Genesis Essentia Concept : Ne l’appelez pas Hyundai | AUTOMOTIV PRESS
Actualité Concept Genesis Hyundai Salon Auto Salon de New York

Genesis Essentia Concept : Ne l’appelez pas Hyundai

Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept

Au Salon de New York, Genesis la marque premium de Hyundai a marqué les esprits avec l’Essentia Concept. Ce superbe coupé est un véhicule électrique Grand Tourisme aux lignes athlétiques, organiques et sculpturales, fluides et élégantes, en un mot aériennes. L’arrivée du styliste SangYup Lee (2016) – en provenance de Bentley – n’est pas étranger au renouveau du design de la marque coréenne où il y retrouve son ancien collègue, Luc Donckerwolke qui a suivi la même direction (2015). Coup dur pour le Groupe Volkswagen… Après le magnifique Genesis New-York Concept du Mondial de Paris 2016 et le très beau Hyundai Le Fil Rouge Concept du Salon de Genève 2018 (qui pourrait être badgé Genesis), nul doute que le design du haut de gamme de Hyundai est en pleine (r)évolution.

Peu importe les caractéristiques techniques de l’Essentia Concept, Genesis n’en dévoile d’ailleurs presque aucunes (0-100 km/h en 3 sec, VMax 268 km/h, autonomie 373 km). Les seules éléments connus sont : un châssis monocoque en fibre de carbone ultra léger, un luxueux cockpit habillé de cuir, de carbone et d’aluminium brossé, plusieurs moteurs électriques, un capot avant transparent permettant d’apercevoir les éléments de structure et de suspension, des portes à ouverture en élytre, des phares à quatre faisceaux (comme le prototype VUS GV80), des sorties d’air au niveau des flancs servant à réduire le coefficient de traînée et un important diffuseur arrière diminuant les turbulences sous la voiture.

Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept

L’objet, au final, de l’Essentia Concept, c’est Manfred Fitzgerald, directeur mondial de la marque Genesis, qui nous l’indique : “En tant que constructeur de véhicules de luxe, nous comprenons qu’il est impératif de concevoir des produits suscitant le désir, la passion et l’inspiration, tout en mettant l’emphase sur la culture et en surpassant les attentes en matière de technologie et de connectivité ; intégrant ainsi de façon transparente le monde extérieur avec l’intérieur du véhicule. C’est tout cela que la Genesis Essentia représente”. Ainsi l’Essentia Concept n’est pas là que pour faire beau dans un salon, il doit répondre à cinq objectifs.

Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept

C’est une partie essentielle de la construction de l’image de Genesis, être une marque de luxe crédible : “Nous cherchions une icône pour la marque”, dit Donckerwolke. “Nous voulions trouver le bon moyen de transport. Du point de vue d’un pur passionné de voitures, la seule façon de le faire n’est pas un grand SUV, le genre de chose que les constructeurs sportifs traditionnels aiment à montrer, mais avec une voiture de sport sensuelle”. Non, les marques premiums concurrentes ne sont pas visées…

Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept

De belles lignes organiques, pas un coin : Donckerwolke appelle les lignes de l’Essentia Concept non agressives et pures, “comme une Ferrari Lusso moderne”. Il note que les concept-cars des années 1960 qui ont marqué l’époque et influencé les voitures de moindre qualité ne provenaient pas de Ferrari ou Lamborghini, mais de Bertone et Pininfarina.

L’aérodynamique : “Nous avons commencé avec un concept aérodynamique”, et nous avons divisé le concept dans le cockpit et les panneaux de carrosserie. Donckerwolke répète que les résultats sont “anti-agressifs, non-wedge”. Il ajoute, “il y a beaucoup de mouvement” dans la conception, “mais tout est équilibré”.

Véhicule Electrique : “Il n’y a pas de capot”, note Lee, “bien que le morceau entre les ailes avant soit transparent. Vous pouvez voir les poussoirs de suspension sous le panneau transparent”. Les batteries ne sont pas situées sous le plancher (comme chez Tesla) mais entre les deux sièges, au niveau du tunnel de transmissions.

Construisons-le… et nous le conduirons : c’est une voiture de sport, pas un exercice autonome (bien que l’accent soit mis sur la communication), donc il y a un vrai volant. Donckerwolke et Lee esssayent de convaincre la direction de Hyundai de la nécessité de produire un coupé – marqueur fort de toute marque se revendiquant de luxe et de sport – issu de l’Essentia Concept. Le dernier Genesis Coupé remonte à 2014 et il n’a pas spécialement laissé de souvenirs mémorables.

Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept
Genesis Essentia Concept

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous