Actualité Audi Porsche Sport Auto Toyota WEC & ELMS

FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1 : Porsche vainqueur au Mexique

FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber

Pour cette 5ème manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, se déroulant sur le circuit de Mexico, la pluie s’est invitée imposant un suspens jusqu’à l’issue des 230 tours de course. Dans la catégorie reine des LMP1-H, aucune des trois marques prétendantes à la victoire – Audi, Porsche, Toyota – n’a eu la partie facile, connaissant toutes des incidents de course. Comme au Nurburgring, c’est la Porsche 919 Hybrid #1 (Bernhard/Webber/Hartley) qui s’impose. Elle est suivie des Audi R18 #7 (Fässler/Lotterer) et Toyota TS050 Hybrid #6 (Sarrazin/Conway/Kobayashi). En LMP1 privé non hybride, le Rebellion Racing remporte son 3ème succès en quatre courses, la R-One AER #13 (Tuscher/Kraihamer/Imperatori) arrivant 6ème au scratch derrière la Porsche 919 Hybrid #2 (Dumas/Jani/Lieb). L’autre LMP1 privé, la CLM P1/01 AER #4 du Bykolles Racing Team termine à la 21ème place dans le peloton des LMGTE.

FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber

Pluie, drive through et Full Course Yellow

Comme en Allemagne, les Audi partent en tête dès le début de course. Il faudra attendre l’avant mi-course pour que Porsche reprenne le commandement, avec les Toyota venues se mêler à la lutte pour le podium. C’est une heureuse surprise de voir les machines japonaises à si bonne fête. En effet, suite à une sortie de Stéphane Sarrazin dès le premier jour des essais, il a fallu changer le châssis monocoque de la TS050 Hybrid #6. Les mécanos du Toyota Gazoo Racing ont réussi à remettre l’auto d’aplomb et la 3ème place du podium est une belle récompense. Le pilote français a été imperturbable et performant en piste et sans un drive through – pour un contact entre son collègue Conway et la Ligier/ESM #31 -, la 2ème place était envisageable.

Porsche 919 Hybrid, Porsche Team 2: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb, Porsche Team 1: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team 2: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb, Porsche Team 1: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1

Les vainqueurs Timo Bernhard, Mark Webber et Brendon Hartley ont eu eux aussi droit à un drive through pour avoir coupé la ligne continue à l’entrée des stands. La victoire a d’ailleurs failli leur échapper quand Timo Bernhard partait dans une large glissade, en “flirtant avec le mur”, à 5 minutes de la fin suite au retour de la pluie. Derrière, ce ne fut pas suffisant pour que l’Audi #7 puisse profiter de l’occasion et reprendre la tête, échouant sur la ligne d’arrivée avec un écart de 1 min 1 sec après 6 heures de course ! Il faut dire qu’André Lotterer et Marcel Fässler ont perdu temps lors d’un Full Course Yellow (drapeau jaune général) puis lors d’un arrêt, puisque les mécaniciens ont dû pousser la R18 #7 dans la voie des stands, et enfin suite à un problème de freinage.

FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1

La Porsche 919 Hybrid #2 de Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani, les leaders actuels au championnat, ont terminé au pied du podium. il ont dû changer de sabot arrière suite à une poussette avec l’une des deux Alpine. L’Audi R18 #8 termine au fond du classement à un anonyme… 27ème et dernière place ! Loïc Duval, Oliver Jarvis et Luca di Grassi ont bien animé le début de course mais des soucis de freins leurs ont imposé de nombreux arrêts aux stands. Enfin, la Toyota TS050 Hybrid #5 de Sébastian Buemi et Kazuki Nakajima a du abandonner sur un problème du système hybride. Quand on vous dit que cela n’a pas été de tout repos… surtout avec la pluie qui a obligé les équipes à faire des choix pneumatiques divers : gommes “hybrides” puis gommes “pluies” pour revenir en “hybrides” puis en “slicks”.

Voir le classement complet de la course > IcI <

FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Toyota Racing TS050 World Endurance Championship. 6 Hours of Mexico Autodromo Hermanos Rodriguez 1st-3rd September 2016
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid, Porsche Team: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
Porsche Team: Mark Webber, Brendon Hartley, Timo Bernhard (l-r)
WEC Mexico 2016
WEC Mexico 2016
Porsche Team: Romain Dumas
Porsche Team: Romain Dumas
FIA WEC 6 Heures de Mexico, LMP1
John Steeghs (NDL) Team Manager Toyota Racing TS050 World Endurance Championship. 6 Hours of Mexico Autodromo Hermanos Rodriguez 1st-3rd September 2016

Crédit photos @Audi, Porsche, Toyota, FIA WEC

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous