Actualité Porsche Vidéos

Porsche 718 Boxster et Cayman : Le retour du 4 cylindres…

Comme nous l’avions annoncé au lendemain de la victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans cette année, le constructeur de Stuttgart officialise l’arrivée du 4 cylindres sur ses Boxster et Cayman, en les baptisant 718, référence historique qui a signé la première victoire de classe dans l’épreuve mancelle 1958 en catégorie Sport 2000cc.

Porsche 718 1957 et Boxster/Cayman 718 2016
Porsche 718 1957 et Boxster/Cayman 718 2016

Avec l’appellation 718, tout est dit… ou presque. Le retour du 4 cylindres de route chez Porsche c’est une révolution ! La précédente expérience a révélé un manque flagrant d’estime de la part des Porschistes pour les 924, 944 et 968 motorisées par les blocs 2.0L, 2.5L et 3.0L. Et c’est bien injuste car ces modèles autant bannis que décriés ont de réelles qualités et n’ont rien de Porsche au rabais. Oui, mais voilà, le flat 6 historique a une telle renommée que c’est l’arbre qui cache la forêt. Porsche a donc ; pour ne pas froisser sa clientèle ; cultivé très longtemps la monoculture du 6 cylindres à plat jusqu’à l’arrivée des V6 ou V8 sur les SUV Cayenne et Macan sans oublier l’exceptionnelle 928.

718 Boxster et Cayman
718 Boxster et Cayman

Les normes anti-pollution sont de plus en plus strictes, à l’image de la réduction notamment, des émissions de CO2 des gammes de chaque constructeur. Un casse tête pour les marques utilisant des gros moteurs atmosphériques comme je les affectionne. L’arrivée du “downsizing” ; réduction de la cylindrée et ajout d’une suralimentation ; est une solution pour répondre à la baisse des émissions de CO2. Porsche y vient donc et c’est sa “majesté” 911 qui s’y colle avec l’arrivée du flat 6 3.0L bi-turbo en lieu et place du 3.8L atmo, un régal dans la Carrera GTS que nous avions essayé récemment.

Alors quand on gagne Le Mans avec un V4 2.0L Turbo Hybrid qui développe 900 ch et que son histoire a été marqué dans cette course par un modèle prestigieux, la 718, doté d’un flat 4, on a tous les éléments marketing pour tenir un discours argumentés à ses clients. Au final entre V4 et flat 4, la question est de trouver le bon angle entre 90° et 180°… tout est une question de point de vue ! Pour la cylindrée, la encore la logique veut que l’on s’oriente pour les Boxster et Cayman vers un 2.0L puisque la 911 est en 3.0L. Puisque le V4 de la 919 Hybrid est la moitié du V8 du RS Spyder, jouons nous aussi au chirurgien et coupons deux cylindres du nouveau moteur 3.0L bi-turbo de la 911 : vous obtenez, oh merveilles et surprises, un 2.0L bi-turbo qui colle parfaitement au but recherché : propreté, efficience et puissance. Adieu donc la très belle sonorité des flat 6 3.4L et 3.8L atmo des versions GTS et GT4 actuelles !

Dernier point enfin, la firme de Zuffenhausen indique qu’elle inversera le tarif du Boxster par rapport au Cayman, celui ci étant plus cher actuellement que la version découvrable. Le Boxster, héritier de la barquette 718, sera donc positionné à un prix supérieur au Cayman. Porsche ne précise pas encore officiellement si les déclinaisons GTS et Spider/GT4 seront impactés par ce changement de motorisation.

Porsche 718 Boxster 2016
Porsche 718 Boxster 2016
Porsche 718 Cayman 2016
Porsche 718 Cayman 2016

A propos de l'auteur

Yvan T. (@Yvan_111)

Yvan T. (@Yvan_111)

4 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous