Actualité Lotus

Lotus Exige Sport 380 : Une supercar ?

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Après son travail d’allègement et d’augmentation des performances sur les Elise Sport 250 et Evora Sport 410, Lotus continue avec l’Exige Sport 380. Basée sur la récente Exige Sport 350 ; présentée l’année dernière en décembre ; cette nouvelle évolution propose une augmentation de puissance de 30 ch, un allègement de poids de 26 kg à vide (avec les options “light” réduction de poids) et une aérodynamique retravaillée apportant 60% d’appuis supplémentaires. Résultat, le 0 à 100 km/h gagne 0,2 sec avec 3,7 sec en boite manuelle 6 rapports (0 à 60 mph en 3,5 sec) et la Vmax augmente de 12 km/h.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

“S’il était encore vivant Colin Chapman approuverait…”

Jean-Marc Gales, CEO de Group Lotus plc, précise : « Nous avons réservé un modèle très spécial pour ce dernier lancement en 2016. En nous appuyant sur l’excellente Exige Sport 350, nous avons développé une “supercar” aux proportions parfaites, faite pour la route, intuitive et accessible. En combinant une réduction de poids tout simplement drastique, une puissance accrue et une plus grande agilité, nous avons créé un modèle exceptionnel qui offre bien plus que la somme de ses éléments. L’Exige Sport 380 est tellement incroyable qu’elle ne se classe plus en tête de sa catégorie : elle est une catégorie à elle seule. »

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Nous ne pouvons qu’approuver le chemin prit par Lotus, qui faute de moyen pour développer de nouveaux modèles, affine sa gamme actuelle vers la performance et l’efficience. Alors, nous allons être un peu “bégueule” pour une fois. Nous attendions une puissance de 400/410 ch pour cette Exige Sport évoluée, avec le set-up moteur des Evora 400/410. 380 ch en partant de la l’Exige Sport 350, Lotus a coupé la poire en deux… C’est un peu le verre vide à moitié plein. Mais ne renions pas le travail du département “allègements et performances”, le Lotus Lightweight Laboratory. De 1125 kg à vide sur la Sport 350 (BVM6), c’est 25 kg de gagnés avec les options “light” réduction de poids, soit 1100 kg à vide pour la Sport 380 (-15 kg soit 1110 sans). En terme de poids à sec, l’écart est encore plus important, passant de 1099 kg à 1066 kg avec les options “Light-réduction de poids” (-23 kg soit 1076 sans). Tiens, l’Exige V6 Cup R est passée par là… (1040 kg à sec). Ça ne vous rappelle rien ? Mais, si bien sur, c’est un mix des récentes séries limitées Exige 360 Cup, Exige 350 Special Edition. On s’y perd un peu dans toutes ces séries limitées… on vous explique…

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Passant de 0 à 100 km en 3,7 sec pour atteindre une VMax de 286 km/h (BVM6), les performances sont à la hausse : 0,2 sec de gain et 12 km/h de plus en pointe par rapport à la Sport 350 créditée de 3,9 sec et 274 km/h. Lotus annonce un rapport poids/puissance de 357 ch/T en se basant sur le meilleur poids à sec de 1066 kg. L’Exige Sport 380 est équipée de série de composants en fibre de carbone laquée. Ces composants en fibre de carbone, tissés et posés à la main, lui permettent de réaliser un gain de poids par rapport à l’Exige Sport 350. Le splitter avant, le panneau central du capot avant, l’aileron arrière et l’encadrement du diffuseur arrière ont tous été revus, économisant à eux seuls 2,7 kg. La nouvelle lunette arrière ultra-légère en polycarbonate transparent pèse 0,9 kg de moins que celle de l’Exige Sport 350. Les sièges sport carbone (-6 kg), la batterie lithium-ion (-0,3 kg), les roues forgées ultra-légères et les disques de frein rainurés en deux parties (-10 kg) s’additionnent pour un gain de poids exceptionnel de 26,3 kg. Le nouveau design du panneau traversant arrière comprend désormais deux feux arrière, contre quatre sur l’Exige Sport 350, les feux de recul et antibrouillard étant désormais montés vers l’intérieur du panneau. Ce nouveau design permet d’économiser 0,3 kg supplémentaire. Le châssis en aluminium extrudé collé, une référence en la matière, reste identique.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Le moteur V6 suralimenté de 3,5L développe une puissance de 380 ch à 6700 tr/min pour 410 Nm de couple à 5000 tr/min. Pour mémoire l’Exige Sport 350 propose 350 ch à 7000 tr/min pour 400 Nm de couple à 4500 tr/min. Cette augmentation de puissance provient à la fois d’une nouvelle poulie de compresseur de suralimentation qui augmente la pression de charge, d’une pompe d’alimentation plus performante, d’une nouvelle programmation de l’unité de contrôle moteur et de l’introduction d’un nouveau système d’échappement, déjà utilisé sur l’Evora 400 et l’Evora Sport 410. L’autonomie accrue grâce à un plus grand réservoir de carburant de 48 litres.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Pour des changements de vitesse plus rapides et précis, l’Exige Sport 380 est équipée d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports reprenant le célèbre design ouvert de Lotus. L’alignement précis de ses composants légers en aluminium moulé et usiné élimine tout mouvement latéral. En plus d’être esthétique, ce mécanisme de transmission ouvert permet d’alléger le véhicule. La boîte de vitesses manuelle bénéficie également d’un nouveau refroidisseur d’huile garantissant une température optimale des rapports en toutes circonstances.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

La Lotus Exige Sport 380 est aussi proposée avec une boîte automatique six rapports en option qui permet au conducteur de changer de vitesse manuellement grâce aux palettes en aluminium forgé montées derrière le volant ou de se reposer sur le mode 100 % automatique de la boîte de vitesses. Cette option sera disponible à partir du printemps 2017 et le poids augmente de 11 kg, la VMax de 274 km/h étant celle de l’Exige Sport 350 en boite manuelle.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

La Lotus Exige Sport 380 est équipée du système de gestion dynamique de la performance (DPM) de Lotus qui offre des réglages « Sport » et « Race » optimisés. Permettant d’augmenter proportionnellement la réactivité de la pédale d’accélérateur, d’abaisser le seuil de glissement à la traction et de supprimer la détection des sous-virages, il offre au conducteur un contrôle plus précis avant l’intervention du système. Le DPM utilise également une soupape de dérivation de l’échappement moteur entre le milieu et haut régime qui limite la contre-pression afin de booster la réactivité de l’accélérateur et les performances du moteur en mode « Sport » et « Race ».

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Aérodynamique appuyée

L’efficacité aérodynamique joue un rôle majeur sur une voiture légère comme l’Exige, lui permettant d’augmenter considérablement sa manœuvrabilité à grande vitesse. Les designers de Lotus ont mené un travail de modélisation CFD très poussé pour affiner certains éléments de la voiture et améliorer sa performance globale. Ainsi, le nouveau masque avant modifie l’écoulement d’air qui sort des radiateurs horizontaux avant de passer sur la voiture, tandis que le spoiler avant en carbone, le spoiler avant en caoutchouc et les déflecteurs latéraux en carbone permettent de réduire la pression sous le véhicule.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

En outre, deux paires d’ailerons montés devant les roues avant, un aileron arrière en fibre de carbone et des déflecteurs placés derrière les roues arrière permettent d’augmenter la force d’appui à 140 kg en vitesse maximale, soit un gain de 60 % par rapport à l’Exige Sport 350 qui génère 88 kg à sa vitesse de pointe. Cette force d’appui accrue ne compromet cependant en rien la résistance à l’air, qui reste la même que sur l’Exige Sport 350.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

En privilégiant les solutions mécaniques aux systèmes électroniques, y compris sur des composants clés comme la direction sans assistance, l’Exige Sport 380 offre un pilotage plus fin. L’omniprésence de la fibre de carbone sur la carrosserie a permis de baisser le centre de gravité pour renforcer la précision et sensation de la direction, le “toucher de route” typique de Lotus.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Pour exprimer au mieux le potentiel de ses performances, l’Exige Sport 380 est équipée de série de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 (265/35 ZR18 à l’arrière et 215/45 ZR17 à l’avant) choisis pour leur résistance. Les pneus avant sont 10 mm plus larges que sur l’Exige Sport 350. Cette adhérence mécanique accrue est complétée par des jantes ultralégères en alliage forgé, disponibles en finition noire ou argentée. Les deux versions s’accompagnent d’étriers à quatre pistons AP Racing et de disques de frein performance rainurés en deux parties. Un système d’échappement entièrement en titane, disponible en option, permet d’améliorer l’équilibre global de la voiture en retirant -10 kg derrière l’essieu arrière. Pour les conducteurs habitués aux circuits, le Pack Circuit en option comprend des amortisseurs Nitron réglables dans les deux sens et des barres stabilisatrices réglables Eibach avant et arrière.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Le Pack Extérieur carbone en option comprend un panneau de toit monobloc en fibre de carbone et un élégant hayon ajouré en carbone. Ce panneau de toit pèse 2 kg de plus que le toit souple standard, mais ce poids supplémentaire est compensé par le hayon ajouré en carbone qui économise 2 kg.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Lookée supercar pistarde

Au niveau du style, l’Exige Sport 380 est peinte, puis finie à la main dans l’une des dix couleurs de la gamme. Le Pack Accent extérieur en option, disponible dans l’une des cinq couleurs principales, permet de mettre encore davantage en valeur les éléments en carbone de ce modèle, avec à l’avant et à l’arrière de la voiture des parties noires mates renforçant son agressivité, le passage de deux feux, au lieu de quatre, élargissant visuellement la largeur de l’auto.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

L’habitacle n’est pas en reste avec des finitions faites à la main, avec des sièges sport en fibre de carbone revêtus d’Alcantara, de cuir ou de tartan et ornés de surpiqûres contrastées. Les seuils de porte en fibre de carbone, disponibles en option, apportent un “Esprit” (ah, ah…) sportif à l’Exige Sport 380. Grâce à leur design abaissé et à leur finition enveloppante, ils facilitent l’accès à bord. Le Pack Couleur intérieur pare la console de transmission, le CVC, les œillets de siège carbone et les boutons de vitres électriques d’un encadrement contrasté dans quatre couleurs au choix. Un nouveau système audio intégré, comprenant une connectivité iPod et le Bluetooth, est également disponible en option, tout comme la climatisation.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Enfin, pour les propriétaires qui en veulent encore plus, la nouvelle Exige Sport 380 peut être personnalisée grâce à Lotus Exclusive. Associant l’artisanat britannique traditionnel à un design moderne, ce service de personnalisation, de plus en plus demandé, propose aux clients de prendre le temps de renforcer le caractère de leur Lotus à travers un vaste choix d’options. La Lotus Exige Sport 380 est livrée de série en version roadster. Une version coupé est disponible en option. Tarif pour l’Allemagne à partir de 89900 €, soit 14900 € de plus que l’Exige Sport 350, auquel il faudra ajouter le malus écolo (242 gr/km C02 en BVM6 et 225 gr/km en BA6). Bref, le prix de Lotus s’envolent. C’est comme la lingerie féminine : moins il y a de matière, plus ça coûte cher.

Lotus Exige Sport 380
Lotus Exige Sport 380

Source CP Lotus / Crédit photos @ Lotus

A propos de l'auteur

Yvan T. (@Yvan_111)

Yvan T. (@Yvan_111)

4 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Bonjour,

    Toutes recherches sur internet ; via les moteurs de recherches ; sont indexées par des mots clés référencés. Il se peut que plusieurs sites aient indexés les mêmes mots clés.

  • Pourquoi quand je cherche ce qu’est la boite de vitesse a design ouvert je tombe sur votre site + un autre avec mot pour mot la même phrase + aucune explication ?

  • Bonjour Vincent,

    Merci de nous suivre et de votre relecture, vous avez tout raison.
    Notre boss qui a écrit l’article a été trop vite, surement enthousiasmé par les performances de l’Exige Sport 380. Nous avons décidé à la rédac’ de lui supprimer le café et de la mettre au thé bio, ça le calmera 🙂

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous