Actualité

Best of 2016 par Philippe : De l’odeur de gomme…

Mercedes C63s AMG
Mercedes C63s AMG

Alors qu’Ambroise vous propose ses 10 meilleurs moments 2016, je vais pas mal me focaliser sur les essais puisque c’est tout de même mon rôle principal à la rédaction. Car 2016 a encore une fois été une année riche avec pas moins de quinze autos essayées (hors classiques). A l’heure où tous les sites et tous les journaux vous proposent l’élection de la meilleure sportive 2016, difficile de passer outre ce classique de décembre.

Élection dictatoriale de la meilleure sportive AutomotivPress 2016

Pourquoi dictatoriale ? Parce que c’est mon classement à moi tout seul, basé uniquement sur mes essais et que je l’assume totalement.

J’ai essayé, comme l’année dernière de faire un classement objectif en partant sur des critères scientifiques d’un côté et des critères purement sensoriels de l’autre. Mais quel que soit la façon de calculer, c’est toujours le même trio qui revient en tête : deux Mercedes-AMG et une Ford.

En tête de liste, la Mercedes C63s AMG. Les raisons en sont simples : une familiale utilisable au quotidien avec des performances spectaculaires, un moteur chantant et un châssis joueur (pour peu qu’on ait le courage et l’espace). Rajoutez-y une touche d’exception dans le traitement de l’habitacle et vous obtenez une auto qui respire le plaisir absolu.

Mercedes C63s AMG
Mercedes C63s AMG

Juste derrière la Mercedes AMG GT-S. En plus des qualités de sa petite sœur (même moteur, performances encore plus décoiffantes) elle rajoute le style et encore une pointe supplémentaire de luxe. Mais son efficacité bien au-dessus de celle de la C63s ne permet pas autant de se faire plaisir sur route ouverte. Enfin son prix la situe bien dans le monde de l’exception. Non pas que ce soit usurpé, bien au contraire, mais au final elle apparaît comme une moins bonne affaire que la berline. Ceci dit, je dois bien avouer que c’est d’elle dont je rêve toutes les nuits depuis que j’ai eu la chance de l’essayer.

Mercedes AMG GT-S
Mercedes AMG GT-S

Pour compléter le podium on revient un peu sur terre au niveau budget. La Ford Focus RS a fait le buzz toute l’année et j’étais impatient de voir ce qu’elle avait dans le vendre. Je n’ai pas été déçu. Alors que la concurrence fait rage, la Ford reste le meilleur jouet de sa catégorie. Presque aussi performante et efficace que la Honda Civic Type R, elle est plus confortable et plus joueuse. Il n’est même pas nécessaire de jouer avec le mode « drift » pour faire pivoter le train arrière. Ford a réussi à faire une super GTi ultra-performante qui reste aussi amusante à conduire sur route ouverte qu’une petite GTi.

 

Ford Focus RS 2016
Ford Focus RS 2016

Une fois sorti de ces trois machines fantastiques, il reste cependant encore une douzaine de voitures dont aucune ne manque franchement d’intérêt. Alors certes la Hyundai Veloster n’est plus de première jeunesse et n’a jamais été à la pointe de la sportivité, mais il reste une auto originale pour un tarif raisonnable. L’Alfa Romeo 4C m’a déçu par son comportement dynamique, mais elle reste une beauté irrésistible. La Ford Mustang Ecoboost et la Nissan 370Z ne cherchent pas à claquer un chrono mais à vous apporter du plaisir par leur look et leur capacité à rouler par la portière à moindre frais. Même le Nissan Juke Nismo RS, pourtant loin de mes préférences à priori, a réussi à démontrer des qualités sportives pas si mauvaises. Bref en fonction de ce que vous recherchez, une des quinze voitures essayées peut vous convenir.

Un petit coup de cœur complémentaire cependant pour deux autos ultra-attachantes : la Ford Fiesta ST200, une petite bombinette pleine de caractère et l’Abarth 124 Spider qui, au-delà de son tarif difficile à avaler, est le meilleur petit roadster propulsion du moment.

Abarth 124 Spider
Abarth 124 Spider

Best of du reste de l’année

Mais l’année n’a pas été faite que d’essais. Entre les salons et autres évènements, 2016 a été aussi très riche.

Dans les moments forts, je mettrais bien entendu la visite à l’usine… Ah, non désolé. Cet article-là n’est pas encore paru. Temps fort 2016 mais vous en saurez plus en 2017.

Du coup c’est peut-être le Chantilly Arts & Élégance qui restera le temps fort que je retiendrais. L’ambiance, la qualité des véhicules présentés et le cadre toujours exceptionnel m’ont pour la seconde année consécutive enchantés. Vivement l’année prochaine.

Chantilly Arts et Élégance 2016 - Kevin Goudin
Chantilly Arts et Élégance 2016 – Kevin Goudin

Le Mans Classic a aussi été un enchantement. Mais on s’y habitue presque.

Enfin les Grandes Heures Automobiles à Montlhéry m’ont certes un peu déçu, mais comme cela fût ensuite âprement discuté avec l’organisateur, je n’ai vu le sujet que par un bout réduit de la lorgnette et il faut un peu de temps pour grandir. Je sais que je suis attendu là-bas en 2017 avec impatience. Un peu pour me botter le train certainement, mais aussi pour me démontrer que l’évènement vaut bien mieux que ce que j’en ai tiré cette année.

Les Grandes Heures Automobiles 2016 - News d'Anciennes
Les Grandes Heures Automobiles 2016 – News d’Anciennes

Quoi qu’il en soit cette année AutomotivPress reste un grand cru plein de passion, de surprises et de rencontres.

2017 est déjà en préparation avec des essais qui m’excitent déjà terriblement, des salons et des rassemblements qui promettent une fois un avenir radieux à ceux qui aiment l’automobile. Il faut y croire.

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous