Actualité Historique Porsche Rennsport Reunion

Porsche Rennsport Reunion V, Laguna Seca : Eifel Trophy

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Suite de nos articles consacrés à la grand messe de Porsche aux USA, le rassemblement bi-annuel Rennsport Reunion 5ème édition, organisée par le Club Porsche Of America. Après les années 50’s/60’s et la genèse des 356, 550 et 718, voici la seconde dédiée aux modèles 65’s/70’s…

Cette catégorie accueille des autos de 1965 à 1972, en grande majorité des 911 classiques mais aussi des 914.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Voici déjà le plateau qui démarre pour les essais sous une lumière typiquement californienne.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Les doyennes du plateau sont ces 911 de 1965. Dessinée par Ferdinand Alexander « Butzi » Porsche, la 911 succède à la 356 et inaugure un flat 6 de 130 chevaux.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Cette 911 de 1966 est immatriculée dans le Lot-et-Garonne. Elle a un historique de course de côte dans l’hexagone avant de rejoindre les Etats-Unis.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

En 1966, apparaît la 911 S. Le Flat 6 passe à 160 ch.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

1966 également pour cette auto au physique pas tout à fait en accord avec son millésime.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

On passe à 1967 avec ces versions normales…

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Et ces versions S.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Pour 1968, la gamme 911 s’agrandit et une version de base apparaît : La 911 L.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

La 911 T/R (relisez notre article sur la 911 R 1968) est le modèle homologué en 1968 pour courir en GT. Les T/R seront utilisées aussi bien en rallye qu’en endurance. Illustration avec cet exemplaire, qui a disputé le Rallye Monte-Carlo 1968 aux mains Björn Waldegård.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Et celle-ci qui a pris la 9ème place aux 24 Heures de Daytona 1969. Elle est conduite ici par le pilote d’usine actuel Patrick Long.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Long n’est pas le seul pilote star du peloton, puisque Hurley Haywood est aussi présent sur une 911 S de 1967 (n°54).

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Ainsi que Jürgen Barth sur une ST ex-Brumos de 1970.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

En 1969 l’empattement de la 911 est allongé de 2 cm pour remédier au comportement « difficile » de l’auto. Ici une 911 ST de 1972.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

La Porsche 914 est à l’origine une association entre Porsche et Volkswagen. Les 2 marques ont besoin d’un petit coupé sportif et économique, pour élargir l’offre à côté d’une 911 dont on sait déjà qu’elle vieillit et ne sera pas éternelle (à moins que…), et à la Karmann Ghia. La 914/4 est équipée d’un 4 cylindres VW. Vendue sous le nom de Volkswagen-Porsche en Europe, elle l’est sous la bannière Porsche aux USA.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

La 914/6 est badgée Porsche et reçoit le moteur 6 cylindres de la 911.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Cette 914/6 bénéficie du kit de la version course 914/6 GT, bien qu’elle n’en soit pas une. Elle appartient à Hans Lapine, le fils d’Anatole  ; père de la Porsche 928 ; et créateur de la célèbre livrée psychédélique de la 917.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Pour certains c’est la grosse attaque.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

La course bat son plein.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Des petits contacts entraînent la sortie du safety car.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

La course est remportée par Alan Terpins sur sa 911 T/R de 1968 numéro 40, devant la 911 S numéro 61 de Fritz Seidel et la 914/6 numéro 158 de Thomas Gruber.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

Pat’ Long quant à lui finira 4ème.

Porsche Rennsport Reunion V
Porsche Rennsport Reunion V

A suivre la course des années 70’s/80’s…

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous