Actualité Vidéos

MK Indy : Suivre la construction de sa pistarde en live

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une voiture un peu dépouillée pour aller pister le dimanche en track-day ? Qui n’a jamais rêvé d’une Seven, qu’elle soit fabriquée par Caterham ou tout autre artisan britannique ayant repris le merveilleux concept de Colin Chapman ? Qui n’a jamais rêvé de commander cette voiture neuve, 100 % sur mesure et comme on la rêve justement ?

Beaucoup de rêves et beaucoup de passion que nous devons être nombreux à avoir en commun. Alexis a la gentillesse de nous faire partager ce rêve, qui pour lui est en train de devenir réalité. Il a commandé fin mars SA voiture de course, une MK Indy en spécification Cup, motorisé par un fougueux 1340 Hayabusa. C’est donc au travers des photos envoyées régulièrement par Danny de MK Sportscars que nous allons suivre la fabrication et le montage de cette MK…

Tout débute le 30 mars, avec le châssis : un marbre, du tube, un poste à souder et c’est parti !

On devine que l’arceau fait bien partie intégrante du châssis, la colonne de direction est déjà en place

Pareil pour la commande de boite séquentielle, elle est ajustée en place sur le châssis nu. On peut apprécier au passage la qualité des soudures et le soin apporté à la réalisation !

A peine une semaine après le début de la fabrication, le châssis revient de peinture. Pas de doute, Alex est un homme de gout pour avoir choisi ce superbe orange 🙂

Pas de temps à perdre, le montage des trains attaque, en parallèle le faisceau électrique trouve sa place doucement mais sûrement

A l’avant les amortisseurs in-bord sont installés, les radiateurs aussi.

Fin de journée, les moyeux arrières sont équipés de leur frein et cardan, incroyable comme le montage progresse vite !

Le réservoir alu est une belle pièce, en porte à faut arrière il participe à l’équilibre général de la voiture, même s’il faut bien avouer qu’il n’y a pas vraiment d’autre place libre pour le loger…

Tandis que de l’autre côté de la voiture les triangles ont pris place et les rétros peu aérodynamiques sont déjà montés.

Coté compartiment moteur la bâche à huile est installée, cartec sec oblige, les maitres cylindres de freins sont là, la batterie aussi et le faisceau électrique s’installe petit à petit. L’arbre de transmission semble impatient d’être raccordé !

Installation des panneaux de carrosserie, une MK blanche avec arceau orange, la grande classe…

Le tableau de bord full carbone se monte, belles finitions là encore, on peine à croire que l’on se trouve dans l’atelier d’un petit artisan britannique, les mauvaises réputations ont la vie dure !

3ème semaine de travail, le moteur reçoit son carter sec …

… avant d’être installé dans le châssis, on devine déjà le passage du collecteur d’échappement dans le panneau latéral

Le train avant semble quasiment terminé, où sont les roues ?

Tout comme le tableau de bord qui laisse voir le répartiteur de freinage manuel facilement accessible

Vu de l’arrière la voiture est presque terminée !

Et de profil le look général s’affirme…

Gros boulot : l’électricité ! Non non je ne parlerai pas de Lucas prince des ténèbres…

Mais MK semble bien connaitre le boulot, tout s’illumine et fonctionne 🙂

Sous le capot les dernières finitions sont apportées au circuit d’huile

Ailes avant en carbone, le poids est vraiment limité au maximum !

Coté confort intérieur, là aussi on reste dans le rudimentaire, enfin l’efficace

Petit saute-vent, mais le casque intégral sera fortement conseillé, un moustique lancé à pleine vitesse, ça pique !

Et la voici enfin terminée, en moins de 4 semaines de travail !

Un grand merci à Alexis pour le partage de cette aventure, et on imagine son impatience de prendre le volant de sa MK Indy, la livraison devant se faire dans les jours à venir… Et il se murmure qu’un essai pourrait se faire dans les mois à venir, lors d’une sortie circuit commune, rendez-vous tout bientôt donc 🙂

Et enfin bravo pour la qualité et le soin apporté par MK Motorsport à la construction de cette Indy et la communication avec ses clients tout au long du montage. Comme le répète souvent Morgan, la construction est le début de l’aventure et de la relation avec sa voiture… Bonne piste à son volant Alex !

Crédit photos @ MK Sportscars

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Chez Morgan avec ta voiture neuve tu as un livre retraçant sa construction, parait-il recouvert du même cuir que celui de l’intérieur. Tu as raison, pour une fois que les constructeurs premium pourraient s’inspirer des artisans anglais 🙂

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous