Actualité GPAO Historique Sport Auto Vidéos

GPAO 2014 : Les paddocks !

Le coté convivial et familial du Grand Prix de l’Age d’Or est l’un des ses gros atouts, ainsi tout est accessible pour tous, à commencer par les paddocks que chacun peut arpenter à loisirs.
Il est ainsi possible de voir les mécanos travailler, les pilotes se concentrer et évidement admirer dans les moindres détails ces machines de course au palmarès parfois insoupçonnable !

Entrée dans les paddocks sous le soleil matinal

Certaines comme cette BMW 1800 Ti cherchent le soleil qui arrive

Ou cette Cortina qui se réchauffe le derrière à la lueur des premiers rayons solaires

A l’inverse une des BMW 3.0 CSL semble déjà savoir qu’elle aura plus de calories à disperser, elle cherche l’ombre

Du coté des mécanos, c’est le moment des dernières vérifications

Voir discussions

Pendant que chez d’autres les travaux ont du durer tard dans la soirée et semblent laissés en plan

La magnifique 250 GT ’62 attend son dernier pneu neuf

Changement de bougies peu accessibles sur la 356 Abarth

Et après l’effort, le réconfort !

La seule et unique Mini présente cette année, à la grande déception de nombreux spectateurs après les bagares endiablées des années précédentes

Junior Team, c’est écrit sur le pare-soleil !!

De l’autre coté des stands, ça semble parler stratégie

Et attendre son tour de prendre le volant

Un A sur une Type-E ’63, voilà qui fait envie … même s’il faut aller faire le plein

Sur une Chevron B8, le plein se fait au pichet, et pas à la pompe…

Concentration en pré-grille du Trophée FIA Lurani

Jens, le pilote de cette Brabham semble quant à lui prêt pour le départ

Aérodynamique animale pour cette Wainer de 63

Avant le départ de la course du Classic Endurance Racing

Et tu vois, quand je te prendrai l’intérieur en bout de ligne droite, je te ferai ça comme signe !

Light is right, jusque dans le support de rétro !

Bateau, avion ou navette spaciale ?

Et non il s’agit bien d’une redoutable Porsche 908

Je suis définitivement fan des lignes de la Lola T70…

Le pilote de cette Sauber attire toutes les attentions

Chevron B26, du brutal tant dans les lignes que dans les perf !

4 cylindres anglais dans une Lotus, 2 Weber

8 cylindres américains dans une Italienne, 4 Weber

Et logiquement, 12 cylindres italiens dans une Italienne, 6 Weber !

Hey j’ai les mêmes fils de bougies sur mon double arbre … japonnais

Coventry Climax, un nom qui évoque tant d’épopées

On ne fait pas que des carrosseries à Modène

Un baquet que l’on aimerait bien occuper

Un volant derrière lequel on aimerait bien se glisser, oui ça fait envie tout ça

Même si parfois le pédalier peut sembler virile

Ou encore le levier de vitesse loin des standards ergonomiques modernes

Toute la beauté de cette Maserati A6 de 1951

Monaco, Shell, Maserati, 3 noms souvent associés

Alliance surprenante mais qui semble payante puisque Tony Wood a gagné les 2 courses du week-end !

Il y avait du monde dans les paddocks pour admirer ces engins

Détail sur une “Birdcage”

On remonte un peu dans le temps, Cooper est toujours aux avant-postes

Une Evla mk8 à nu

Les morceaux manquants sont là !

Le logo qui métamorphose une Cortina en pistarde redoutable

Parc fermé du Trophée Lurani après la course

C’est tellement léger que les pneus ne souffrent même pas !

Grosse révision pour cette Lola

Dépose de la prothèse avant sur 935

Magnifique Camaro Z28, peu courante sur les circuits

Une belle E28 aux couleurs d’époque, dommage je ne l’aurai pas vu en piste

Mais dis donc, c’est pas pour toi ces gros pneus !

Duo de Giulia GTA

Une des nombreuses Cortina qui ont bien animées le plateau U2TC

J’ai toujours un faible pour les Type E

Mesdames Cobra

Ca demande à respirer et manger de l’air frais un gros félin

Prête pour la prochaine course, les écoutilles sont fermées !

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous