Actualité Alpine Historique Rallye Monte-Carlo Historique Sport Auto

Monte Carlo Historique 2018 : Un dimanche à la neige avec Jean-Pierre Coppola

Alpine A110 - JP Coppola
Alpine A110 - JP Coppola

« Rdv demain 9h00 au bistro du Col ». Voilà le genre de SMS d’invitation qui ne se refuse pas, encore plus quand la proposition vient de Jean-Pierre Coppola (relire notre article sur son Alpine A110 Gr.4 ex-usine JL. Thériet > ici <) et que les prévisions météo confirment la neige annoncée depuis quelques jours.

Les prévisions sont tellement justes, pour une fois diront les mauvaises langues, qu’au reveil la voiture et les routes sont bien blanches, la démontagnée vers la civilisation est un peu plus longue que prévu mais en arrivant sur la RN5 j’aperçois au loin une petite tache bordeaux qui ressort au milieu de tous ces monospaces sombres blanchis par la neige. On quitte la nationale pour commencer à grimper dans les lacets, j’ai perdu de vue depuis quelques temps JP mais aux traces qu’il laisse derrière lui dans la neige fraiche, je devine qu’il s’échauffe gentiement !

Arrivé sur le parking du Col, direction le bistro où JP nous accueille avec un large sourire sous son bonnet. Le temps d’avaler un café bien chaud, l’équipe du garage de la Douane arrive juste après Gaël. Hop on ressort pour affronter les éléments, mais avant d’aller jouer dans la grosse poudreuse, mieux vaut enfiler les bonnes chaussettes.

Thierry s’occupe du coté gauche…

… Anthony du coté droit. J’ai l’impression de revivre le pit stop montagnard de la vidéo de Jordan mais en version sibérienne ! Le vent nous glace tandis que la neige redouble, brrrr sacré boulot les gars ici en 5 minutes, mais encore plus durant tout un Monte Carlo !

“Après le dos d’âne, on prend à gauche et tu me suis” Ok Jean-Pierre, mais j’ai beau être avec la Sub’ en pneu neige, je ne vais pas faire le poids niveau motricité face à tes clous et ton coup de volant ! J’avoue que de derrière le spectacle est carrément sympathique : voir l’A110  enchaîner les grandes dérives et balayer les enfilades de son popotin est un vrai régal. Arrivé en haut, on confirme que la route est « bonne » pour ce pour quoi nous sommes venus : faire des images.

Le temps de coller la GoPro aux fesses de la Sub, JP trépigne d’impatience pour repartir. Je le comprends volontiers, les occasions de profiter de la neige de la sorte sont plutôt rares…

C’est parti pour le premier aller retour 🙂

Alors Jean-Pierre, c’était cool ? Quelle question stupide : il suffit de regarder son sourire !

Allez on ajuste 2-3 bricoles coté Gaël pour les images et on s’en refait une ? Evidement !!

Le site local de météo annoncait de la pluie à partir de 11h00, personne ne voulait y croire avec ces beaux flocons et un -4° affichés, mais peu à peu la température remonte, les flocons s’humidifient. La neige devient épaisse et colle, la partie de glisse va toucher à sa fin. Dommage mais difficile de résister à un dernier passage…

Et si vous vous demandez comment Gaël a fait ces beaux clichés, grâce au spy shot de Nadia on a une explication 🙂 Vivement la vidéo d’ailleurs !

Crédit photos dynamiques @ Ga_Po
Crédit photos statiques @ Ambroise Brosselin

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous