Actualité Mercedes

Visite du Musée Mercedes-Benz à Stuttgart

Mercedes Benz Museum - Stuttgart
Mercedes Benz Museum - Stuttgart

Mercedes-Benz fait parti des premiers constructeurs à avoir pris conscience de la valeur de son histoire et à avoir voulu de la mettre en avant. Aussi il n’est pas étonnant de savoir que le musée du constructeur a été inauguré en 2006 et propose sur 9 niveaux et 16.500 m² plus de 160 véhicules et 1500 objets pour retracer les 125 ans d’histoire Etoilée. Plus qu’une exposition de voitures, chaque espace se propose de témoigner d’une époque au travers de documents et vidéos permettant de se resituer dans le contexte historique. C’est un vrai travail d’historien qui a été réalisé pour proposer une visite susceptible d’intéresser toute la famille, amateur d’automobile ou non. Il faut le reconnaitre, les allemands sont forts pour ça !

Une rapide visite en photos pour vous donner envie de vous y rendre également. Stuttgart n’est pas si loin, le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi de 9h à 18h, prévoyez une demie-journée si vous voulez avoir le temps de profiter de tout ce qui vous est présenté. Le tarif d’entrée à 8€ est tout à fait raisonnable.

Toutes les infos pratiques sont ici : www.mercedes-benz.com/museum

Le bâtiment en lui même est déjà une œuvre d’art ! Un mélange de verre et d’acier sur 42 m de haut…

Après être passé aux caisses, on monte directement tout en haut, aux origines de l’automobile, accueillis par la Daimler 1ère du nom

Mais avant ça, en 1885 Gotlib transpose la mobilité animale à la mécanique. L’inspiration chevaline est indéniable dans cette Reitwagen !

Puis vient le premier quadricycle motorisé en 1889

Avec des détails technologiques incroyablement avancés pour la fin du 19ème siècle !

Les bases de la révolution de l’Automobile sont là

Bon l’audioguide en allemand c’est pas le top quand même… Allez on le met en français !

Non non point de chevaux à atteler devant cette diligence, cet Omnibus de 1895 est auto-mobile

Détail de transmission et suspension

Et déjà les premiers utilitaires publicitaires, Motor-Lastwagen de 1898

On descend d’un étage et change de siècle, nous voilà au début de 20ème, avec une nouvelle marque…

Les progrès sont impressionnants en l’espace de quelques années seulement, au premier plan une Benz 18cv Doppelphaeton de 1905

Une sublime Mercedes Simplex 40cv de 1902, la première voiture produite en série par Daimler. Imaginez-vous filer à 70 km/h au volant de cet engin effrayant de modernité !

Mercedes Simplex 60cv Reiselimousine de 1904, limousine de voyage qui porte plutôt bien son nom

Mercedes 75cv Doppelphaeton de 1908. Vous aussi vous auriez aimé connaitre cette époque fabuleuse ?

On change de niveau pour passer ensuite dans l’espace Transport, une branche chère à Mercedes-Benz

Et oui les double-deck londonien ont été allemands comme le prouve ce Milnes-Daimler Doppeldeckerbus de 1907

Un magnifique camion de la Poste autrichienne daté de 1938

Pritschenwagen de 1938 avec son nez long à coté d’un LP 333 de 1955 avec sa cabine avancée

Mercedes-Benz a aussi une longue histoire de transporteur en commun

Mais aussi de spécialiste du transport moins public avec cette Mercedes-Benz 320 Stromlinien-Limousine de 1939, avec chauffeur bien-sûr !

Ou encore comme transporteur rapide !

Plus la peine de présenter le Rennwagen-Schnelltransporter de 1955, ici sans sa précieuse cargaison en démonstration à l’extérieur au moment de la visite

Sympathique mise en scène avec ce 1624

Et tout autour, comme dans chaque espace, des accessoires d’époque témoigne de l’évolution de la société. Ici une trousse à outils version XL

On poursuit notre voyage dans le temps, nous voici arrivés dans les années 20 et 30

Une légère et agile Type SSK Sport de 1928 (je crois !)

Et une majestueuse 500K Spezial-Roadster de 1936

Là aussi l’équipement de bord suit les progrès de la voiture

Et on saute directement dans les années 50

Un cabriolet 300 S de 1954 dans une joyeuse teinte verte

Un véritable chef d’œuvre: 300 SLR « Ohlenhaut-Coupé » de 1955

Et pas moins élégant, Mme 300 SL en train de papillonner bien-sûr

Son intérieur dans son jus, bien plus saillant qu’un intérieur refait à neuf sans âme

Elle nous dévoile même ses dessous avec un châssis mis à nu

Mercedes souhaite aussi mettre en avant son avant-gardisme sur la technologie embarquée

Avec par exemple cette 220 S de 1964 reliée à cette 300 Messwagen. Non il ne s’agit pas d’une papamobile, mais Mess pour mesure puisqu’elle embarque tout sorte de capteurs et d’enregistreurs

Innovations qui se retrouvent ensuite dans les voitures de série, comme cette charmante “Pagode

Une voiture laboratoire, la ESF 22 de 1973, rien à voir avec l’École de Ski Français mais plutôt Experimentier-Sicherheits-Fahrzeug

Ou encore cette étude aérodynamique avec des airs de Saab (ça n’engage que moi !)

Et enfin on arrive au point le plus bas de la visite, la compétition !

Du rallye aux camions de course, l’éventail est large

Superbe rétrospective de flèches d’argent…

… qui avant d’être gris Allemagne étaient blanches comme en témoigne cette Grand-Prix Rennwagen de 1914

L’occasion aussi de suivre l’évolution de l’habillement des pilotes

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

1 commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Merci, ca m’a aidé à mieux connaître les voitures que je n’avais pas tellement vues au musée

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous