24H du Mans 24H du Mans 2013 Actualité Lotus Sport Auto

Lotus LMP2 T128 : nouvelle étape pour Lotus en endurance

lotus-lmp2-2013
lotus-lmp2-2013

Le Team Lotus LMP2 est actuellement le détenteur des droits d’usage du nom magique Lotus en endurance, acquis par Kodewa GmbH. L’équipe a confié à ADESS AG le soin de développer un nouveau prototype pour la saison de WEC 2013 et suivantes.

Un nouveau châssis pour le championnet WEC

Dans l’équipe de développement, des anciens de chez Pescarolo, Peugeot Sport, Toyota, Ligier, et Sauber F1, preuve du sérieux que Lotus met dans ce projet. En fait, ADESS,( Advanced Design Engineering Solutions Systems), bureau d’études situé à Munich et dirigé par le français Stéphane Chosse, n’a pas entendu l’intérêt de Lotus, et développe depuis 2011 un prototype pour Le Mans. Celui sera donc baptisé T128, et disponible pour des clients privés, qui pourront l’engager en P2 dans les séries ALMS, Asian Le Mans Series ou European Le Mans Series.

La T128 répond au règlement 2012 de l’ACO, et pourra in fine être adaptée tant à la catégorie P1 que P2. « La version LMP2 comprend déjà certaines exigences prévues par les règlements LMP1 de 2014, telles que la position du conducteur plus haute et plus en avant que sur les prototypes actuels. Cette contrainte pénalise l’aérodynamisme un peu, mais améliore la visibilité pour le conducteur » confie Stéphane Chosse.

Kodewa GmbH propose une nouvelle brochure 8 pages en format Pdf en anglais, pour ses clients potentiels.

Adess AG, en charge du projet, a mis l’accent sur la sécurité, la visibilité et le confort du pilote. Avant des débuts programmés en LMP1 en 2014, les deux T128 rouleront en LMP2, aussi bien en Championnat du Monde d’Endurance qu’aux 24 Heures du Mans où les Lotus T128 ont été retenues.

Nouveaux pilotes

Après une saison passée en Championnat du Monde d’Endurance chez OAK Racing, Dominik Kraihamer va poursuivre le bail en FIA WEC cette année, mais au volant d’une des deux Lotus LMP2 T128. A 23 ans, l’Autrichien partagera son baquet avec Thomas Holzer.

« Je suis extrêmement heureux de rouler pour Lotus en FIA WEC cette année et je suis ravi d’avoir le soutien de mon partenaire Eat the Ball » indique « Dodo ». « Lotus est un mythe en sport automobile et spécialement pour moi qui suis autrichien, avec l’histoire de Jochen Rindt. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup inspiré. J’ai suivi la saison du team en 2012 et je suis content de travailler avec eux. J’ai grandi dans les courses d’endurance et je sais que l’esprit d’équipe est très important. Je vais faire de mon mieux pour aider l’équipe et je suis impatient d’avoir de bons résultats, ce qui n’a pu se passer ces deux dernières années en raison de problèmes techniques. Je suis impatient d’être dans la voiture pour la première fois et de faire mes premiers tours de roues rapides. »

Motorisation BMW/Judd rebadgée Praga

La marque tchèque Praga a été créée en 1907, fabriquant de voitures, de motos puis des modèles militaires. Elle réalise aussi des aéronefs dans les années 1930. C’est cette marque en mal de visibilité qui sponsorise les moteur V8 3.6L BMW Judd de 475 cv qui vont équiper les T128. Sur ce projet ambitieux ,on notera une association avec la présence des personnes suivantes : Romulus Kolles (Team Manager Kodewa), Patrick Louis (directeur exécutif Lotus F1 Team), Antonín Charouz (Charouz Gravity Racing) un homme d’affaires qui avait engagé une Lola-Aston Martin pendant les saisons antérieures en Endurance et Petr Ptáček (propriétaire de la marque Praga).

La Lotus T128 a fait ses premiers tours de roues sur le circuit Paul Ricard à l’occasion des essais officiels du Championnat du Monde d’Endurance. « Nous sommes fiers de voir le résultat final de notre développement sur la piste » indique Stéphane Choose, président de ADESS AG. « Durant les douze derniers mois, ADESS AG a travaillé sur le développement de la T128. Plusieurs années de présence en Formule 1 et en Endurance nous ont sérieusement aidé à dessiner l’auto, ce qui est fortement conseillé pour jouer les premiers rôles en LMP2. Le développement aérodynamique de l’auto a débuté avec un programme intensif de CFD et nous tenons à remercier notre partenaire SCE Solutions pour les tests en soufflerie. Comme le package aérodynamique prenait forme, la conception à grande échelle a été réalisée. Un effort a été fait sur le plan de la sécurité et de la maniabilité afin de rendre l’auto compétitive. Kodewa et nous-mêmes sommes heureux et optimistes de voir la T128 sur la piste à Silverstone. »

Pour cette saison 2013, Lotus LMP2 devient Lotus Praga LMP2, Gravity Charouz Racing étant partie prenante dans le projet. On retrouve d’ailleurs Jan Charouz au volant de la T128 sur le Championnat du Monde d’Endurance. Le Tchèque roule en compagnie de Dominik Kraihamer et Thomas Holzer.

Lotus Praga LMP2 dévoile ses équipages aux 24 Heures du Mans

Kevin Weeda, James Rossiter et Christophe Bouchut se partageront le baquet de la #31 tandis que Thomas Holzer, Dominik Kraihamer et Jan Charouz seront quant eux dans la #32. Le plus capé des six pilotes est sans conteste Christophe Bouchut qui fêtera cette année ses 20èmes 24 Heures du Mans, le Bourguignon comptant une victoire dans la Sarthe (1993). Le seul rookie de la #31 sera Kevin Weeda puisque James Rossiter a pris part à l’épreuve en 2011 sur une Lotus Evora GTE Jet Alliance. Le trio de la #32 a quant lui déjà roulé dans la Sarthe. Présent à Silverstone et Spa en FIA WEC, Vitantonio Liuzzi ne fera pas partie de l’aventure Lotus Praga LMP2 au Mans.

Plus d’infos :
http://www.lotus-lmp2.com
http://www.adess-ag.com/

Sources CP Lotus, Club Lotus France @ Damien Greusard

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Laisser un commentaire

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous