Actualité BMW

BMW M340i xDrive Touring, l’anti SUV

BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring

Avec 1,7 millions d’exemplaires depuis 32 ans d’existence – dont 500 000 pour la précédente génération (F31) – BMW renouvelle pour notre plus grand plaisir la version break de sa berline Série 3, nommée Touring. Malgré la part grandissante des ventes de SUV’s (dont nous ne sommes pas fan), la marque bavaroise n’a pas oublié qu’un break reste polyvalent et pratique sans être obligé de se tourner vers ses gammes X. BMW oblige, c’est un 6 cylindres qui coiffe la gamme Série 3 (G20), le 3.0L turbo (B58) de la Z4 M40i (G29) (lire ici) – mais aussi des Toyota GR Supra A90 (lire notre essai ici) et Morgan Plus Six (lire ici) – agrémenté du kit M Performance, permettant d’offrir une puissance de 374 ch (275 kW) et un couple de 500 Nm… bien utile pour déplacer les 1,8T de la M340i xDrive Touring (G21).

Discrète et sage “M3”

BMW n’a jamais décliné la version Touring de la Série 3 en M3, laissant le champs libre à Alpina avec la B3 Touring AWD de 462 ch (340 kW) et 700 Nm. La M340i xDrive Touring se positionne en concurrente des Audi S4 (V6 354 ch), Mercedes Classe C 43 AMG (V6 390 ch) et Volvo V60 T8 (4 cyl. hybride rechargeable 390 ch). Avec cette nouvelle génération (G21), les proportions ont évolué avec 8 cm de plus en longueur, 1,6 cm de plus en largeur et 8 mm de plus en hauteur soit respectivement 4,71 m, 1,83 m et 1,44 m. L’empattement a gagné 4,1 cm (identique à la berline) soit 2,85 m. Le coffre affiche une contenance de 500 m3 et 1510 m3 au maxi, une valeur proche des Audi A4 Avant et Mercedes Classe C break.

BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring

On notera un cache bagage en deux parties (pouvant se ranger sous le plancher de coffre) et une lunette arrière à ouverture indépendante (sans besoin d’ouvrir la porte de coffre). Autres astuces bien pratiques de série, des boutons permettent de rabattre la banquette arrière directement, un système d’immobilisation des bagages via des bandes en caoutchouc qui se gonflent lorsque le hayon se referme (repris du X5) et la fonction “mains-libres” pour ouvrir/fermer le hayon de manière automatisée. BMW ne prétend pas être la référence en capacité de chargement mais propose un coffre plus pratique et mieux pensé que sur l’ancienne génération Série 3 Touring (F31).

BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring

En 1989, BMW proposait sur la seconde génération de Série 3 (E30) des moteurs 6 cylindres en ligne atmosphériques de 2.0L (M20B20) de 129 ch (95 kW) et 2,5L (M20B25) de 170 ch (125 kW). Aujourd’hui, 30 ans plus tard, cette architecture moteur – qui a fait la noblesse de la marque – n’est disponible qu’en une seule version (B58), turbo de 3.0L (turbo double entrée “TwinScroll”, levée variable des soupapes “Valvetronic”, calage variable des soupapes “double Vanos”). Le kit M Performance apporte un surplus de puissance de 34 ch 500 tr/min plus haut que sur le Z4 M40i, soit 374 ch (275 kW entre 5500 et 6500 tr/min) pour un couple identique de 500 Nm sur une plage de régime légèrement plus élevée (1850 à 5000 tr/min au lieu de 1600 à 4500).

Par rapport à sa devancière (F31) xDrive M Performance 335i puis 340i, le gain est respectivement de 48 ch/50Nm (326 ch/450 Nm) et 14 ch (360 ch/500 Nm). L’injection directe (pression augmente de 200 à 350 bars) et la suralimentation (réactivité de la turbine des turbos gagne 25%) ont été repensées. La culasse en alliage, le carter en aluminium, l’ensemble pistons/bielles allégé, le vilebrequin forgé et le refroidissement moteur ont été optimisé. Les pertes par frottement ont été réduit dans les cylindres et le carter-moteur à l’aide d’un revêtement d’acier spécifique.

BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring

La transmission est intégrale xDrive et associée à une boîte automatique Steptronic Sport à 8 rapports alors que la précédente 340i (F31) était disponible en propulsion à boite manuelle. Le châssis de la M340i xDrive Touring reprend les spécificités de la berline : différentiel à glissement limité mécanique à gestion électronique M Sport, suspension sport M et direction sportive variable, freins M Sport (étriers fixes à quatre pistons et disques de 348 mm à l’AV et étriers flottants à un piston avec disques de 345 mm AR) et jantes M en alliage léger de 18 pouces (7.5×18 AV et 8.5×18 AR) chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4 (225/45 R18 95Y XL et 255/40 R18 99Y XL). Une taille de 19 pouces est disponible en option.

En terme de performances, BMW annonce la 0 à 100 km/h en 4,5 sec (0,1 sec de plus que la berline) et une VMax limitée à 250 km/h. Toutes les aides électroniques (conduite autonome en circulation urbaine, affichage tête haute, alerte de collision avec action sur les freins, système de contrôle de stabilité, etc…), modes de conduites (eco, confort, sport, sport+) et équipements sont identiques à la berline.
Avec 1,8T sur la balance, la consommation au 100 km varie de 6,3L (extra urbain) à 9,7L (urbain) soit 7,6L en combiné. Les rejets de CO2 s’élèvent à 172 gr/km (Euro 6d-temp) assurant un malus élevé (5340 euro en 2019). Tarifs à venir.

BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring
BMW M340i xDrive Touring

Source CP BMW