Actualité Rebellion Sport Auto WEC & ELMS

FIA WEC 6 Heures du Nürburgring : Vaillante Rebellion une nouvelle fois sur le podium LMP2

FIA WEC 6 H du Nürburgring - Vaillante Rebellion
FIA WEC 6 H du Nürburgring - Vaillante Rebellion

Les deux Oreca 07 Vaillante Rebellion n°31 et n°13 passent la ligne d’arrivée en deuxième et quatrième position au terme de 6 heures de course acharnées sur le Nürburgring. Sur la n°31, Filipe Albuquerque remplace Nicolas Prost retenu en FIA Formula E pour le E-Prix de New-York. Mais une fois de plus, l’écurie suisse a buté contre le leader incontesté de la catégorie LMP2, l’Oreca 07 n°38 du Jackie Chan DC Racing, emmenée par le Jota Sport, qui après sa seconde place historique aux 24 Heures du Mans 2017, s’adjuge une nouvelle victoire de catégorie sur le circuit allemand.

FIA WEC 6 H du Nürburgring - Vaillante Rebellion
FIA WEC 6 H du Nürburgring – Vaillante Rebellion

Agressifs dès les premiers instants, les deux Vaillante Rebellion n°31 et n°13 étaient en première et deuxième positions dès les premières minutes de course. Une vive lutte pour la première place s’est livrée entre les deux Oreca 07 du team suisse et l’actuel leader du championnat, l’Oreca 07 n°38 du Jackie Chan DC Racing. Malgré des conditions météo irrégulières, Julien Canal pour la n°31 et David Heinemeier Hansson ont effectué de bons relais à 2 heures de course en maintenant les autos dans le top 3. À trois heures de course, les pilotes Filipe Albuquerque et Luis Felipe (Pipo) Derani ont permis aux deux Vaillante Rebellion de rester aux avant-postes du classement LMP2 en conservant les deuxièmes et troisièmes places de la catégorie.

Les derniers changements interviennent à quatre heures et demi de course avec le retour de Bruno Senna et Mathias Beche et ce jusqu’au drapeau à damier. Une course engagée de toute part qui aura tenue toutes ses promesses tant sur les performances que sur la motivation. La n°13 s’arrête quant à elle au pied du podium après avoir lutté jusqu’aux derniers instants pour la troisième place enlevée par l’Alpine A470 n°36. Comme lors de la séance de qualification, ce sont Bruno Senna et Mathias qui ont réalisé les meilleurs tours en course du team respectivement en 1:47.933 et 1:47.922. L’écurie suisse avait à cœur de faire un bon résultat après la disqualification de sa 3ème place aux 24 Heures du Mans (lire ici et ici).

FIA WEC 6 H du Nürburgring - Vaillante Rebellion
FIA WEC 6 H du Nürburgring – Vaillante Rebellion

Julien Canal : « Je suis globalement satisfait de notre course, nous avons accueilli un nouveau pilote : Filipe Albuquerque. Nous avons eu un très bon feeling tous les 3 et aussi en terme de réglage de la voiture. Une des clés de ce week-end pour gagner la course était le trafic en piste avec les autres compétiteurs. Le non-respect évident du drapeau bleu de certaines voitures qui ne jouaient pas le podium qui avaient 1 à 2 tours de retard sur nous, nous a coûté beaucoup de temps. Il nous faut aussi continuer de travailler pour rattraper les leaders Jota #38, tout est encore possible pour le championnat ! »

FIA WEC 6 H du Nürburgring - Vaillante Rebellion
FIA WEC 6 H du Nürburgring – Vaillante Rebellion

Mathias Beche : « Nous avions à cœur de prendre notre revanche après Le Mans. Le week-end fut mitigé, avec des hauts et des bas. Nous avons pu réaliser un bonne performance en qualification avec le 2ème meilleur temps absolu. En course, j’ai pris un bon départ et le rythme sur nos premiers stints était bon. Malheureusement la voiture dégradait trop les pneus arrières et les seconds stints furent compliqués. À la fin de la course nous nous battions pour le podium et nous le perdons sur le dernier pitstop, l’Alpine étant sur une différente stratégie s’arrêtant plus tard. À la fin de la course je devais économiser de l’essence et j’ai tout donné pour revenir sur Lapierre. Malheureusement l’avant de la voiture fut endommagé plus tôt dans la course et mon rythme n’était pas suffisamment rapide pour porter une attaque. Je garde néanmoins beaucoup de positif du week-end. Le championnat est très compétitif et nous devons travailler encore plus dur sur les détails qui nous permettrons d’accéder à la victoire. »

Source CP Rebellion Racing

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous