Actualité Ferrari Salon Auto Salon de Francfort Vidéos

Ferrari 488 Spider : Ne l’appelez pas GTS…

A quelques semaines du Salon de Francfort 2015, Ferrari présente la version découvrable de la 488 GTB dévoilée au Salon de Genève, cette année.

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

Il y a 30 ans au Salon de Francfort, en 1985, Ferrari dévoilait sa 308 GTS, version découvrable de sa 308 GTB présentée quelques mois plus tôt au Salon de Genève. Clin d’œil de la firme de Maranello, en 2015 le programme de lancement est identique pour la 488, descendante de la 308. Oui, mais, au lieu de baptiser logiquement GTS – Gran Turismo Spider – la version découvrable de la 488, c’est finalement le terme Spider qui a été retenu comme feu la 458 (570 ch).

Second clin d’œil aux ainés, cette même teinte de carrosserie bleue comme en 1985, dénommée “Blu Corsa”, qui sur les photos, sied merveilleusement bien à la 488 et change de l’éternel “Rosso Corsa”.

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

En ce qui concerne la motorisation, pas de changement au programme avec le V8 bi-turbo de 3.9L issus de la 488 GTB, d’une même puissance de 670 ch pour un couple identique de 760 Nm dès 3000 tr/min. Par rapport à la 458 Spider, le châssis est renforcé et composé de 11 alliages d’aluminium mixés à d’autres matériaux comme le magnésium, solutions maitrisées par Scaglietti. Rigidité en torsion et raideur du palonnier sont hausse de 23% et identiques à la 488 GTB. Même si Ferrari nous assure que le toit dur rétractable pèse 25 kg de moins qu’un système à toit souple, le poids à sec est annoncé à 1420 kg soit 50 kg de plus que la 488 GTB avec 1370 kg. Pour mémoire, la 458 Spider affichait 1535 kg

Le toit se plie en deux parties et la cinématique d’ouverture ou de fermeture ne dure que 14 secondes. Faisant office de filet anti-remous, une vitre en verre rétractable électriquement peut s’activer selon trois positions.

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

Au niveau aérodynamique, cette 488 Spider obtient le meilleur coefficient de traînée de toutes les Ferrari badgées Spider, grâce aux flux d’air actifs sous la voiture, dans le bouclier et du côté de l’aileron.

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

Au niveau performances, le de 0 à 100 km/h est annoncé en 3 sec comme la GTB. Mais de 0 à 200 km/h, la Spider perd 0,4 sec avec 8,7 sec contre 8,3 sec à la GTB. Idem en Vmax avec respectivement 325 km/h contre 330 km/h. Par rapport à la 458 Spider, Ferrari assure des temps de réponse plus rapides de 9% et une accélération plus rapide de 12% en sortie de virage grâce au nouveau système Side Slip Angle Control SSC2.

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

Comme vous l’aurez remarqué, la marque au cheval cabré ne fait aucune référence à la 458 Speciale A présenté il y a un an au Mondial de l’Automobile à Paris. Forte de 605 ch pour 1445 kg et bien que payée au prix fort par ses clients, elle reste en retrait au niveau des performances. Idem pour la grande concurrente du moment, la McLaren 650S Spider dont le V8 3.8L bi-turbo développe 650 ch. Elle réalise le 0 à 100 km/h en 3,2 sec et le 0 à 200 en 9.0 sec pour 329 km/h en Vmax. Nulle doute que la marque anglaise ne va pas tarder à réagir avec une prochaine 675LT Spider…

Ferrari 488 Spider
Ferrari 488 Spider

Plus d’informations au prochain Salon de Francfort

Source CP Ferrari

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous