Actualité Porsche

Porsche 912 : Le retour en 2018 !

Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)

Malaise sur le stand Porsche lors du dernier Salon de Genève, après la présentation de la GT3 restylée. A notre question “La 911 sera t elle exclusivement motorisée par le flat6 ?”, les représentants de la marque allemande ne nous ont pas répondu… par l’affirmative. A une question simple, nous attendions une réponse qui l’était tout autant. Et pourtant, cette gêne chez les communicants de Porsche en dit long sur la bataille qui se joue en interne. L’iconique 911 sera bientôt motorisée par un 4 cylindres turbo, celui la même qui anime les Boxster/Cayman 718 ! Oui, vous avez bien lu, la Porsche 912 fait son grand retour ! Détails d’un projet très avancé mais toujours secret, lancé pour les 50 ans de la 912, en 2015.

Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)

Accès gamme de la 911

Ne nous y trompons pas, les désaccords au sein du management de Porsche sont nombreux. D’un côté, les gardiens du temple pour qui la 911 ne doit pas être dégradée et doit rester fidèle à son légendaire flat6. De l’autre, les “progressistes” qui chiffres de ventes à l’appui des modèles 4 cylindresBoxster/Cayman 718 et Macan – poussent fortement l’establishment dans ses retranchements. Car commercialement, il existe aujourd’hui “un trou dans la raquette” entre le duo 718 affiché à partir de 55/68 K€ et la 911 Carrera proposée à partir 100 K€. “Une 911 de 300 ch ? Vous n’y pensez pas !” Rappelez vous la 996 Carrera dont le flat6 3.6L développait une puissance de 300 ch pour 350 Nm de couple. C’était en 1997-2001. Elle passera en 2001-2004 à respectivement 345 ch et 370 Nm. Plus récemment, la 997 Carrera proposait respectivement 345 ch et 390 Nm, en 2008-2012.

Car l’argument premier des pro-flat4 est le respect des normes environnementales, de plus en plus restrictives. Avec l’augmentation récente des puissances des moteurs de la 911, qui a franchi les 400 ch avec la 991 restyléee et ses blocs 3.0L turbo (Carrera S et GTS), le niveau de rejet de CO2 est pénalisant que ce soit en boite manuelle ou PDK : 199/175 gr/km (Carrera S 420 ch) et 212/188 gr/km (Carrera GTS 450 ch). Et ce n’est pas le kit de puissance optionnel à 10 K€ permettant de faire gagner 30 ch à la Carrera S (passant de 420 à 450 ch) qui va arranger les choses… Même la simple Carrera de 370 ch est impactée avec respectivement 190/169 gr/km.

Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)

Les américains sont fans de la 912

Les très bons chiffres de ventes de Porsche (chiffre d’affaires de 22,3 milliards d’euros, en hausse de 4 %) vont de paire avec ses excellents résultats financiers : 237778 véhicules livrés en 2016, un profit opérationnel de 3,9 milliards d’euros (en hausse de 14% par rapport à 2015 !), soit un gain moyen net par véhicule de 16386 € ! De leur côté, les 27612 salariés du constructeur de Stuttgart (+13 %) ont touché une prime de 9111 € au titre de l’exercice 2016. Porsche est la marque automobile la plus rentable au monde et ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin.

Second argument de poids pour les pro-flat4 : la 912 ne coûterait au final que peu de frais de développement comparé à la masse de profit qu’elle pourrait engendrer, d’où un fort R.O.I. (retour sur investissement). Le châssis et la caisse de la 911, les moteurs flat4 des 718 sont déjà développés et amortis, seuls les réglages des trains roulants et des boites de vitesses sont à valider. En terme de gamme “produits”, la 912 permettra d’être une continuité du duo 718 mais en proposant 4 places (2+2) dans un environnement 911, pour un tarif inférieur à 100 K€, compris entre 70 et 90 K€. Avec 300 ch (220 kW à 6500 tr/min) et 380 Nm (entre 1900 et 4500 tr/min) pour le 2.0L turbo et respectivement, aux régimes identiques, 350 ch (257 kW) et 420 Nm pour le 2.5L turbo, la 912 se situera au niveau des 996 et 997 Carrera 3.6L. En terme de rejet de CO2, le gain est conséquent avec 168/158 gr/km pour le 2.0L turbo et 184/167 gr/km pour le 3.0L turbo. C’est 10% de moins que la flat6 avec une baisse de consommation de 13%.

 

Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)

La Macan 2.0L turbo cartonne en Amérique

En préparant la 912, Porsche s’occupe également de la future 911 qui recevra un bloc hybridé, version nommé E-Hybride.  D’un format plus compact que le flat6, le flat4 permet d’être secondé par un moteur électrique accompagné de ses batteries rechargeables. L’actuelle version de base 911 Carrera de 370 ch sera directement remplacée par cette version 911 E-Hybride de 400 ch. Le Macan 2.0L turbo qui recueille à lui seul 70% des ventes de la gamme Macan aux USA a montré la voie. Porsche n’a pas oublié l’engouement des américains pour la 912 qui fut produite à 34959 exemplaires et vendue principalement aux USA entre 1965 et 1969. En 1976, la 912 fera une nouvelle apparition dans la gamme Porsche sous le nom de 912E (923), composée d’un châssis et d’une carrosserie de 911S mais équipée d’un 4 cylindres 90 ch 2.0L (type 4), similaire aux blocs équipant les dernières 914/4 2.0L.

Même si aujourd’hui, l’Amérique n’est plus le premier marché pour Porsche, il reste un territoire où les normes environnementales sont sévères. Loin d’être aussi demandeur de performances que le marché européen, l’Amérique sera le marché de prédilection pour la future 912 qui devrait être présentée en 2018. La sportivité aiguisée pour la 911 de 400 à 470 ch, le confort dynamique pour la 912 de 300 à 350 ch.

Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)
Porsche 912 (992)

Illustration @ Alan Derosier

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

1 commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous