Actualité Mazda

Mazda MX-5 2.0L 184 ch : Confirmation pour l’Europe

Mazda MX-5
Mazda MX-5

Comme nous l’avions annoncé il y a quelques semaines (lire notre article MX-5 2019 2.0L), Mazda vient de confirmer que son iconique roadster MX-5, disponible en versions à capote souple ST et à toit rigide rétractable RF (lire nos essais 2.0L ST et 2.0L RF), sera proposé pour le nouveau millésime 2019 avec des motorisations optimisées, dont le 2.0L Skyactiv-G qui voit sa puissance augmenter de 24 ch.

Vivacité moteur accrue et acoustique de l’échappement plus communicative

Les deux moteurs essence 1.5L et 2.0L Skyactiv-G ont été revus afin de garantir une plus grande efficacité de combustion et un surcroît de couple, tout en se conformant aux exigences du nouveau cycle d’essais WLTP/RDE et de la norme antipollution “Euro 6d Temp”. Ces deux motorisations bénéficient d’une commande d’accélération plus efficiente destinée à minimiser le temps de réaction de l’accélérateur.

Mazda MX-5
Mazda MX-5

Le 4 cylindres 2.0L bénéficie d’une sonorité optimisée tout en offrant une plus grande vivacité de montée en régime. Mazda a ainsi tenu compte des remarques faites lors des essais, sur ce point. Ainsi, il a vu son régime maximum porté de 6800 à 7500 tr/min, sa puissance maximum de 160 à 184 ch (à 7000 tr/min) et son couple maximum de 200 à 205 Nm (à 4000 tr/min). Cette évolution permet de passer de 80 ch/L et 100 Nm/L à 92 ch/L et 102,5 Nm/L, soit respectivement +15% de puissance et +2,5% de couple. Ce gain en performance moteur a été obtenu grâce à de nombreuses améliorations, dans plusieurs domaines, dont voici les points forts ci-dessous :
– Eléments internes : pistons ultra légers, bielles allégées, vilebrequin équilibré pour faciliter la montée en régime.
– Admission : admission plus grande avec un papillon, des soupapes d’admission et un collecteur d’admission agrandis et plus lisse.
– Échappement : arbre à cames à plus haute levée, soupapes d’échappement plus légères, sortie de culasse redessinée, collecteur d’échappement plus large et moins restrictif.
– Combustion : chambre de combustion optimisée pour un mélange d’air plus efficace en entrée de chambre. La partie supérieur du piston a été réduite, pour une atomisation optimisée de l’essence injectée, offrant des émissions réduites et un meilleur rendement,
– Groupe motopropulseur : un volant moteur bi-masse (Dual Mass Flywheel) a été adopté. Avec l’augmentation du régime maxi, les bruits et vibrations du groupe motopropulseur sont une préoccupation. Un volant moteur simple masse est bon pour le feeling et la directivité mais c’est un compromis pour la filtration des vibrations et du bruit. Le DMF est un peu plus lourd mais bon pour filtrer les vibrations, par contre la directivité est un peu en souffrance. La solution a donc été d’utiliser un DMF à faible inertie pour avoir le meilleur des deux mondes.

Mazda MX-5 RF First Edition
Mazda MX-5 RF First Edition

Mais Mazda indique, qu’en plus des performances dynamiques nettement optimisées, des technologies de sécurité équipent dorénavant le roadster MX-5, l’i-ActivSense qui regroupe cinq nouvelles technologies : l’aide au freinage intelligent en mode urbain (Advanced SCBS) qui détecte les véhicules et les piétons en amont tout en permettant d’éviter les collisions, l’aide au freinage intelligent en marche arrière qui identifie les véhicules et les obstacles situés derrière la MX-5, le système d’alerte de baisse de vigilance du conducteur (DAA), le dispositif de reconnaissance des panneaux de signalisation et la caméra de recul.

Mazda MX-5
Mazda MX-5

Pour le moment Mazda France n’a pas encore communiqué les tarifs du nouveau millésime 2019 de son roadster MX-5, que nous avons hâte d’essayer en version 2.0L 184 ch.

Source CP Mazda France

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous