Actualité Historique Silverstone Classic Sport Auto Vidéos

Silverstone Classic : Super Touring Car Trophy

S’il y a bien une course que je ne voulais pas louper, c’était celle-ci. Toute notre jeunesse, enfin au moins la mienne, réunie sur un seul et même plateau qui permet de revivre les grandes heures du British Touring Car Championship, mieux connu sous BTCC.

Et il ne s’agit pas d’une démonstration regroupant quelques autos d’une seule saison, non nous avons 38 voitures au départ sur la grille, quelques BMW 3.0 CSL et une Jaguar XJS font office de mamy au milieu de toutes ces autos de la fin des 90’s, mais elles défendront vaillamment leurs position.

Quelques unes des rares japonaises du week-end avec les Honda Accord des saisons 1996 et 1997.

Ou encore cette Mazda 323 unique qui n’aura jamais couru à l’époque, mais trouve une seconde carrière en course historique puisqu’elle est 100% conforme au règlement d’époque. Depuis le bord de piste elle était particulièrement chantante, après avoir discuté avec le proprio dans les stands, tout s’éclaire : elle est équipée du V6 Mazda 2.5 downsizé à 2.0 litres et prend 11.000 tr/min !!

Les BMW de toutes générations étaient là, acteur de toujours en Touring Car, quel plaisir de les retrouvées ici réunies

Plusieurs M3 E30 en spec’ compétition

Et deux 3.0 CSL, la célèbre Jargemeister déjà aperçu à Spa Classic

Et la Art Car de 1975 par Alexander Calder, une vraie œuvre d’art !

Les Ford Mondéo sont elle aussi indissociables du BTCC, la Valvoline de Paul Radisich saison 1995

Et celle de la saison 2000 de Alain Menu et Rickard Ridell, respectivement 1er et 3ème au championnat, permettant à Ford le doublé pilote et constructeur !

Impossible de ne pas penser Renault Laguna quand on parle de BTCC… Ce n’est pas la mythique bleue et jaune, mais la verte Nescafé de la saison 1999

Pendant qu’on parle de française verte, la 406 Esso Ultron de 1998

Mais je dois confesser qu’en BTCC je n’ai jamais été très chauvin, j’ai eu ma période Volvo, surtout en break, puis j’ai succombé aux charmes des Alfa… Quelle joie de retrouver la 156 Selenia !

Un peu plus ancienne, la Vauxhall Cavalier, mieux connu chez nous sous le nom d’Opel Vectra, qui donna le titre de la saison 1995 à John Cleland !

On finit sur celle qui a remporté les 2 manches du week-end, l’Audi 80 qui a su profiter des 4 roues motrices pour assommer la concurrence

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

Nous twittons, suivez-nous