Actualité Audi Nissan Porsche Toyota WEC & ELMS

Porsche remporte Le Mans 2015, V comme victoire… mais aussi comme V4 !

24 Heures du Mans 2015 - Course LMP1
24 Heures du Mans 2015 - Course LMP1

17 ans après sa dernière victoire en 1998 (911 GT1-98), Porsche s’offre, cette année, sa 17ème victoire en terre mancelle avec la 919 Hybrid, la première remontant à 1970 avec la 917 K. Au delà des chiffres, il s’agit bien plus qu’une victoire pour cette nouvelle équipe créée de toutes pièces il y a 3 ans par la marque de Stuttgart. En effet, Porsche vient de faire rentrer l’endurance dans une nouvelle ère grâce à la récente réglementation des moteurs hybrides, l’apanage de la victoire n’étant plus synonyme de fortes cylindrées. Porsche a surtout baptisé son nouveau moteur V4 2.0L de la plus belle façon qui soit, par une victoire au Mans. Difficile dès lors pour le Porschistes de faire la fine bouche sur cette glorieuse motorisation qui équipera à l’avenir une partie de la gamme de série : futurs Boxster/Cayman, Macan et Cayenne d’entrée de gamme.

Porsche 919 Hybrid 2015 - Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard - Joris Clerc
Porsche 919 Hybrid 2015 – Présentation au Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard – Joris Clerc

Seuls trois constructeurs ont remporté les 24 Heures du Mans avec un moteur 2 litres : Ferrari en 1949 avec la 166 MM (V12 atmosphérique), Alpine-Renault en 1978 avec l’A442B (V6 turbo) et Porsche en 2015 avec la 919 Hybrid (V4 Hybride).
Mais, il faut remonter aux origines des 24 heures du Mans pour voir sacré un 4 cylindresChenard et Walcker Sport de 1923 (3 litres), Bentley en 1924, 1927 et 1928 avec les 3 litre Sport, 3 litre Super Sport et 4 litre 1/2.

Avec son petit moteur V4 2.0L turbo hybride de 900 ch concourant dans la classe de 8MJ, Porsche lutte contre les 1000 ch du V8 3.7L essence atmosphérique hybride 6 MJ de la Toyota TS040 et le 830 ch du V6 4.0L diesel turbo 4MJ de l’Audi R18 e-tron Quattro. Nissan et sa GT-R LM Nismo sont engagés avec le V6 3.0L bi-turbo dans la classe 2MJ.

WEC & 24H du Mans équivalence énérgétique 2015
WEC & 24H du Mans équivalence énérgétique 2015

Considéré comme l’un des meilleurs motoristes du monde, Porsche a consciencieusement attendu le nouveau règlement basé sur l’efficience énergétique pour revenir en LM P1 au Mans.

Aujourd’hui, tout a changé. Consommation et pollution induite concentrent les recherches de l’industrie automobile et régissent la compétition automobile au plus haut niveau. Contestables en Formule 1, ces nouveaux règlements basés sur la meilleure efficience énergétique se justifient beaucoup mieux en Endurance. Porsche qui, de tous temps, a proposé à sa clientèle des modèles performants mais relativement sobres, n’a pas raté l’occasion de relever le défi en misant sur le “dowsizing” et l’hybridation.

Enfant du V8 du RS Spyder LM P2 et de la 918 Spyder !

Porsche 919 Hybrid
Porsche 919 Hybrid

Un choix que justifie Alex Hitzinger, directeur technique du team Porsche : “Par rapport à un 6 cylindres, un 4 cylindres offre un meilleur rendement énergétique, il est plus facile à refroidir, plus léger et plus compact donc aisément implantable. Nous avons sélectionné l’architecture en V pour que le moteur soit porteur mais aussi pour gagner du temps. Ce V4 dérive en effet du V8 qui nous a donné beaucoup de satisfaction avec le RS Spyder LM P2. Quant à l’hybridation, nous profitons des deux systèmes, l’ERS-K cinétique de récupération d’énergie au freinage branché sur l’essieu avant tout comme l’ERS-H thermique à partir d’une turbine installée dans la ligne d’échappement. Ce dernier sera très performant au Mans ou les portions à pleine charge permettront de stocker beaucoup d’énergie dans nos batteries”.

Porsche 919 Hybrid
Porsche 919 Hybrid

La Porsche 919 Hybrid inscrite dans la classe hybride la plus élevée de 8 MégaJoules, obtient presque la moitié de sa puissance totale disponible grâce au système hybride électrique. Le petit V4 2.0L turbo développe à lui seul 500 ch et le l’hybridation électrique apporte 400 ch, soit 900 ch au total.

Porsche 919 Hybrid
Porsche 919 Hybrid

Pourtant, la consommation de ce type de moteur fortement “downizé” et suralimenté n’est pas moins élevée qu’un gros moteur atmosphérique, comme le montre le document du pétrolier Shell, fournisseur partenaire en carburant pour l’épreuve mancelle.

Shell 24H du Mans 2015
Shell 24H du Mans 2015 – Catégorie LMP1

L’intérêt d’un moteur très compacte est l’avantage de sa masse réduite ainsi que le volume restreint qu’il occupe dans l’auto. Les ingénieurs ont ainsi plus de liberté pour le positionner au meilleur endroit possible dans le châssis et d’optimiser l’aérodynamique des flux internes et externes.

24 Heures du Mans 2015 - Course LMP1
24 Heures du Mans 2015 – Course LMP1

Coup de maitre donc pour Porsche qui s’apprête justement à lancer une motorisation 4 cylindres en série. Avec cette victoire aux 24 Heures du Mans, il ne pouvait y avoir de meilleur signe pour un succès commercial à venir, d’autant plus nécessaire que la marque allemande s’est fait doubler par Ferrari sur le segment juteux des compétition-client. Il y a une décennie, le plateau des Porsche privées engagées au Mans était majoritaire, mais cette année les Ferrari 458 Italia étaient plus nombreuses, 8 contre 6 911 RSR 991 dont une 911 RSR GT3 997.

Porsche 919 Hybrid (19), Porsche Team: Nico Huelkenberg, Earl Bamber, Nick Tandy
Porsche 919 Hybrid (19), Porsche Team: Nico Huelkenberg, Earl Bamber, Nick Tandy

Alors, V pour victoire au Mans pour Porsche… maus aussi V pour V4 que l’on a hâte de découvrir dans une sportive de série!

Porsche 919 Hybrid 2015 - Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard - Joris Clerc
Porsche 919 Hybrid 2015 – Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard – Joris Clerc
Porsche 919 Hybrid 2015 - Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard - Kevin Goudin
Porsche 919 Hybrid 2015 – Prologue FIA WEC Castellet Paul Ricard – Kevin Goudin

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous