Abarth Actualité Alfa Romeo Historique Le Mans Classic

Abarth et Alfa Romeo présent au Mans Classic 2016

Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)

FCA Group (Fiat Chrysler Automobiles) sera présent au Mans Classic, cette année, avec un espace dédié transformé drive-in spécialement aménagé, au sein du village exposants. Voici une belle initiative qui mérite d’être soulignée. Quatre modèles historiques y tiendront les vedettes, aux côtés des récentes Abarth 595 (Competizione et Turismo) et 124 Spider, Alfa Romeo Giulia Quadrifolio Verde, 4C (Coupé et Spider). Ainsi les visiteurs pourront redécouvrir les Alfa Romeo Giulia TI Super 1963, Alfa Romeo 1750 GTAm 1970, 33/3 litres Le Mans 1970 et Abarth 124 Rally Gr.4 1975, autos vues la semaine dernière au Festival Of Speed de Goodwood.

Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 “3 litres” Le Mans (1970)

Sur 250 m2 d’exposition, le Département Héritage de FCA ; qui a la charge de la gestion et de la promotion des activités historiques pour les marques du groupe ; a retenu trois Alfa Romeo venant du Musée Historique Alfa Romeo à Arese, récemment rénové : les Giulia TI Super (1963), 1750 GTAm (1970) et l’impressionnante 33/3 Le Mans (1970). A celà, s’ajoute la légendaire Abarth 124 Rally Gr.4 (1975), un rappel que la marque au scorpion a ouvert un département de restauration classic : l’Officine Abarth Classiche.

Par rapport à la Fiat 124 Sport Spider dont elle dérive, la Fiat 124 Abarth Rally Gr.4 dispose d’un moteur plus puissant – 1756 cm3 développant 200 ch – et bénéficie d’un poids fortement allégé grâce à son toit et son capot en fibre de verre et ses portes en aluminium. Après une mise au point au sein du service compétition d’Abarth, la voiture fait ses débuts lors de la saison sport de 1972 lorsque le “Fiat Racing Team” est officiellement engagé. Elle devient le premier véhicule du Groupe en compétition jusqu’en 1975, avant son remplacement par la 131 Abarth Rally l’année suivante. A son actif, deux victoires en Championnat d’Europe des Rallyes (en 1972 et 1975) et une deuxième place au championnat constructeurs pendant quatre saisons consécutives, de 1972 à 1975.

Abarth mettra pour sa part en avant la toute nouvelle 124 spider, roadster de sport beaucoup plus musclé que la version de base signé Fiat que nous avons récemment essayé. Les projecteurs seront également tournés vers la nouvelle Abarth 124 Rally, dotée d’un moteur 1800 cm3 développant 300 ch issue de l’expérience du Team Abarth Racing, dont l’objectif est de marquer le retour de la marque au scorpion sur les spéciales de rallye dans la nouvelle catégorie FIA R-GT.

Abarth 124 Spider Rally (2016) et Fiat 124 Abarth Rally (1975)
Abarth 124 Spider Rally (2016) et Fiat 124 Abarth Rally (1975)

Au niveau du patrimoine historique, cette exposition complète celle vue récemment au MotorVillage qui célébrait les berlines sportives Alfa Romeo. On retrouvera la Giulia TI Super qui fit ses débuts en 1962. “Dessinée par le vent”, comme l’affirmait alors une publicité, elle affiche un coefficient de pénétration dans l’air (Cx) de seulement 0,34, valeur exceptionnelle à l’époque. Cette berline sportive est devenue l’épine dorsale de la gamme Alfa Romeo. Première voiture produite en série avec une transmission à cinq vitesses et l’une des premières à recevoir une structure de carrosserie à déformation différenciée pour une meilleure sécurité, elle dispose du fameux moteur double arbres quatre cylindres de 1600 cm3, sophistiqué et aussi fiable que performant. Les qualités du modèle se trouvent exacerbées sur cette rare version TI Super, lancée en 1963 (112 ch pour 190 km/h). Produite à seulement 501 exemplaires, la TI (Turismo Internazionale) Super va servir de monture à toute une génération de pilotes qui remportent de très nombreux succès à son volant, notamment sur route ouverte, comme l’illustre sa victoire de classe au Tour de France Auto en 1963, l’un de ses plus grands succès. Au total, plus d’un million d’unités ont été produites, toutes versions et carrosseries confondues, faisant de la Giulia l’un des plus grands succès d’Alfa Romeo.

Alfa Romeo Guilia Ti Super (1963)
Alfa Romeo Guilia Ti Super (1963)

A ses côtés, le Coupé 1750 GTAm avec ses quatre phares ronds, un profil agressif et des passages de roues proéminents, caractéristiques qui rappellent l’esprit technologiquement avancé de la série “Alfa Giulia GTA”. Le nom GTAm («Am» signifiant Amérique) fait référence à la version destinée à l’Amérique du Nord. Cette rare GTAm affiche une puissance pouvant dépasser les 220 ch. Son poids est considérablement allégé, en baisse de 150 kg, grâce notamment au recourt à des matériaux plastique pour certains éléments de carrosserie. Cette version permet à l’écurie Autodelta d’obtenir des résultats de premier plan. En 1970, elle remporte le Championnat d’Europe des voitures de tourisme avec le Néerlandais Toine Hezemans, et l’année suivante, elle est première au championnat constructeurs. Des pilotes de renom comme Hezemans, Andrea de Adamich, Carlo Facetti et Nino Vaccarella ont pu exploiter à plein le potentiel de cette voiture qui pouvait développer jusqu’à 240 ch et atteindre 230 km/h. Ce modèle illustre l’une des périodes sportives les plus glorieuses d’Alfa Romeo. Seules 40 unités ont été construites.

Alfa Romeo 1750 GTAm (1970)
Alfa Romeo 1750 GTAm (1970)

Enfin, le saint graal est représenté par une barquette 33/3 litres Le Mans, dérivée de la précédente 33 “2 litres”. Elle dispose d’un moteur V8 de 2998 cm3 à 4 soupapes par cylindre et injection indirecte qui délivre 400 ch à 8 000 tr/mn. Son châssis est composé de panneaux d’aluminium et de titane alors que son empattement reste pratiquement inchangé par rapport à la 33/2. Sa vitesse de pointe atteint 330 km/h. Ce modèle remporte de très nombreuses victoires en 1971, dont la célèbre Targa Florio avec Vaccarella et Hezemans.

Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 “3 litres” Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 “3 litres” Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 "3 litres" Le Mans (1970)
Alfa Romeo 33/3 “3 litres” Le Mans (1970)

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous