Renault Mégane R.S. : 280 ch, châssis Sport ou Cup, 4 roues directrices

Voici la 3ème génération de la Renault Mégane R.S. dont nous vous avons déjà amplement parlé. Présentée au Salon de Francfort, après son passage lors du Grand-Prix de Monaco, elle est équipée d’un nouveau moteur 4 cylindres 1.8L turbo, dérivé de celui de l’Alpine A110, qui développe une puissance de 280 ch (205 kW à 6000 tr/min) et 390 Nm de couple (entre 2400 et 5000 tr/min). La nouvelle Megane R.S. est dotée du système à quatre roues directrices 4Control, une première mondiale sur le segment et son châssis est disponible en deux versions Sport ou Cup. La boîte de vitesses se décline en deux offres : manuelle à 6 rapports ou EDC à double embrayage à 6 rapports et palettes au volant.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Look sportif et efficacité

Berline cinq portes, la nouvelle Renault Mégane R.S. est le 3ème opus d’un modèle iconique pour la marque au losange. Elle se distingue au premier coup d’œil grâce à ses voies élargies. Les équipes de Renault Sport ont fait le choix de développer un côté de caisse spécifique, plus large au niveau des ailes et des voies pour accueillir le nouveau bloc moteur et les trains roulants : +60 mm à l’avant et +45 mm à l’arrière. Plus large, elle peut accueillir ses nouvelles roues de 18 et 19 pouces abritant des freins avec étriers Brembo et disques de 355mm de diamètre à l’avant (alliage fonte/aluminium en option). Inspiré par la compétition automobile, le design est pensé pour la performance. A l’avant, son bouclier spécifique accueille une lame de type F1, utile pour la gestion aérodynamique et clin d’œil de l’engagement de Renault en Formule 1. Le long de la caisse, une autre lame donne un effet “plancher plat”. A l’arrière, on retrouve le triptyque becquet, diffuseur fonctionnel et le double échappement central. Une large entrée d’air alimente les échangeurs et permet de refroidir efficacement le moteur tandis que le becquet arrière a été redessiné pour générer plus d’appui.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Nous avions l’habitude du fameux “Jaune Sirius”, il faudra maintenant compter avec une nouvelle teinte qui nous va très très bien : l’Orange Tonic. Merci Renault Sport d’avoir choisi l’une de nos couleurs favorites ! En complément de ce look sportif, la nouvelle Renault Mégane R.S. se pare du système d’éclairage de Renault Sport, le R.S. Vision déjà présent sur la Clio R.S. Le système d’éclairage LED multi-réflecteurs R.S. Vision en forme de drapeau à damier fait référence à la course automobile. Il s’intègre au bouclier avant en encadrant la lame F1. Cette technologie exclusive à Renault Sport regroupe les fonctions de projecteurs antibrouillard, éclairage de l’intérieur des virages, feux de position et projecteurs longue portée afin de proposer un éclairage de haute performance. Par ses prestations d’éclairage, le R.S. Vision apporte un surcroît de visibilité toujours bienvenu. Et pour la première fois, la signature lumineuse en forme de C (C-Shape) intègre les clignotants.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

A bord, on retrouve le système de télémétrie embarqué, R.S. Monitor. Il propose de nouveaux graphismes, une meilleure ergonomie et une offre renouvelée, avec deux propositions d’applications : R.S. Monitor avec l’affichage des performances en temps réel sur l’écran du système R-Link 2 ‘écran tactile 8,7 pouces) ou R.S. Monitor “Expert” permettant de connecter une caméra (dédiée ou celle de son smartphone) et d’enregistrer des séquences de roulage. La vidéo pourra ensuite immédiatement vue et analysée grâce aux incrustations des données véhicule dans celle-ci et pourra également être partager directement sur les réseaux sociaux. D’ailleurs la communauté Renault Sport n’est pas oubliée avec un site internet dédié aux clients de véhicules sportif de la marque : R.S. Replay permet de télécharger les enregistrements de conduite, de les rejouer et de comparer leurs séquences sur circuits identiques. Et puisque l’on parle circuit, Renault Sport proposera dès la fin 2018 une version Trophy et un moteur de 300 ch et 400 Nm. L’Alpine Cup disposera t elle de ce même moteur ?

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Technologies issues de la compétition

La nouvelle Megane R.S. se distingue par ses quatre butées hydrauliques de compression (elles agissent comme un deuxième amortisseur), issues du rallye. Sur châssis Cup, elle offre un niveau d’efficacité plus élevé axé sur la performance circuit. Sur châssis Sport, elle apporte un niveau de confort plus affirmé, adapté à un usage quotidien. Associé à un train avant à pivot indépendant, entièrement redessiné, la direction gagne en précision tandis que le nouveau différentiel Torsen à glissement limité améliore la motricité et la vitesse de passage en virage (châssis Cup). La nouvelle Renault Mégane R.S. propose également les quatre roues directrices (système 4Control) et les quatre butées hydrauliques de compression, une première dans le segment. L’objectif est d’assurer la stabilité et donc l’agilité de la voiture en virages serrés et dans les courbes à haute vitesse.

Enfin, partageant le même moteur que l’Alpine A110, ses valeurs de puissance et de couple diffèrent : respectivement 252 ch (185 kW à 6000 tr/min) et 320 Nm contre 280 ch (205 kW à 6000 tr/min) et 390 Nm de couple (entre 2400 et 5000 tr/min) pour la Megane R.S. Malheureusement, Renault ne nous a pas encore donné la fiche technique détaillée de cette dernière. Nous ne connaissons pas précisément son poids, même si les 1,35T sont évoqués (rapport poids/puissance de 4,8 kg/ch à confirmer), ni ses performances bien que le 0 à 100 km/h en 6 sec et une VMax de 250 km/h soient avancés.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Renault Mégane R.S.

Source CP Renault

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ford Mustang 2018
Ford Mustang 2018 : Plus technologique, mais avec autant de chevaux ?

Nous vous avions parlé, en début d'année, de la mise à jour que Ford a opéré sur la Mustang. Outre...

Fermer