Actualité Porsche

Porsche 911 Carrera Cabriolet (type 992)

Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)

Après le lancement de la 8ème génération de la 911 Carrera (type 992), en Coupé, Porsche présente le version Cabriolet, une tradition qui remonte à septembre 1981, date à laquelle la marque de Stuttgart a dévoilé le prototype de la première 911 Cabriolet au Salon de Francfort (lire ici). Depuis 1982, chaque génération de 911 a connu une cette déclinaison. Basée sur le Coupé, la version Cabriolet inaugure plusieurs évolutions : un nouveau système hydraulique permettant de mouvoir la capote en tissu plus rapidement ; 12 sec au lieu de 15 (jusqu’à 50 km/h), une lunette arrière en verre, une structure de capote comportant des arceaux en magnésium afin d’éviter le gonflement à vitesse élevée et un saute-vent électrique permettant de réduire les turbulences.

Un surpoids ? Quel surpoids ?

La seule info technique intéressante n’est pas encore communiquée par Porsche à ce jour : c’est le surpoids engendré par le passage du Coupé au Cabriolet. Pour mémoire, sur la précédente 911 (type 991) cette valeur était de 70 kg, à comparer aux 150 kg pour l’Audi R8 et les 49 kg pour la McLaren 720S. A mécanique identique ; le flat 6 turbo 3.0L de 450 ch (331 kW à 6500 tr/min) et 530 Nm (entre 2300 et 5000 tr/min) associé à la boîte automatique double embrayage PDK à 8 rapports ; le 0 à 100 km/h nécessite +0,2 sec : soit 3,9 sec (3,7 avec le pack Sport chrono optionnel) pour la 911 Carrera S et 3,8 sec (3,6) pour la 911 Carrera 4S. La Vmax baisse de 2 km/h, respectivement 306 et 304.

Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)

C’est une première, la 911 Carrera Cabriolet peut être équipée du châssis sport abaissé de dix millimètres (suspensions plus fermes et plus courtes, barres stabilisatrices plus rigides), avec en option la suspension active PASM (Porsche Active Suspension Management). Cette possibilité est offerte par le repositionnement des supports moteur rendant le châssis plus rigide que sa devancière. La version Cabriolet, comme le Coupé, est équipée du mode “pluie” pour une meilleure stabilité et motricité sur une chaussée mouillée.

Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)

Pour le reste, à part le tarif en augmentation de 14 400 € TTC, le Cabriolet ne diffère par du Coupé : mêmes intérieurs et équipements. La Porsche 911 Cabriolet Carrera S est affiché à 136 655 €, la 4S à 144 575 €, soit 5 000 € de plus que la génération précédente. Un tarif risquant encore de s’envoler avec l’hybridation qui arrive sur cette 8ème génération de 911, puisque la 992 phase 2 est attendue avec un moteur électrique de 70 kW et une batterie de 10,8 kWh en appui du flat 6 3.0L turbo.

Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera S Cabriolet (type 992)
Porsche 991 Carrera 4S Cabriolet (type 992)

Source CP Porsche