Actualité Festival Of Speed Goodwood Porsche Vidéos

Porsche GT2 RS : La 911 de route la plus puissante, en détail

Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS

Prévue pour le Salon de Francfort, la présentation officielle de la nouvelle GT2 RS a donc eu lieu au Goodwood Festival of Speed, en compagnie d’une autre 911, la Turbo S Exclusive Serie dont nous nous étions déjà fait l’écho. Points communs entre les deux, le flat6 biturbo 3.8L et un nombre d’exemplaires limités, 1000 pour la première – tous vendus à 289175 €uros TTC l’unité – et 500 pour la seconde. Avec la 911 GT2 RS, Porsche n’a pas fait dans la demi-mesure et entend bien se défendre face à une concurrence toujours plus agressive, McLaren 720S en tête et Ferrari 488 GTO à venir (700 ch). Car la nouvelle référence de Stuttgart est tout simplement la 911 de route la plus puissante, jamais construite par Porsche : 700 ch et 750 Nm, un poids allégé de 1470 kg (norme DIN) soit un rapport poids-puissance de 2,1 kg/ch, un châssis et une aéro orientés piste, avec des roues arrières directrices qui sont les seules motrices. Résultat, les performances sont de premiers plans : 0 à 100 km/h en 2,8 sec, 200 km/h en 8,3 sec, 300 km/h en 22,1 sec et une VMax de 340 km/h !

Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS

Châssis allégé et affuté pour le circuit

Ne riez pas, avec un poids de 1,47 T la notion d’allègement n’a pas le même sens chez Porsche que chez Lotus. Pourtant, les recettes sont identiques avec l’emploi de matériaux permettant un gain de poids sans sacrifier la rigidité :
Carbone (plastique renforcée en fibres de carbone) pour le capot avant, les ailes avant, les aérations des passages de roue, la coque supérieure des rétroviseurs extérieurs “SportDesign”, les prises d’air latérales arrière, les éléments du bouclier arrière, mais aussi pour l’aileron arrière fixe, les deux prises d’air dynamiques “Ram Air ” logées sur le capot arrière et les barres stabilisatrices et biellettes d’accouplement (voir Pack Weissach).
Titane pour le silencieux du tout nouvel échappement.
Magnésium pour le toit (augmentation de la rigidité) et les jantes forgées (voir Pack Weissach).
Verre léger pour la lunette arrière et les vitres latérales arrière, une première chez Porsche.
Polyuréthane léger pour les boucliers avant et arrière.
Pack Weissach permettant de réduire le poids de 30 kg supplémentaires par rapport au pack Clubsport, notamment grâce aux jantes forgées en magnésium (-11,5 kg) et à la cellule de sécurité en titane (-12 kg) au lieu de l’acier avec le pack Clubsport. Les barres stabilisatrices sur l’essieu avant et arrière ainsi que les biellettes d’accouplement sont en carbone, une première sur un véhicule de série.
Bilan : le rapport poids-puissance est de seulement 2,1 kg/ch (2,85 kg/kW).

Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS

La hauteur, le carrossage et le parallélisme ainsi que les barres stabilisatrices, sont réglables individuellement. C’est la première fois que Porsche homologue pour la route une voiture équipée de rotules pour toutes les suspensions du châssis, permettant une liaison rigide entre le châssis et la carrosserie. La 911 GT2 RS est équipée d’une suspension dynamique du moteur afin d’obtenir une stabilité en cas d’alternances de charge et de virages rapides, les paliers moteur dynamiques réduisant les vibrations verticales du flat6 lors d’une accélération à pleine charge. Bien évidemment, comme sur la 911 GT3,  les roues arrière sont directrices en configuration sport (réglage électromécanique au niveau de chaque roue arrière), offrant plus de dynamisme en virage serré et agilité/stabilité à vitesse élevée.

Au niveau aérodynamique, les attentions se sont portées sur :
– Le spoiler avant (large lame pour améliorer la déportance) et l’énorme aileron arrière qui fait passer l’imposant de la GT3 RS, pour fluet.
Deux prises d’air dynamiques “Ram Air” sont logées sur le capot arrière et assurent l’admission d’air pour le moteur.
Quatre ailettes à l’arrière du carénage inférieur renforcent l’effet aérodynamique du diffuseur.
– Les grandes prises d’air du bouclier avant assurant le refroidissement sont couplées à la sortie d’air supplémentaire, devant le capot avant, contribuant à améliorer la circulation de l’air au niveau du radiateur central. En canalisant l’air, elles génèrent en même temps de l’appui aéro sur l’essieu avant. Toutes les prises d’air de refroidissement sont protégées par des grilles de couleur “Titane”.
– Des lamelles en carbone assurent l’extraction de l’air qui s’accumule dans les passages de roue avant, permettant d’obtenir moins de portance et moins de surpressions provoquées par la rotation des roues.
– Des prises d’air NACA (pour National Advisory Committee for Aeronautics, précurseur de l’agence spatiale NASA) sur le capot avant sont utilisées, une première sur une Porsche produite en série, pour la ventilation du système de freinage.
– Les jupes latérales ont encore été élargies, ce qui entraîne une augmentation de la surface de bas de caisse, et implique un appui amélioré.

700 ch et propulsion arrière

Avec la nouvelle 911 GT2 RS, Porsche souhaite se rappeler au bon souvenir de tous puisque la marque maitrise depuis plus de 40 ans la technologie du turbo. Ainsi le flat6 3.8L biturbo de la Turbo S reçoit de gros turbocompresseurs à géométrie variable soufflant à 1,55 bars et un nouveau système de suralimentation. L’injection d’essence est directe (DFI) et ce bloc est équipé du système VarioCam Plus. Résultat, il développe une puissance de 700 ch (515 kW à 7000 tr/min) et délivre un couple de 750 Nm (entre 2500 et 4500 tr/min). Le régime maxi se situe à 7200 tr/min. La boîte de vitesses retenue est la Porsche DoppelKupplung (PDK) à 7 rapports. La 911 GT2 RS est équipée de l’ESP maison, le Porsche Stability Management (PSM), de jantes forgées en alliage léger, à écrou central, peintes en couleur Or Blanc métallisé (finition brillante), de 20 pouces à l’avant (9,5 J x 20 ET 50) et de 21 pouces à l’arrière (12,5 J x 21 ET 48), ainsi que de pneumatiques sport 265/35 ZR 20 (AV) et 325/30 ZR 21 (AR). Le freinage est confié au Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB), des disques de frein ajourés en céramique diamètre 410 mm à l’avant et 390 mm à l’arrière. Ils sont reconnaissables à la couleur jaune des étriers, fixes monobloc en aluminium, à 6 pistons à l’avant et à 4 pistons à l’arrière.

Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS

Revendiquant un Cx de 0,35, la Porsche 911 GT2 RS est crédité d’une consommation en cycle urbain de 18,1 l/100 km, cycle extra-urbain de 8,2 l/100 km et cycle mixte 11,8 l/100 km. Le rejet d’émission de CO2 d’élève à 269 gr/km (cycle mixte). Le réservoir est d’une capacité de 64L et le coffre de… 115L. Dernier détail, Porsche Design s’est associé à Porsche Motorsport pour concevoir le chronographe 911 GT2 RS, d’une valeur de 9450 €uro, qui sera proposé aux acquéreurs de la nouvelle supersportive.

Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS Chronographe
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS Chronographe
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS
Porsche 911 GT2 RS

Source CP Porsche