toujours au sommet en termes de quantités. Entre le nouveau Nissan Juke avec sa bouille atypique, le Skoda Kamiq et ses atouts en matière de confort et le Ford Puma, tous veulent se voler la vedette. Le phénomène se généralise à tous les autres constructeurs, désirant concevoir le SUV le plus rentable pour surfer sur la mode d’aujourd’hui. Le Seat Tarraco, déclinable en 7 places, le Cupra Ateca (Cupra devenue une marque sportive indépendante de Seat il y a peu), le Kia XCeed et le Mazda CX-30 (lire notre essai ici) finissent de conclure cette liste. Une flopée de baroudeurs urbains, pour le plaisir des consommateurs, et espérons aussi des amateurs de voiture. Pour le reste, Volvo arrive sur le marché des berlines haut de gamme avec la nouvelle S60 équipée d’un moteur hybride surpuissant (+400 chevaux !). Mercedes s’occupe lui de décliner la classe A en une CLA Shooting Brake à la ligne plongeante. Pour finir avec une touche de prestige et de plaisir au milieu de ces SUV, Porsche est aussi sur le salon automobile de Lyon avec la 911 type 992 (lire notre article ici), dernière-née de la lignée. Tout comme McLaren, Lotus, Ferrari, Aston Martin, Bentley et Lamborghini. De quoi redonner le sourire des puristes.

Mazda CX-30
Mazda CX-30 – Jpog Photographie
Volvo S60 Polestar Engineered
Porsche 911 Carrera

Crédit photos @ Miss280ch, Jpog Photographie, Raphael Dauvergne, Philippe Lagrange