Mercedes-AMG Project ONE : Une F1 homologuée…

Alors que le thème du Salon de Francfort est le véhicule électrique, le “DieselGate” forçant les constructeurs à battre leur coulpe pour redevenir honorable et respectable, Mercedes présente la Project One, une hypercar hybride pour les 50 ans de son département sportif, AMG. Nous avions déjà largement détaillé les caractéristiques mécaniques de la Project ONE dans un précédent article. Mais Mercedes-AMG a quelque peu revu à la baisses ces données. Car ne nous y trompons pas, avec cette hypercar, Mercedes expose un démonstrateur pour sa future gamme de véhicules électriques EQ. Limitée à 275 exemplaires (tous vendus) au tarif de 2,3 millions d’euros, dont 500000 euros d’acompte (!), la Mercedes-AMG Project ONE coute le prix d’une Bugatti Chiron. Livraison à Noël 2018.

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Technologie pointue

Incontestablement, LA star du salon c’est elle. Une voiture hybride dont le moteur thermique “PU106C” est issu de la Formule 1 W07 Hybrid, championne de 2016 avec Nico Rosberg. C’est un V6 1.6L turbo développant, seul, environ 400 ch (290 kW). 4 moteurs électriques lui sont associés : 2 sur le train avant de 163 ch (120 kW) chacun et 2 sur le moteur, un au niveau du turbo de 122 ch (90 kW) appelé MGU-H (Motor Generator Unit Heat) et l’autre de 163 ch (120 kW) au niveau du vilebrequin, nommé le MGU-K (Motor Generator Unit Kinetic). La puissance totale du moteur “Power Unit” s’élève à 680 ch (500 kW à 11000 tr/min). Le poids total de l’ensemble Power Unit + batteries atteint 420 kg sur la balance. Au global, la puissance est supérieure à 1000 ch (740 kW), Mercedes ne communicant aucune valeur de couple, pour 25 km d’autonomie en tout électrique, dû à la faible capacité de ses batteries lithium-ion – d’un poids de 100 kg – qui utilisent des cellules identiques à celles de la F1 W08 EQ Power+ (800 volts). Le deux moteurs avant disposent d’une batterie commune permettant de récupérer 80% de l’énergie au freinage. A noter les régimes de rotation élevé des moteurs électriques : 50000 tr/min pour les deux moteurs avant et 100000 tr/min pour le MGU-H. Pour rappel, une révision totale du moteur s’impose tous les 50000 km. Mercedes-AMG annonce 40% d’efficience énergétique pour son Power Unit soit une valeur identique au bloc hybride de la dernière Toyota Prius 4 !

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Le poids, parlons en puisque Mercedes-AMG reste vague sur le sujet avec “moins de 1,3T” pour cette hypercar à la structure monocoque entièrement en fibre de carbone. Au niveau performances, là encore la firme à l’étoile n’est pas bavarde, annonçant le 0 à 100 km/h sous les 2,5 sec et le 0 à 200 km/h sous les 6 sec, la VMax étant supérieure à 350 km/h. Toute cette cavalerie est transmise au sol via le système 4Matic+ AMG Performance utilisant le principe de la transmission intégrale, grâce à la traction des moteurs électriques à l’avant et du Power Unit sur le train arrière. C’est une boite de vitesse robotisée AMG Speedshift à 8 rapports pilotée manuellement, depuis les palettes ou automatiquement, qui se charge d’accompagner cet ensemble. Technologie récupérée de la compétition, les suspensions arrières sont fixées directement sur la boîte de vitesse.

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Efficacité avant tout

Au niveau design, c’est l’efficacité avant tout. Finalement, la Mercedes-AMG Project ONE n’a pas l’exubérance d’une Aston Martin Valkyrie, au dessin aérien. De 3/4 avant, nous lui trouvons un air de McLaren F1… hypertrophiée. Décrire son esthétique n’est pas chose aisée tant la Project ONE recèle de détails aérodynamiques : énormes prises d’air avant créant un double aileron dont une partie du flux est renvoyée à la base du pare-brise, rétroviseurs extérieurs perchés sur des montants en carbone, tunnels latéraux avec entrées d’air pour le refroidissement moteur/radiateur huile/transmission sous forme de prises NACA, prise d’air sur le toit alimentant le moteur, aileron de requin (assez disgracieux), arrière tronqué doté d’un énorme diffuseur et aileron actif en deux parties. Bref, le style se veut fluide mais pas forcément élégant.
L’intérieur est axé sur le pilotage donc épuré avec une planche de bord simplissime comportant deux écrans, pour les compteurs et l’infotainment. Le volant est d’inspiration compétition F1/WEC. Les deux baquets carbone font corps avec la structure monocoque carbone.

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Au chapitre des exclusivités techniques, notons les suspensions multibras et actives, les freins en carbone-céramique, la lame avant est mobile dont la longueur varie en fonction de la vitesse, les arches de roues avant alimentées en air annulant les perturbations aéro des jantes. Celle-ci sont à 10 rayons en aluminium forgé de 19 pouces à l’avant (10.0 J de large) et 20 à l’arrière (12.0 J de large). Les pneus sont signés de Michelin avec des Pilot Sport Cup 2 en 285/35 ZR 19 avant et 335/30 ZR 20 à l’arrière. L’ABS est de série et l’ESP est ajustable suivant 3 modes distincts : ESP ON, ESP SPORT et ESP OFF.

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Mercedes-AMG Project ONE

Showcar Mercedes-AMG Project ONE, 2017

Source CP Mercedes-AMG

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Audi RS4 Avant
Audi RS4 Avant : Un retour remarqué

Dans le concert de la voiture électrique (autonome) politiquement correcte du Salon de Francfort, il y a un modèle dont...

Fermer