Goodwood SpeedWeek Historique

Vanwall VW5 “continuation”, six exemplaires de la F1 championne 1958

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Les voitures d’aujourd’hui manquent elles de saveurs ou d’intérêts ? C’est la question que l’on peut se poser à la vue du juteux business des “reconstructions” ou “continuations” de modèles historiques. Six monoplaces Vanwall VW5 “continuation”, avec laquelle Stirling Moss (lire ici) et Tony Brooks ont remporté le titre inaugural des constructeurs de Formule 1 en 1958, seront construites et vendues pour 1,65 millions de livres HT chacune.

Après Jaguar avec les Type E Lightweight (lire ici) et XKSS (lire ici) ou Aston Martin avec la DB4 GT (lire ici), c’est Vanwall qui se lance dans la “continuation” des modèles de son patrimoine, avec la Formule 1 de 1958, la VW5. Fondée par Tony Vandervell, Vanwall, basée à Acton, est devenue la première équipe britannique à remporter son Grand Prix à domicile – avec Moss/Brooks – remportant la victoire à Aintree en 1957. La marque quitte la scène internationale après une saison malheureuse en 1961.

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Désormais répertorié dans le groupe Vanwall, Iain Sanderson (champion de course de bateaux à moteur en mer) a acheté les droits de dénomination au fournisseur de pièces automobiles Mahle en 2012. La renaissance de la marque Vanwall sera désormais menée par les six exemplaires “VW5 continuation”, construits par Hall & Hall, éminent restaurateur et préparateur de voitures de course historiques, qui a été fortement impliqué dans le tournage du film “Rush”.

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Iain Sanderson a déclaré : « Le nom Vanwall est trop important pour être relégué à l’histoire. L’histoire de Vanwall est inconnue de beaucoup, mais c’est une grande histoire britannique d’innovation et de réussite et montre ce qui se passe lorsque la bonne équipe se réunit et se pousse sans crainte à atteindre un objectif clairement défini. En ce 62ème anniversaire, nous pensons que le moment est venu de célébrer cette grande histoire de succès britannique. Recréer fidèlement la monoplace emblématique gagnante du championnat de 1958 avec six voitures de continuation à 100% fidèles et authentiques […] L’ADN qui a fait le succès de ces voitures sert également de base inspirante pour l’avenir de la marque Vanwall, que j’ai hâte de partager en temps voulu. Ces voitures seront pleinement éligibles à la compétition et entre de bonnes mains seront imbattables, répétant la mission de Tony Vandervell de battre se concurrentes. »

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Avec un châssis conçu par le patron de Lotus, Colin Chapman, et une aérodynamique déssinée par le co-fondateur de Cosworth, Frank Costin, le VW5 a remporté six victoires – trois pour Moss, trois pour Brooks – en 1958. Seuls les six meilleurs résultats d’une équipe ont contribué au décompte du championnat des constructeurs, ce qui signifie que Vanwall est l’un des deux seuls fabricants à marquer le maximum de points lors d’une saison du championnat du monde de F1. Les VW5 originales de 270 ch et 2,5 litres faisaient partie de la collection Donington, mais seront désormais recréés à l’aide de dessins et de plans originaux.

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Cinq des six voitures “VW5 continuation” seront proposées à la vente privée à 1,65 million de livres hors taxes, et le dernier exemple constituera la base d’une équipe de course historique de Vanwall. Ce projet, selon un communiqué, fait partie « d’enquêtes pour comprendre comment l’ADN historique de la marque Vanwall pourrait se traduire en véhicule pour les années 2020 ».

Vanwall VW5
Vanwall VW5

Andrew Garner, président de Vanwall Group et ancien président de la Historic Grand Prix Cars Association, a ajouté : « Je me souviens encore d’avoir regardé les Vanwalls à Aintree en 1957 quand j’étais un garçon et que j’avais le plaisir de m’asseoir dans un à Goodwood. J’ai conduit sur tous les grands circuits dans une Cooper T51 pendant de nombreuses années merveilleuses, mais la Vanwall est la voiture que je convoitais. »

Source CP Vanwall

Nous twittons, suivez-nous