Actualité Mazda

185 ch pour 2.0L SkyActiv-G de la Mazda MX-5 ?

Mazda MX-5 RF
Mazda MX-5 RF

C’est par une indiscrétion de Mazda aux USA, via la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l’agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière aux États-Unis, que l’info a fuité : le 4 cylindres 2.0L SkyActiv-G installé sous le capot de la MX-5 verrait sa puissance augmenter de 25 ch, passant de 160 à 185 ch (impliquant un changement de V.I.N. aux Etats-Unis). Cette rumeur a été confirmé par Martijn ten Brink (Vice-Président responsable des ventes de Mazda Motor Europe) à l’un de nos confrère français, Pierre Desjardins, pendant les essais des moteurs prototypes à distribution variable, SkyActiv-X (lire ici), au Portugal.

Lors de nos essais de la dernière génération (ND, Mk4) de la MX-5, nous n’avons préféré la “petite” motorisation 1.5L SkyActiv-G de 131 ch (à lire ici) au “gros” moteur 2.0L de 160 ch (à lire ici et ici). Ce dernier , à notre avis, n’a pas le caractère sportif et enjoué du 1.5L. Et cela s’explique par les chiffres de puissance et couple entre les deux versions. Le 1.5L développe 131 ch à 7000 tr/min, avec un régime maxi à 7500, soit 88 ch/L et son couple s’élève à 150 Nm à 4800 tr/min. Respectivement, le 2.0L offre 160 ch à 6000 tr/min, zone rouge à 6800, soit 80 ch/L, pour 200 Nm à 4600 tr/min. Beaucoup plus linéaire, le 2.0L n’a pas le côté “pointu et fun” du 1.5L montant dans les tours, qui sied bien au poids contenu de cette version, 975 kg. La version 2.0L accuse 40 kg de plus sur la balance avec la capote souple, soit 1015 kg. Pour autant, Mazda a toujours affirmé que les caractéristiques moteurs n’évolueraient pas alors que le châssis peut très largement encaisser beaucoup plus de puissance et de couple. BBR, préparateur anglais spécialisé sur le MX-5, l’a largement démontré avec des kits dédiés à chaque bloc allant , en atmo, de 160 ch pour le 1.5L à 200 pour le 2.0L et 212 à 248 ch en turbo !

Mazda MX-5 2.0 BBR Super 200
Mazda MX-5 2.0 BBR Super 200

Si l’on revient au document NHTSA mentionné dans l’article de RoadandTrack.com, ce surcroît de puissance de 25 ch (+15%) sur le bloc SkyActiv-G 2.0L serait obtenue sans utiliser de suralimentation, le moteur gardant son mode d’admission atmosphérique. Pour y arriver, Mazda proposera une culasse spécifique afin d’atteindre un régime de rotation plus élevé, d’après Pierre Desjardins. Seront également revus – afin de respecter les normes d’émissions de pollution – les éléments du haut moteur et périphériques : admission (collecteur), arbres à cames, échappement, calculateurs, etc… Avec 185 ch et un poids inchangé de 1015 kg, le rapport poids/puissance de la MX-5 2.0L baisserait de 6,34 à 5,46 kg/ch, de quoi rendre la conduite encore plus plaisante. Cette évolution arrivera avec le prochain “Face-Lift” de la MX-5, appelé généralement FL et sera une bonne mise à jour face à la cousine Abarth 124 Spider développant 170 ch (à lire ici).

Mazda MX-5 2.0L 160 ch (ND)
Mazda MX-5 2.0L 160 ch (ND)

On peut s’étonner de ce changement de la part de Mazda, qui n’est pas coutumier du fait. Mais le constructeur nippon a précisé que la MX-5 (ND) n’aurait pas droit au futur moteur SkyActiv-X, dans un avenir proche. Les blocs de nouvelle génération, à distribution variable, seront au programme de la remplaçante du roadster (NE ?).

Sources @ Pierre Desjardins & Road & Track

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous