Actualité Horlogerie / Montres Reservoir

RESERVOIR Watch, interview croisée de François Moreau et Thierry Chaunu

RESERVOIR Watch
RESERVOIR Watch

Après vous avoir présenté la nouvelle marque horlogère RESERVOIR et ses montres spectaculaires à l’affichage comme un compte-tours de voiture, je vous propose une interview croisée exclusive de François MOREAU, fondateur et CEO de RESERVOIR, et de Thierry CHAUNU, agent exclusif de la marque en Amérique du Nord. Ils ont bien voulu répondre aux questions d’Automotivpress.fr et se sont confiés sur la naissance de la marque et les prochains développements. Ils nous révèlent certains secrets d’une jeune marque horlogère en pleine ascension.

RESERVOIR Watch
RESERVOIR Watch

PRESENTATION

Thierry CHAUNU, agent exclusif de la marque en Amérique du Nord et actionnaire de RESERVOIR, et François MOREAU, fondateur et CEO de RESERVOIR.

RESERVOIR Watch - F. Moreau et T. Chaunu
RESERVOIR Watch – F. Moreau et T. Chaunu

Rémy Solnon-AutomotivPress : François, vous êtes le fondateur et CEO de RESERVOIR. Pouvez-vous nous dire quel est votre parcours professionnel ?
François Moreau : En fait, je ne suis horloger que depuis deux ans. J’ai passé l’essentiel de ma carrière dans la banque de détail au sein du groupe HSBC, en France mais également en Asie (Japon, Hong-Kong, etc.), où j’ai pu mener des grands projets « intrapreneuriaux ». Passionné d’horlogerie depuis très longtemps, j’avais envie depuis un moment de rejoindre ce secteur et je me suis décidé il y a deux ans à me lancer dans cette aventure un peu folle mais incroyablement passionnante !

RS-AP : Thierry, quel rôle avez-vous joué dans la naissance et le développement de la nouvelle marque horlogère française RESERVOIR ?
Thierry Chaunu : J’ai négocié en avril dernier pour ma société BeauGeste Inc les droits exclusifs de représentation pour l’Amérique du Nord et Caraïbes et devenu également actionnaire minoritaire.

RS-AP : Vous avez une longue et riche expérience dans le secteur horloger. Pouvez-vous nous rappeler votre parcours professionnel ?
TC : Chef de produits au siège parisien de Cartier pendant 3 ans, puis vice-président marketing de la filiale Cartier USA pendant 3 ans, puis président de Christofle Amérique du Nord pendant 6 ans, puis président de Chopard North America pendant 6 ans, puis World President & COO des diamants Leviev avant de lancer ma propre firme de consulting et représentation en 2010.

RS-AP : Comment avez-vous connu François ?
TC : J’ai rencontré François à BaselWorld en mars 2017 et ai été immédiatement conquis par sa personnalité, sa passion, le concept de la marque, les modèles, bref, tout m’a enthousiasmé à 200% !

RESERVOIR Watch
RESERVOIR Watch

CREATION DE RESERVOIR

RS-AP : Dans un marché horloger aujourd’hui saturé de marques et qui se remet doucement d’une longue crise, pourquoi s’être lancé dans la création d’une nouvelle marque horlogère ?
TC : Il y a toujours de la place pour des concepts innovants, surtout dans un monde horloger relativement insipide et endormi sur ses lauriers.

RS-AP : Pourquoi avoir choisi le système de crowdfunding pour créer RESERVOIR ?
FM : Le crowdfunding est un système original et efficace pour compléter les premières levées de fonds d’une start-up, sous réserve bien entendu d’avoir un concept différenciant et bien positionné en prix. Cela permet de plus, en choisissant la bonne plateforme, de faire rayonner la marque dans un premier cercle d’investisseurs potentiellement intéressés par l’horlogerie.

RS-AP : Quel est votre cible de clientèle ?
TC : Tous les passionnés de compteurs, qu’ils soient automobiles, d’aviation ou autres, les collectionneurs, et aussi les Millenials qui seront tentés par le style unique des collections RESERVOIR.

RS-AP : Qui a eu l’idée du concept des montres avec cet affichage unique ?
TC : C’est François qui en combinant deux de ses grandes passions – l’horlogerie et les compteurs anciens – a inventé ce concept et réalisé le potentiel quasi-infini de modèles de « montres-compteurs » en s’inspirant des codes design spécifiques à chaque type d’instruments (avion, voiture, marine, moto) et à certaines époques. Il faut dire qu’il s’intéresse à ces univers depuis son enfance, toujours curieux de découvrir des cockpits, des tableaux de bord, des consoles de pilotage, des instruments de mesure… disposant ainsi d’une base d’images de plusieurs milliers de photos et croquis !

RESERVOIR Watch GT Tour
RESERVOIR Watch GT Tour

RS-AP : Pourquoi avoir décidé de regrouper en une montre les trois complications heure sautante-minutes rétrogrades-réserve de marche ?
FM : Là encore en repartant du compteur : quasiment tous les compteurs ne disposent que d’une seule aiguille qui suit un circuit fermé, d’une position 0 à une position MAX. En horlogerie c’est la minute rétrograde ! Beaucoup de compteurs ont des guichets informant sur le nombre de kilomètres parcourus ou d’heures-moteur : c’est le guichet d’heure sautante ! Enfin sur un tableau de bord ou une console, on trouve toujours des jauges : essence , température d’eau, pression d’huile, etc… Pour une montre l’équivalent est bien sûr la réserve de marche. En combinant ces trois complications, on a ainsi une montre très esthétique et naturellement typé dashboard/cockpit !

RESERVOIR Watch
RESERVOIR Watch

RS-AP : Quelle manufacture a conçu le module spécifique ? A t-il été difficile de trouver ce partenaire ?
FM :Le partenaire de RESERVOIR est TELOS, une manufacture basée à La-Chaux-de-Fonds, réputée pour le développement de hautes complications comme la Metamorphosis de Montblanc ou l’Opus 14 d’Harry Winston. TELOS a ainsi développé le module dont les brevets sont détenus par RESERVOIR. Le choix de ce partenaire a été évident tellement le « fit » entre les deux sociétés est naturel. En revanche, le process de sélection a été assez long et dense car il est très difficile de trouver en Suisse des motoristes sachant développer des complications à des coûts contenus – ce qui était un pré-requis stratégique indispensable au positionnement prix de RESERVOIR !

Harry Winston Opus14
Harry Winston Opus14

RS-AP : Qu’en est-il du service après-vente ? C’est souvent ce point qui préoccupe les futurs clients d’une nouvelle marques horlogère.
TC : 3 ans après inscription au Club. Deux centres de SAV horlogers aux USA très réputés, l’un sur la Côte Est à New York (Time Innovations) l’autre sur la Côte Ouest à Laguna Niguel, Californie (Swiss Connections).

AVENIR DE RESERVOIR

RS-AP : Quelles sont les prochaines évolutions de la marque ?
TC : Le concept est extrêmement cohérent… Les modèles en préparation sont tous plus époustouflants les uns que les autres : Jeep Willys, Mini des années 1960, bateau italien, capsule spatiale, manomètre de plongée, compteur de pression de chaudière industrielle…

RS-AP : Pour l’instant toutes les montres sont animées par le même mouvement. Est-il prévu de concevoir d’autres calibres ? Avec d’autres complications ?
FM : Plusieurs pistes de nouvelles complications sont à l’étude : GMT avec double heure sautante, réserve de marche de 7 jours, chronographe à secteur… Des réflexions ont lieu sur des alternatives en matière de mouvements même si le mouvement actuel donne pleine satisfaction.

RESERVOIR Watch
RESERVOIR Watch

RS-AP : RESERVOIR est partenaire du “Paris Magny-Cours Porsche Festival” et des “Grandes heures automobiles“. Allez-vous prochainement annoncer de nouveaux partenariats avec d’autres événements automobiles ou avec de prestigieux ambassadeurs liés au sport automobile ?
FM : Des discussions sont en cours sur les marchés clés de RESERVOIR comme les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France, le Japon… Il est trop tôt pour en dire plus mais c’est un axe évident de développement pour RESERVOIR et pas uniquement autour d’événements automobiles mais également au sein d’autres univers (avion, moto) ou via d’autre formes de partenariats (co-branding constructeurs, ambassadeurs…)
TC : Aux USA, nous envisageons une présence lors du Concours d’Elegance de Pebble Beach en Californie en août 2018, et d’autres rassemblements de collectionneurs dans le Connecticut et l’Arizona, ainsi que lors du NASCAR qui atteint un très large public.

QUESTIONS PERSONNELLES

RS-AP : Pour revenir à vous, quelles sont vos marques horlogères et/ou montres préférées ?
TC : Les marques dans le portefeuille de Beaugeste comme Eberhard, Hysek et Kerbedanz ont toute une personnalité particulière que j’affectionne personnellement bien sûr.
FM : Je suis captivé par cette nouvelle génération d’horlogers incroyablement créatifs, talentueux et bousculant les codes comme MB&F, Urwerk, HYT, Greubel Forsey, Richard Mille bien sûr… mais également, à l’autre bout de la chaîne, les REC, SevenFriday… J’ai également un intérêt tout particulier pour Bell & Ross (et leur marque d’inspiration Sinn) que je suis depuis leur tout début et dont la patte en design comme le sens marketing ont été remarquables. J’aime aussi beaucoup l’histoire de Zenith et son énorme potentiel !

Greubel Forsey GMT
Greubel Forsey GMT

RS-AP : Quelles montres possédez-vous ou avez-vous possédé ?
FM : Au fil des années, j’ai pu acquérir ou récupérer des pièces intéressantes voire iconiques, Submariner, JLC Geographic, Zenith Flyback, IWC Spitfire, la très sympa Climb de B&R, plusieurs GMT – une complication réellement utile quand on voyage beaucoup comme moi !, mais aussi des raretés comme des régulateurs de conducteurs de locomotives ou des montres « mariage ».
TC : Evidemment des Cartier, des Chopard, ainsi que des Leviev Tourbillon (ces dernières faites par Christophe Claret).

IWC Spitfire
IWC Spitfire

RS-AP : Etes-vous comme beaucoup de passionnés de montres un passionné d’automobiles d’exception ?
TC : Depuis mon enfance, mes collections de Norev, et mes lectures de Michel Vaillant ou encore Ric Hochet ! J’ai d’ailleurs été juge au Concours d’Elegance de Pebble Beach pendant 5 années de suite.
FM : Dès l’enfance j’ai été passionné par l’univers intense et sans compromis de la course, autour de Michel Vaillant ou la 911 de Ric Hochet – comme Thierry ! – et ai passé des heures à jouer avec mini-bolides ou et autres « scalextric ». Idem pour l’aviation avec Buck Danny ou Tanguy & Laverdure ! Mais j’ai surtout et depuis toujours été fasciné par les instruments de mesure : encore aujourd’hui je peux passer des heures à regarder les compteurs embarqués dans le tableau de bord d’une Jaguar Type E ou le cockpit d’un Bell XS-1 « Skyrocket » : tout simplement fascinants !

Michel Vaillant
Michel Vaillant
Buck Dany
Buck Dany
Ric Hochet
Ric Hochet

RS-AP : Quelle est votre « Graal » horloger ?
TC : Hélas, la Daytona de Paul Newman vient d’être vendue à New York par mon ami Aurel Bacs.
FM : Il y a beaucoup de pièces qui me font rêver mais je dirais probablement l’Urwerk UR-210, qui combine un design incroyable, une finition impressionnante et des complications à couper le souffle au service du mode de lecture. Ceci dit mon « Graal » absolu est probablement les futures montres que j’ai en tête pour RESERVOIR comme une GMT en double heure sautante ou un chronographe à secteurs inspiré des capsules spatiales !

Urwerk UR210
Urwerk UR210

RS-AP : Et votre « Graal » automobile ?
TC : J’ai revendu ma DS21 Pallas (1971) couleur ivoire, intérieur cuir havane, il y a deux ans lorsque j’ai déménagé du Connecticut pour Manhattan. Je la regrette depuis lors et recherche son propriétaire actuellement pour la racheter !! Je suis très fidèle.
FM : Le must du must ? N’importe laquelle de la gamme des Avions Voisin dont le créateur, Gabriel Voisin, était un pur génie en design et en performance automobile mais également et au final … un véritable artiste !

Avions Voisins C25 Aérodyne
Avions Voisins C25 Aérodyne

Merci François et Thierry d’avoir accepté de répondre en exclusivité aux questions d’Automotivpress.fr. Retrouvez notre revue des collections “racing” de RESERVOIR > ici <.

A propos de l'auteur

Rémy Solnon (@Rspirit72)

Rémy Solnon (@Rspirit72)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous