Actualité Goodwood Revival Historique Sport Auto

Goodwood Revival 2015 : Visite des paddocks

Goodwood Revival 2015
Goodwood Revival 2015

Les paddocks sont un lieu incontournable de la vie du Revival, véritable plaque tournante toujours en activité puisque toutes les voitures que l’on voit en piste en sortent pour y revenir ensuite. Impossible de ne pas les traverser et parfois y passer beaucoup de temps à détailler les voitures et discuter avec les mécanos ou pilotes toujours très contents de partager leur passion. Une petite partie est en accès limité, mais environ 3/4 des voitures sont accessibles à tout le public c’est un véritable régal ! Allez je vous prends sous ma veste en tweed pour un petit tour, dans le désordre, des paddocks…

Soyons un peu curieux et regardons ce qui se passe de l’autre côté de la piste !

Comme partout ailleurs tous les détails sont soignées pour parfaire l’ambiance, les sponsors d’époque sont toujours pimpants !

Un bel alignement de Maraneliennes pour la Lavant Cup

SPA 7, vous me reconnaissez ? J’étais déjà là, avec une autre immat’ il est vrai, il y a 50 ans !

Une Ferrari 246 Dino profite du soleil matinal

Du coté des autos du Goodwood Trophy on en est aux derniers préparatifs avant la course, la Frazer Nash 1936 et son un look parfait.

Magnifique Afla 308C !

Même Gaston Lagaffe avait fait le déplacement ? Et non il s’agit de la Frazer Nash de Patrick Blakeney-Edwards fait bien parti du plateau du Brooklands Trophy !

Mme 300 SL aux petits soins

Parfois on pense que la bière servie dans les pubs autour du circuit peut troubler la vision, on a l’impression de voir double…

Mais non c’est tout à fait normal puisque les 6 Cobra Daytona Coupé construites étaient toutes réunies ici, pour la 1ère fois depuis 50 ans ( !), toute avec la même livrée bleue et blanche

Faire un tour dans les paddocks c’est aussi l’occasion d’observer quelques détails, comme les lignes de l’Anglia, non sans rappeler notre bonne vieille Citroën Ami6 avec sa lunette arrière inversée

Voir et être vu comme disait ce vieux slogan de la Sécurité Routière !

Besoin d’air frais on dirait sur cette Aston

Vous pouvez vous y hier, c’est un conseil de pilote E-Type Lowdrag 🙂

Le côté sympa de ces paddocks ouverts est la totale liberté de voir travailler les mécanos et même de discuter avec eux. Autre bon point, eux aussi jouent la carte magique de la tenue d’époque !

Ça bricole sous le capot de Nick Swift

Ça fait briller du coté du Earl of March Trophy

Ici c’est sur les freins arrière que la groooose Galaxie 500 se fait soigner

Encore les freins, mais avant sur la Mini de BMW Classic

Tandis qu’on a l’air de se creuser la tête sur Hairy Canary

Moins de question sur la Mini de l’Ecurie Ecosse, l’ensemble moteur/boite vient d’être remplacé, il ne reste qu’à resserrer les cardans avant de repartir en piste…

Herbe fraiche et ciel bleu, des conditions sympas pour bosser finalement !

Quoique l’herbe anglaise est si épaisse que ce n’est pas forcément un bon plan si on perd un écrou. Voilà certainement pourquoi cette Galaxie a préférer squatter un coin d’aller sur du vrai bitume

Lotus-Ford, voilà un partenariat plutôt rare avec cette belle barquette

Que l’on retrouve quelques instants plus tard en pré-grille du Whitsun Trophy, une pré-grille bruyante et chargée en odeur d’essence 🙂

La Maserati Birdcage est une beauté, ce n’est pas une nouveauté, mais avec cette robe rouge elle a même un peu petit quelque chose d’animal

La foire aux tubes ce châssis !

Mieux vaut éviter de trop flaner dans les paddocks, il y a aussi pas mal de traffic, même sur l’herbe parfois

L’avantage des V8 c’est que même au ralenti on les entend arriver !

Un petit tour du côté des voitures présentes pour rendre hommage à Bruce McLaren, les débuts de l’aéro en monoplace

La première supercar McLaren n’est pas la F1 des 90’s…

Un joli embouteillage sur la voie qui conduit à la pitlane

Les utilitaires pour les teams sont bien évidement d’époque, voici l’ancêtre de la trottinette à moteur

Et celui du quad plateau pour transporter outillage et pièces jusque dans les paddocks !

Tiens le St Mary’s termine sa seconde séance d’essais, profitons de les voir rentrer…

La Thunderbolt qui gagnera les 2 courses

Ford UK vs Ford US, y’a comme une différence d’échelle 🙂

En faisant exception des Mini et des Galaxie, le plateau est presque homogène

Le deuxième pilote vient partager les infos et le ressenti, bon gars il aide même à pousser la voiture jusqu’à son emplacement.

Nick Swift, en bleu, discute avec son pote James Martin le cuisto pour savoir ce qui s’est passé. Et oui il y aura un peu de carrosserie à faire sur l’avant droit…

Téléphoner au volant c’est pas bien, même quand on est en dehors de la voiture ?!

Allez on retourne voir ce qui se passe en piste

Crédit photos @ Ambroise Brosselin

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous